EN | FR
Membre intronisé

Membre du Panthéon

FRANK STACK

Intronisé en 1974

Détails membres

Date de naissance: Le 1er janvier 1906
Lieu d'origine: Winnipeg, Manitoba
Date du décès: Le 25 janvier 1987
Sport: Patinage de vitesse
Catégorie: Athlète

Faits saillants

1924-1929

Champion senior de l’Ouest du Canada

 Le titre de l’U.S. Outdoor

1931,32,38

Le titre américain en salle

1932

Les Jeux Olympiques - une médaille de bronze à l’épreuve du 10 000m

1960

Gérant-entraîneur de l’équipe canadienne

Hall of Famer FRANK STACK
Inspire

Biographie

Tout au long de son incroyable carrière en compétition, qui s’étend de 1919 à 1954, le patineur de vitesse Jack Stack est un vainqueur familier des championnats canadiens, américains et nord-américains. Il fait ses débuts sur la patinoire de compétition à l’âge de treize ans. Il est champion junior de l’Ouest du Canada de 1919 à 1923, puis champion senior de 1924 à 1929. En 1931, Frank jaillit sur la scène internationale de patinage de vitesse, raflant le titre senior masculin aux championnats nord-américains en salle et établissant du coup un record au cinq miles en 15:42,2. Au cours de la même année, il enrichit sa fiche en remportant le titre de l’U.S. Outdoor. Au fil de sa carrière, Frank cumule sept championnats canadiens, dont six où il est victorieux. Il réclame à nouveau le titre américain en salle en 1932 et en 1938, et se classe entre-temps en deuxième position. Il gagne la compétition Silver Skate à plusieurs occasions et sera aussi le premier Canadien à remporter le 10,000 Lakes Championship au Minnesota. Frank Stack représente le Canada à six éditions des Jeux Olympiques, tant à titre de concurrent qu’à titre d’officiel. En 1932, il décroche une médaille de bronze à l’épreuve du 10 000m, et termine quatrième aux 500m et au 1 500m. Un manque de financement et le début de la Deuxième Guerre mondiale lui feront rater les quelques Jeux qui suivront, mais il reviendra sur la glace olympique en 1948 pour terminer sixième dans la course du 500m. en 1952, à l’âge de 46 ans, il entreprend la double tâche de patineur et d’entraîneur, se classant onzième à l’épreuve du 500m. Il revient à la charge comme gérant-entraîneur de l’équipe canadienne en 1960. Il abandonne la compétition en 1954, mais refait surface douze ans plus tard pour concourir une fois de plus aux championnats canadiens en salle. À l’âge remarquable de 60 ans, cet incroyable athlète s’empare de trois deuxième et deux troisième places. Pour son succès constant sur la glace, on lui décerne des places d’honneurs au Manitoba Sports Hall of Fame ainsi qu’au Temple de la renommée du patinage de vitesse du Canada.