EN | FR
Membre intronisé

Membre du Panthéon

FRANK SHAUGHNESSY

Intronisé en 1974

Détails membres

Date de naissance: Le 21 juin 1911
Lieu d'origine: Roanoke, Virginie
Date du décès: Le 12 juin 1982
Sport: Multisports
Catégorie: Bâtisseurs

Faits saillants

1952-1955

Le vice-président de la Patrouille de ski Zone Laurentienne

1957-1972

Le vice-président du Comité olympique canadien

1967

Nommé gouverneur de l’Association royale de golf du Canada 

1973-1976

La COJO - le Comité organisateur des Jeux Olympiques

Hall of Famer FRANK SHAUGHNESSY
Inspire

Biographie

Les événements sportifs et compétitions athlétiques ne sauraient exister sans le travail ardu d’administrateurs sportifs tel Frank Shaughnessy. Gravissant les échelons des équipes au niveau administratif national du ski et du golf, il assure le développement des deux disciplines au cours des années 1950, 1960 et 1970. Frank est issu d’une famille montréalaise extrêmement influente sur la scène sportive, dont au moins un membre figure en permanence sur la liste des équipes de football du Collège Loyola ou de l’Université McGill au cours d’une période de 25 ans. Son père, « Shag » Shaughnessy, est depuis longtemps entraîneur de football à McGill et sert aussi un terme de président sur la Ligue internationale de baseball . Frank est lui-même joueur-étoile au football à McGill en 1934, et fait partie des équipes de hockey du championnat universitaire intercollégial de 1934 et de 1935. Américain de naissance, il bénéficie donc d’une double citoyenneté et est sélectionné pour jouer sur l’équipe de hockey nationale des États-Unis qui se rend aux Jeux Olympiques de 1936. Suite à l’obtention de son diplôme à l’Université McGill, Frank sert dans l’Artillerie royale canadienne durant la Deuxième Guerre mondiale pour ensuite prendre un poste chez Bell Téléphone à Montréal. Au cours des quatre prochaines décennies, il occupe plusieurs fonctions de gestionnaire pour Bell, mais réussit quand même à se garder un pied dans le monde athlétique en tant qu’administrateur sportif. Au fil des années 1950, il devient profondément impliqué dans l’administration du ski, assumant le rôle de vice-président de la Patrouille de ski Zone Laurentienne de 1952 à 1955, de président technique de l’Association canadienne de ski, section Québec, de 1954 à 1955, et de président de l’Équipe canadienne de ski de 1954 à 1955. En ces qualités, Frank Shaughnessy est largement responsable de la réussite du projet de levée de fonds qui permet à l’équipe de ski canadienne de se rendre aux Championnats du Monde en Suède en 1954. Il est aussi vice-président du Comité olympique canadien de 1957 à 1972 ainsi que Chef de Mission de l’équipe canadienne à chaque édition des Olympiques entre 1956 et 1972, une des périodes les plus passionnantes de l’histoire du ski olympique au Canada où se démarquent des athlètes telles Nancy Greene et Anne Heggtveit. Pendant ce temps, Frank gravit simultanément l’échelle administrative du golf canadien. Il agit à titre de directeur de l’Association de golf du Québec de 1958 à 1964, et en est élu président en 1964. Il sera aussi nommé gouverneur de l’Association royale de golf du Canada de 1965 à 1969, ainsi que président en 1967. Quand il part à la retraite de son emploi chez Bell en 1973, il œuvre pour la COJO, le Comité organisateur des Jeux Olympiques, où il est chargé de l’accréditation pour les Jeux Olympiques de Montréal de 1976. Frank Shaughnessy assume ses fonctions administratives sans grand tapage, mais son influence sur le monde du sport se fait lourdement sentir. Andy O’Brien, rédacteur sportif, dira de lui : « Que ce soit pour le ski, le golf ou les Olympiques, il semble toujours en être le vice-président, celui qui demeure dans l’ombre et exécute le travail. Je ne connais personne en ce pays qui se soit dévoué davantage à autant de disciplines que lui. »