Donate Today EN | FR
Membre intronisé

Membre du Panthéon

Ross Powless

Intronisé en 2020-21

Détails membres

Date de naissance: 29 septembre 1926
Lieu d'origine: Ohsweken, Six Nations de la rivière Grand, Ontario
Date du décès: 26 mai 2003
Sport: La crosse
Catégorie: Bâtisseurs

Faits saillants

1951, 1952
Lauréat du prix Tom Longboat
1951-1954
Remporte le championnat de la coupe Mann avec les Timbermen de Peterborough (également connus sous le nom de Trailermen)
1953
Lauréat du trophée Mike Kelley remis au joueur le plus utile du tournoi de la coupe Mann
1969
Intronisé au Temple de la renommée de la crosse canadienne
1974
Remporte le titre national au Tournoi de crosse autochtone nord-américain en tant qu’entraîneur de six de ses fils
Hall of Famer Ross Powless
Inspire

Biographie

Considéré comme l’un des pères de la crosse moderne au Canada, Ross Powless est né à Ohsweken, en Ontario, sur la réserve des Six Nations de la rivière Grand en 1926. Membre du clan des tortues, de la nation mohawk (Kanien'kehá:ka) des Haudenosaunee, ou Confédération des Six Nations, Ross Powless a vécu cinq années de son enfance au pensionnat autochtone Mohawk Institute Indigenous Residential School, à Brantford, en Ontario. La crosse, le jeu du Créateur, revêt une profonde signification spirituelle et culturelle pour le peuple haudenosaunee et a donné à Ross Powless un puissant moyen de recouvrer son héritage après avoir enduré une grande privation et un isolement loin de sa famille et de sa culture au pensionnat autochtone.

Il a commencé à pratiquer la crosse à l’âge de 12 ans et ses habiletés exceptionnelles et sa détermination ont rapidement attiré l’attention d’équipes partout au Canada et aux États-Unis.

Discipliné et loyal, Ross Powless ne pouvait faire autrement que de rehausser l’image de la crosse partout où il jouait. Entre 1951 et 1953, il a gagné trois titres consécutifs de championnat canadien senior A avec les Timbermen de Peterborough. En 1951 et 1952, il s'est vu remettre le prix Tom Longboat en tant que meilleur athlète des Premières Nations de l’Ontario. En 1953, il a reçu le Trophée commémoratif Mike Kelley à titre de joueur le plus utile à la crosse senior A au Canada. En tant que joueur-entraîneur de l’équipe senior A des Lincoln Burners de Hamilton entre 1956 et 1958, il a remporté tous les trophées de l’Association de crosse de l’Ontario qu’il pouvait gagner, y compris le titre de meilleur marqueur de la ligue, joueur le plus utile, meilleur joueur défensif et entraîneur de l’année.

Entraîneur exceptionnel, Ross Powless a mené autant des équipes autochtones que non autochtones à des championnats de crosse à tous les niveaux de compétition, de tournois régionaux à des championnats internationaux. Mentor inspirant et gardien du savoir, possédant une connaissance encyclopédique de la crosse, il a aidé les joueurs à améliorer leurs habiletés et leur confiance à atteindre leur plein potentiel. Parmi plusieurs de ses exploits comme entraîneur, il a mené l’équipe canadienne senior de crosse à la victoire face aux États-Unis à l’Expo 67 à Montréal. En 1974, il a été l’entraîneur de six de ses fils, membres de l’équipe des Premières Nations de l’Ontario et a remporté le titre national au Tournoi de crosse autochtone nord-américain à Nanaimo, en Colombie-Britannique.

Bien que confronté à des propos discriminatoires et racistes de la part de spectateurs et de joueurs d’équipes adverses, Ross Powless n’a cessé faire disparaître les obstacles pour les peuples autochtones avec son esprit sportif exemplaire, ses qualités athlétiques, son travail comme entraîneur de calibre mondial et son leadership organisationnel.

Non seulement Ross Powless a-t-il démontré ses habiletés de leader en sport, il en a aussi fait la démonstration dans son leadership communautaire. Il a œuvré pour sa communauté des Six Nations de la rivière Grand en tant qu’administrateur du conseil de bande, inspecteur du logement et membre du conseil de bande, tout en développant en même temps plusieurs nouvelles opportunités en sport et en loisir pour les athlètes autochtones. En 1997, l’Association des loisirs de l’Ontario lui a remis le Prix pour service bénévole en reconnaissance de ses efforts et de ses réalisations. Plusieurs enfants de Ross Powless ont fait partie d’équipes championnes de crosse ou ont contribué au développement de la crosse. Son fils, Gaylord Powless, qui a été intronisé au Panthéon des sports canadiens en 2017, se démarque comme l’un des plus grands joueurs de crosse qui ont été entraînés et inspirés par Ross Powless. Honorant ses enfants et ses petits-enfants en leur remettant des bâtons de crosse traditionnels iroquois, faits de bois et fabriqués à la main à la réserve des Six Nations de la rivière Grand par des artisans autochtones, Ross Powless n’a jamais cessé d’inspirer les nouvelles générations pour qu’ils continuent de développer le sport de la crosse sur les bases solides qu’il avait érigées. Ross Powless est décédé en tant qu’aîné respecté de sa communauté en 2003.