EN | FR
Membre intronisé

Membre du Panthéon

FRANK NIGHBOR

Intronisé en 1975

Détails membres

Date de naissance: Le 26 janvier 1893
Lieu d'origine: Pembroke, Ontario
Date du décès: Le 13 avril 1966
Sport: Hockey sur glace
Catégorie: Athlète

Faits saillants

1915

La coupe Stanley - Les millionaires de Vancouver 

1916-30

Membre des Sénateurs de Ottawa -  la coupe Stanley à quatre repris

1923-24

La trophée Hart 

1924-25

Le trophée Lady-Byng

1947

Intronisé au Temple de la renommée du hockey

Hall of Famer FRANK NIGHBOR
Inspire

Biographie

Surnommé « Pembroke Peach » en raison de la qualité de son jeu, Frank Nighbor connaît déjà une belle carrière avant de se joindre à la Ligue nationale de hockey où il continue de briller pendant de nombreuses années. Harry Cameron, lui-même un des grands du début du siècle, prend Nighbor sous son aile et en peu de temps, l’élève surpasse le maître. En 1912, Nighbor se joint aux Blueshirts de Toronto, jadis dans l’Association nationale de hockey, avant de retourner dans l’Ouest du pays où il poursuit sa carrière dans la Ligue de la Côte du Pacifique (PCHA). Il mène les Millionaires à la coupe Stanley en 1915 et revient ensuite en Ontario où il signe un contrat avec les Sénateurs d’Ottawa. C’est avec la formation de la capitale nationale q’il passera les 15 prochaines saisons. Durant les deux saisons passées dans l’Ouest du pays, Nighbor développe des aptitudes de marqueur et quand il fait son entrée dans la LNH il est déjà un franc-tireur redoutable. À ses 75 premiers matchs, sur une période de quatre ans, Nighbor conserve une moyenne d’un but par match, ce qui est remarquable pour cette époque où le jeu est très hermétique. Les Sénateurs remportent la coupe Stanley en 1920 et 1921 et récidivent en 1923 et 1927. En 1923-1924, Nighbor est le premier récipiendaire du trophée Hart remis au Joueur par excellence de la LNH. Un an plus tard, son jeu exemplaire lui vaut le trophée Lady-Byng (qu’il recevra encore l’année suivante). Outre son talent de marqueur, Nighbor développe une manœuvre qu’il maîtrise à la perfection. Cette technique consiste à subtiliser le disque de l’adversaire à son insu en posant son bâton à ras la glace et en balayant le disque. Considéré aujourd’hui comme une forme de harponnage, c’était à l’époque une méthode des plus efficaces que Nighbor a rendu célèbre. Nighbor fait partie des premiers membres admis au Temple de la renommée du hockey en 1947.