Donate Today EN | FR
Membre intronisé

Membre du Panthéon

Duncan Campbell

Intronisé en 2020-21

Détails membres

Date de naissance: 24 mai 1956
Lieu d'origine: Winnipeg, Manitoba
Sport: Rugby en fauteuil roulant
Catégorie: Bâtisseurs

Faits saillants

2004
Le trophée du Championnat canadien de rugby en fauteuil roulant a été rebaptisé Coupe Campbell en son honneur
2005
Intronisé en tant que bâtisseur au sein du Temple de la renommée du Comité paralympique canadien
2013
S’est vu décerner l’Ordre paralympique international
2015
Intronisé en tant que pionnier au sein du Temple de la renommée des sports de la Colombie-Britannique
2017
Les quatre « pères fondateurs » du rugby en fauteuil roulant, y compris Duncan Campbell, sont intronisés au Temple de la renommée du rugby en fauteuil roulant canadien
2018
Premier membre à être intronisé au Temple de la renommée de la Fédération internationale de rugby en fauteuil roulant
Hall of Famer Duncan Campbell
Inspire

Biographie

L’histoire inspirante de Duncan Campbell est la preuve que l’innovation est souvent la clé pour surmonter l’adversité. Il a grandi à Winnipeg et était très actif jusqu’à ce qu’un accident d’automobile l’ait rendu quadriplégique à l’âge de 17 ans. Même si les médecins avaient affirmé qu’il ne pourrait plus jamais vivre ou travailler par lui-même, Duncan Campbell était déterminé à poursuivre son style de vie active et a commencé à s’entraîner à un gymnase local avec un groupe de personnes ayant des déficiences physiques. Un jour, en 1976, alors que le groupe attendait le bénévole qui devait les aider à lever des poids, ils ont commencé à se lancer un ballon de volleyball, tout en se bousculant l’un contre l’autre avec leurs fauteuils roulants. Ils se sont inventé un jeu, et séduits par l’énergie exubérante et compétitive de leur nouveau jeu, ils ont décidé de l’appeler « murderball », la première version du sport de contact au rythme soutenu et hautement athlétique connu maintenant partout dans le monde comme le rugby en fauteuil roulant.

Pendant plus de 35 années, Duncan Campbell a pratiqué ce sport et a travaillé pour aider à faire du rugby en fauteuil roulant l’un des sports paralympiques les plus populaires et emblématiques au monde. Le rugby en fauteuil roulant a fait son entrée aux Jeux paralympiques de 1996 à Atlanta en tant que sport de démonstration et en 2000, il était intégré au programme officiel des Jeux, alors que Duncan Campbell agissait comme gérant de la haute performance pour Équipe Canada. Aujourd’hui, le rugby en fauteuil roulant accueille des équipes paralympiques venant de plus de 30 pays, et le Canada a aidé à mener ce sport vers de nouveaux sommets, remportant la médaille d’or aux Championnats du monde de 2002 et des médailles d’argent aux Jeux paralympiques de 2004 à Athènes et de 2012 à Londres. Duncan Campbell continue de siéger sur le comité de développement de la Fédération internationale de rugby en fauteuil roulant et a agi comme directeur national du développement avec l’Association canadienne des sports en fauteuil roulant. En 2004, le trophée du Championnat canadien de rugby en fauteuil roulant a été rebaptisé Coupe Campbell en son honneur, et en 2013, il s’est vu décerner l’Ordre paralympique international, le prix le plus prestigieux en sport paralympique.

L’héritage de Duncan Campbell en tant qu’innovateur est égalé par son remarquable engagement envers le mentorat et le travail communautaire. En 1976, il a développé, en compagnie d'un petit groupe d'amis, les règles de base et la règlementation, ainsi que le design des nouveaux fauteuils roulants qui allaient être les fondements de ce sport collectif paralympique de contact extrêmement populaire.  Après avoir terminé ses études avec des diplômes en psychologie de l’Université du Manitoba et en administration des loisirs de l’Université de l’Alberta, il a commencé à travailler comme récréothérapeute au G.F. Strong Rehabilitation Centre, à Vancouver. Avec son sens de l’humour caractéristique et son authentique habileté à communiquer avec les gens de tous les milieux, il a aidé un nombre incalculable de jeunes à développer une confiance en soi et à confronter leurs limites grâce aux sports en fauteuil roulant. Connu affectueusement sous le nom de « Quadfather », il continue de jouer au rugby en fauteuil roulant au niveau récréatif, tout en agissant comme directeur du développement pour Rugby en fauteuil roulant Canada, aidant plus de gens avec des déficiences physiques à pratiquer des sports en fauteuil roulant. Changeant des vies et mettant au défi les idées reçues des personnes ayant des déficiences physiques, le rugby en fauteuil roulant est la seule discipline paralympique qui a été nommée « Sport du patrimoine », une nouvelle appellation qui a amené le Canada à l’avant-plan du mouvement international paralympique.