EN | FR
Membre intronisé

Membre Intronisé

BRIAN ORSER

Intronisé en 1991

Détails membres

Date de naissance: Le 18 décembre 1961
Lieu d'origine: Belleville, Ontario
Sport: Patinage artistique
Catégorie: Athlète

Faits saillants

1979

Champion national junior masculins 

1981-1987

Champion nationale masculins 

1984

Les Jeux Olympiques de Sarajevo - la médaille d’argent 

1984-1986, 1988

Championnats du monde - la médaille d’argent 

1987

Championnats du monde - la médaille d’argent 

1988

Jeux de Calgary - la médaille d’argent

1997

Intronisé au Temple de la renommée du patinage artistique canadien

Honoured Member BRIAN ORSER
Inspire

Biographie

Quand l’entraîneur de patinage artistique Doug Leigh voit patiner le jeune Brian Orser, alors âgé de neuf ans, il lui reconnaît immédiatement des qualités de champion. Brian chausse ses patins pour la première fois à l’âge de six ans, à Penetanguishine en Ontario, et à seize, l’adolescence se consacre déjà à plein temps à la poursuite de son rêve, l’or olympique. Après ses premières victoires aux Jeux de l’Ontario en 1974 et aux Championnats nationaux junior masculins en 1979, Brian remporte le premier de sept titres nationaux masculins consécutifs en 1981. Il s’approprie rapidement le surnom de « Monsieur triple Axel » pour son habileté à réussir coup sur coup ce saut audacieux en compétition. Jusqu’au début des années 1980, Brian est surtout apprécié pour son excellente technique. Toutefois, son travail acharné, sa détermination et sa persistance, assortis à son sens musical, sa créativité et sa dextérité physique combinés lui assurent « un ensemble complet ». En 1984, il est considéré le plus grand maître du spectacle parmi les patineurs amateurs. En dépit de ses brillantes courtes et longues performances aux Olympiques de Sarajevo en 1984, il n’atteint qu’une 7e place dans les figures imposées et arrache la médaille d’argent derrière l’Américain Scott Hamilton, le plus haut classement de tous les temps pour un homme canadien en compétition olympique de patinage artistique. Il se classe à nouveau deuxième aux Championnats du Monde de 1984, 1985 et 1986, résolu de tout remporter en 1987. Lors de la compétition à Cincinnati au Ohio, il exécute un programme long exceptionnel et sans erreurs composé de sept triples sauts, dont deux triples Axels. Finalement, sa passion de 15 années aboutit au triomphe, et Brian Orser devient le premier Canadien en 24 ans à être couronné champion du monde. Brian porte le drapeau de l’équipe olympique canadienne aux Jeux de Calgary en 1988, en plus d’être le favori pour la médaille d’or. Cependant, la rude compétition et le vaste battage publicitaire sur la « Bataille des Brian » ne font qu’ajouter à sa tension. Une réception défaillante suite à un triple saut, puis un triple réduit à un double vers la fin de son programme laissent la victoire, par un dixième de point, à l’Américain Brian Boitano. Ces résultats premier-deuxième se répètent aux Championnats du monde de 1988, et Brian tire sa révérence chez les amateurs plus tard au courant de l’année. La « retraite », pour le plus habile patineur artistique du Canada, signifie toutefois trois spectacles professionnels sur glace, une émission spéciale télévisée, un rôle qui lui mérite un Emmy dans Carmen on Ice, et la publication de sa biographie. Pour son succès en compétition, Brian Orser est nommé à l’Ordre du Canada en 1986 et promu Officier de l’Ordre en 1988. On lui décerne aussi une place d’honneur au Temple de la renommée du patinage artistique canadien en 1997.