EN | FR
Membre intronisé

Membre du Panthéon

FRED ROBSON

Intronisé en 1971

Détails membres

Date de naissance: Le 11 mars 1879
Lieu d'origine: Toronto, Ontario
Date du décès: Le 19 mars 1944
Sport: Patinage de vitesse
Catégorie: Athlète

Faits saillants

1904

Record du monde en terminant le mile 

1911, 1913

Les records mondiaux dans le 220 et le 440 verges haie

1913

Les records mondiaux dans le 1/6 mile à Pittsburgh et au ¼ mile haie à Cleveland

1916

Les records mondiaux aux 50, 60 et 75 verges 

Hall of Famer FRED ROBSON
Inspire

Biographie

À une époque où le patinage de vitesse frappe l’imagination du public sportif, Fred Robson de Toronto est le plus célèbre patineur de vitesse sur piste intérieure de son temps. Fils d’un boucher originaire d’Angleterre, Fred passe sa vie à Toronto et devient réparateur de piano dès ses études terminées. Athlète passionné, il s’adonne au cyclisme et barre pour le Toronto Rowing Club. Mais c’est comme patineur de vitesse que Fred Robson se distingue, concourant pour la première fois à l’âge de 15 ans à l’aréna de la Mutual Street de Toronto, sur des patins de fabrication artisanale. Il devient champion junior de Toronto en 1897, titre qu’il conservera pendant les onze prochaines années. Cette même année, il remporte aussi six championnats provinciaux d’affilée. Ces titres ne sont pourtant qu’un prélude à ses réalisations sur la scène nationale. Au début du XXe siècle, les rencontres de patinage de vitesse attirent des foules immenses dans les nouvelles arénas intérieures modernes que construisent les plus grandes villes du Canada central et du nord-est des États-Unis. En 1903, il gagne la course du 220 verges au départ en simultané des Championnats canadiens sur piste intérieure. Un an plus tard, à Pittsburgh, il établit son premier record du monde en terminant le mile en arrivant à égalité avec l’Américain Morris Wood. Mais c’est au début de 1911 qu’il commence réellement à dominer les plus grands patineurs de vitesse au monde. Cette année-là, à Boston, il hausse le record mondial à plus de 220 verges. En janvier 1913, il répète cet exploit dans le 1/6 mile à Pittsburgh et au ¼ mile haie à Cleveland. Puis, le 11 février 1913, devant la foule locale de Toronto, il fracasse les records mondiaux dans le 440 et le 220 verges haie, ce dernier étant son propre record établi à Montréal en 1907. Sa meilleure performance en rencontre individuelle aura probablement été celle de Pittsburgh en février 1916, alors qu’il aura brisé les records du monde au 50, 60 et 75 verges. Seulement un mois plus tard, de retour à Toronto, il améliorera son propre record dans le 50 verges sprint. Fred Robson établit un record canadien de plus de 100 verges en 1917 et est aussi un patineur accompli sur piste extérieur. Il détient le record mondial dans le 220 verges haie sur piste extérieure, établi à Montréal. Tout au long de sa carrière sensationnelle en compétition, qui s’étire jusqu’à ses 40 ans, Fred aura battu le record mondial sur neuf distances, établi un record canadien sur une dixième, et remporté plus de 100 médailles. En 1915, Fred est élu président du Toronto Speed Skating Club, un organisme qu’il a aidé à fonder. Il se retire de la compétition de patinage de vitesse en 1919 à l’âge de 40 ans, mais continue à patiner lors de démonstration de patinage acrobatique et de levée de fonds tout au long des années 1920. Pendant ce temps, il établit les records canadiens en saut par-dessus des tonneaux (onze tonneaux) et en saut en hauteur avec élan sur patins, 1,28 mètres (4’ 2”), un pouce de moins que le record mondial. L’appétit du public pour le patinage de vitesse décroît vers la fin des années 1920 et début 1930, et est remplacé par le patinage artistique et la nouvelle étoile internationale de cette discipline, la Norvégienne Sonja Henie. Malgré tout, Fred restera toujours notre batteur de records mondiaux et notre « éclair sur patins » canadien. Il est aussi membre du Temple de la renommée du patinage de vitesse du Canada.