EN | FR

Jayna Hefford – Athlète – Hockey sur glace

Superstar de la première heure, les réalisations de Jayna Hefford ont fait connaître davantage le hockey féminin au Canada et partout dans le monde. Ayant grandi dans une famille de hockey à Kingston, en Ontario, elle a appris à patiner à l’âge de six ans. Son habileté naturelle l’a mise en évidence comme jeune joueuse dans les années 1980, et elle rêvait de jouer un jour dans la Ligue nationale de hockey, ne considérant jamais son sexe comme une barrière. Sa passion pour le hockey a grandi en même temps qu’augmentaient les occasions de compétition en hockey féminin. Regardant le premier Championnat du monde de hockey féminin à la télévision en 1992, elle a immédiatement su qu’elle voulait, un jour, représenter le Canada sur la scène internationale. Elle a fait un pas pour réaliser ce rêve en 1994, remportant une médaille d’or comme membre de l’équipe de l’Ontario, au premier Championnat canadien U-18 pour femmes.

Alors qu’elle étudiait à l’Université de Toronto, Jayna Hefford a joué avec les Lady Blues, devenant la meilleure marqueuse et recrue de l’année de l'Ontario Women's Interuniversity Athletic Association (OWIAA) en 1997. La même année, elle a été invitée à jouer pour le Canada au Championnat du monde féminin de la Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF). Ce fut la première de douze remarquables présences en Championnat du monde, durant lesquelles elle a aidé le Canada à accumuler un total impressionnant de sept médailles d’or et cinq d’argent. Elle s’est également distinguée en tant que meilleure marqueuse du tournoi en 2000 et aussi en 2004, soit la même année où elle a été nommée au sein de l’équipe d’étoiles et reçu le Prix de la direction à titre de meilleure joueuse d’avant, un honneur qu’elle a répété en 2005.

Toujours à l’avant-garde, 1998 a été la première année où les femmes ont pris part aux Jeux olympiques d’hiver en hockey sur glace, et Jayna Hefford a aidé le Canada à remporter une médaille d’argent à Nagano. Entre 2002 et 2014, sa présence comme joueuse expérimentée sur la glace olympique a mené l’équipe canadienne à quatre titres olympiques consécutifs. Une de seulement cinq athlètes à avoir accompli cet exploit à des Jeux olympiques d’hiver, toutes disciplines confondues, son moment de gloire comme Olympienne est survenu en 2002 lorsqu’elle a marqué le but vainqueur en finale contre les États-Unis, à Salt Lake City.

Au cours de 18 saisons avec l’équipe nationale féminine du Canada, Jayna Hefford a marqué 157 buts et 291 points au cours de 267 parties, occupant le deuxième rang derrière sa coéquipière Hayley Wickenheiser. Elle a aussi été régulièrement en tête du classement des meilleures marqueuses de la Ligue canadienne de hockey féminin (LCHF), et en 2016, la ligue a créé le trophée Jayna Hefford, remis à l’athlète par excellence de la ligue, telle que désignée par un vote des joueuses. Un reflet de son caractère authentique et de ses habiletés, ses exploits transcendent son impressionnante collection de championnats, honneurs et statistiques. Son humilité, son leadership et son engagement envers le travail d’équipe ont fait de chaque victoire une expérience partagée qui a rehaussé l’image de ce sport autant pour ses coéquipières que pour les spectateurs. Après sa retraite de la compétition en 2015, elle a agi comme mentore pour la prochaine génération d’athlètes, en tant qu'entraîneure adjointe de l’équipe féminine de hockey à l’Université de Toronto durant six années et opère sa propre école de hockey pour jeunes filles à Kingston depuis plus de 20 ans.  

Événements