EN | FR
Membre intronisé

Membre du Panthéon

LARRY WALKER

Intronisé en 2007

Détails membres

Date de naissance: Le 1 Décembre, 1966
Lieu d'origine: Maple Ridge, Colombie-Britannique
Sport: Baseball
Catégorie: Athlète

Faits saillants

1987, 1990, 1992, 1994, 1995, 1997, 1998, 2001, 2002

La Trophée Tip O'Neill, joueur par excellence de la Ligue nationale

1992, 1993, 1997, 1998, 1999, 2001, 2002

Le prix Golden Glove pour l'excellence de son jeu au champ

1992, 1997, 1999

Le prix Silver Slugger, l'excellence de son jeu au champ

1997

 Champion des coups de circuit de la Ligue nationale

1998

Le Trophée Lou-Marsh 

Hall of Famer LARRY WALKER
Inspire

Biographie

«Larry Walker… est un sac de glace ambulant» disait Dave McKay, entraîneur des Cardinals de St.Louis et concitoyen canadien. C'est en ces termes qu'il décrivait le jeu exceptionnel de Larry Walker au bâton comme au champ vers la fin de la carrière de celui qui, tout au long de ses 17 années passées dans les ligues majeures, a été blessé au jeu à de multiples reprises. Larry Walker opta plutôt pour le monticule. Ses 1 988 parties jouées, 2 160 coups sûrs, 383 coups de circuit, 1 355 points marqués, 1 311 points produits et 230 buts volés représentent le plus grand total jamais atteint par les quelque 225 Canadiens ayant joué dans les ligues majeures. Après ses débuts avec les Expos de Montréal en 1989, Larry Walker devint un des joueurs de l'alignement régulier dès la saison suivante. En deux années, il devint joueur étoile de la Ligue nationale et fut dès le mois d'août 1994 un chef de file incontesté avec une fiche de 19 coups de circuit, 86 points produits et une moyenne au bâton de .322. C'est à ce moment qu'arriva la grève du baseball majeur, juste quand les Expos détenaient le meilleur dossier de la Ligue avec 74 victoires et 40 défaites. Cette saison-là, les activités cessèrent, et dès l'année d'après Larry Walker et bon nombre des meilleurs joueurs de l'équipe partirent. Il signa un contrat avec les Rockies du Colorado, une équipe de l'expansion, et s'affirma comme grande vedette grâce à des sommets en carrière de 153 parties, 568 présences au bâton, 49 coups de circuit et 130 points produits. C'est d'ailleurs en 1997 qu'il fut nommé joueur par excellence de la Ligue nationale. Au cours des saisons qui suivirent, il domina la ligue à trois reprises à titre de meilleur frappeur, notamment en 1999 avec sa meilleure moyenne à vie de .379. Il participa à quatre matches des étoiles comme joueur des Rockies et remporta sept fois le prix Golden Glove pour l'excellence de son jeu au champ. Larry Walker fut échangé aux Cardinals en 2004 et atteint finalement les Séries mondiales, occasion qui lui avait échappé en 1994. Malheureusement, les Red Sox de Boston ne firent qu'une bouchée des Cardinals, même s'il claqua deux coups de circuits et que sa moyenne personnelle au bâton fut de .357. William Humber est membre du comité de sélection du Panthéon des sports canadiens. Son plus récent livre, intitulé A Sporting Chance, a été publié en 2004 et relate l'histoire des athlètes Afro-canadiens.