EN | FR
Membre intronisé

Membre du Panthéon

MARLENE STEWART STREIT

Intronisé en 1962

Détails membres

Date de naissance: Le 9 mars 1934
Lieu d'origine: Cereal, Alberta
Sport: Golf
Catégorie: Athlète

Faits saillants

1951-1973

Onze Omniums du Canada

1951-1977

Onze titres de l’Ontario

1953

Championnat amateur féminin de Grande Bretagne

1956

Championnat amateur féminin des États-Unis

1959-1983

Membre de l’équipe de l’Association canadienne des golfeuses amateurs au Commonwealth à cinq reprises

1966-1992

Membre de l'équipe mondiale de l’Association canadienne des golfeuses amateurs à sept occasions

1985-1992

Quatre titres de l’Association canadienne des golfeuses amateurs seniors

2003

La championne nationale la plus âgée à s’emparer du titre du championnat féminin amateur senior des États-Unis

2004

La première Canadienne à être intronisée au World Golf Hall of Fame

Hall of Famer MARLENE STEWART STREIT
Inspire

Biographie

Marlene Stewart Streit, grandement considérée comme la meilleure golfeuse amateur au Canada, laisse la marque de son élan sur les allées du monde entier depuis plus d’un demi-siècle. De 1951 à 2003, elle remporte tous les titres amateurs importants qui soient, incluant au moins un titre majeur national ou international au cours de chaque décennie. Cadet à l’âge de treize ans, elle commence à frapper des balles sur les verts du Lookout Country Club à Fonthill, en Ontario, à quinze ans. Sous la tutelle attentive du professionnel Gordon McInnis, elle progresse rapidement, participant à son premier championnat canadien amateur féminin en 1951 à l’âge de dix-sept ans. Pendant la majeure partie des trois prochaines décennies, elle domine la scène du golf amateur féminin au Canada, remportant onze titres de l’Ontario, onze Omniums du Canada, et neuf championnats privés du Canada entre 1961 et 1977. Elle prend d’assaut le monde international de golf quand, à l’âge de dix-neuf ans, elle gagne le Championnat amateur féminin de Grande Bretagne en 1953. Elle ajoute à sa collection sa victoire du Championnat amateur féminin des États-Unis de 1956 ainsi que celle de l’Australie en 1963, faisant d’elle la première femme à détenir des titres de championne amateur au Canada, aux États-Unis, en Grande-Bretagne et en Australie. Tout au long de sa brillante carrière, Marlene est un atout précieux pour de nombreuses équipes de golf canadiennes. Elle est membre de l’équipe de l’Association canadienne des golfeuses amateurs au Commonwealth à cinq reprises entre 1959 et 1983, et capitaine de l’équipe victorieuse en 1979. De 1966 et 1992, elle sera de l’équipe mondiale de l’Association canadienne des golfeuses amateurs à sept occasions, tant comme joueuse que comme capitaine. Bien qu’elle soit tentée d’entrer chez les professionnelles, Marlene choisit de demeurer amateur tout au long de sa carrière. Elle est une force redoutable sur les allées même malgré son âge mur, remportant six championnats féminins amateurs de l’Ontario et quatre titres de l’Association canadienne des golfeuses amateurs seniors entre 1985 et 1995. En 2003, à l’âge de 69 ans, elle devient la championne nationale la plus âgée à s’emparer du titre du championnat féminin amateur senior des États-Unis. Pour son succès inégalé sur le parcours, Marlene Streit reçoit le Trophée Lou-Marsh à titre de Meilleure athlète canadienne en 1951 et en 1956. Elle est élue Femme de l’année au Canada en 1953 et cumule cinq Trophées Bobbie-Rosenfeld de l’Athlète féminine par excellence au Canada en 1952, 1953, 1956, 1957 et 1963. Parmi ses nombreux autres honneurs, elle est nommée Officier de l’Ordre du Canada en 1967 et intronisée au Royal Canadian Golfing Association Hall of Fame en 1971. En l’an 2000, elle est nommée la Golfeuse amateur du siècle par l’Association canadienne des golfeuses amateurs, alors que ses exploits de classe mondiale sont reconnus en 2004 à l'échelle internationale quand elle devient la première Canadienne à être intronisée au World Golf Hall of Fame.