EN | FR
Membre intronisé

Membre du Panthéon

KATHY KREINER

Intronisé en 1976

Détails membres

Date de naissance: Le 4 mai 1957
Lieu d'origine: Timmins, Ontario
Sport: Ski alpin
Catégorie: Athlète

Faits saillants

1972-80

Membre d’équipe nationale de ski

1974

Médaille d’or, coupe du monde évènement de slalom géant

1976

Médaille d’or, jeux olympique évènement de slalom géant

Le Trophée Bobbie Rosenfeld 

1984

Intronisée au Temple de la renommée du ski canadien

Hall of Famer KATHY KREINER
Inspire

Biographie

Le vendredi 13 février 1976 est un jour de chance pour le Canada. Une jeune blonde de dix-huit ans, originaire de Timmins en Ontario, attaque agressivement le parcours de slalom géant de 1 225m à Innsbruck en Autriche, terminant avec le meilleur temps de 1 :29,13, seulement douze centièmes de seconde devant Rosi Mittermaier de l’Allemagne de l’Ouest. Cette victoire sera l’unique médaille d’or remportée par le Canada aux Olympiques d’hiver de 1976. Naturelle sur les pentes, Kathy Kreiner grimpe sur ses skis dès l’âge de trois ans. À douze ans, elle est la plus jeune à remporter l’épreuve en descente de la Coupe Taschereau au Mont-Tremblant et, un an plus tard, est invitée à se joindre à l’équipe nationale. Elle décroche sa première victoire à l’épreuve de slalom géant de la Coupe du monde à l’âge de seize ans, terminant une seconde devant sa plus proche rivale. Même si elle parvient à conserver sa position parmi les favorites de la compétition de ski alpin de la Coupe du monde pendant les deux années qui suivent, on doute qu’elle puisse doubler Rosi Mittermaier et prendre le plus haute marche du podium aux Olympiques d’Innsbruck en 1976. Ayant remporté la médaille d’or à l’épreuve de slalom lors des deux éditions précédentes des Jeux Olympiques, cette Européenne surnommée « Gold Rosi » devait l’emporter une fois de plus à Innsbruck. Pendant cinq ans, Kathy Kreiner continue à se classer parmi les dix premières dans des compétitions à travers le monde. Elle quitte l’équipe nationale en 1980, concoure pendant un an comme athlète individuelle, et abandonne la compétition en 1981. En tout, Kathy Kreiner décroche cinq médailles d’or et six d’argent aux Championnats nationaux, en plus de se classer à 22 reprises dans le peloton des dix premières en 62 courses de la Coupe du monde. Elle reçoit le Trophée Bobbie-Rosenfeld de l’Athlète féminine de l’année au Canada en 1976 et est intronisée au Temple de la renommée du ski canadien en 1984.