EN | FR
Membre intronisé

Membre Intronisé

JONATHON POWER

Intronisé en 2006

Détails membres

Date de naissance: le 9 août 1974
Lieu d'origine: Comox, Colombie-britannique
Sport: Squash
Catégorie: Athlète

Faits saillants

1997

Remporte l’Omnium des États-Unis

2002

Remporte le médaille d'or aux Jeux du Commonwealth

2006

Tire sa révérence comme le premier joueur mondial

Honoured Member JONATHON POWER
Inspire

Biographie

En 1996, Jonathon Power était classé 47e parmi les joueurs de squash ? l’échelle mondiale. Un an plus tard, il occupait le 6e rang et en mai 1999 c’est lui que l’on retrouvait premier. Une ascension prodigieuse pour un Canadien dans un sport méconnu au Canada. Entre octobre 1996 et février 1997, Power a remporté plusieurs tournois, mais c’est en octobre 1997 qu’il s’est révélé en remportant l’Omnium des États-Unis pour devenir le premier Canadien ? réussir l’exploit. C’est cependant un mois plus tard, ? l’Omnium de Qatar où, en demi-finale, il a défait le numéro un mondial, Jansher Khan, puis l’aspirant Peter Nicol, que Power est sorti de l’anonymat pour s’emparer du 3e rang mondial. Il s’agissait pour lui d’une première victoire sur son idole, Khan, dans un match international. Le style de jeu de Power plaisait aux organisateurs et aux amateurs de squash. Son tempérament intempestif n’était pas sans rappeler celui de John McEnroe, l’enfant terrible du tennis des années 80. Pour un sport en mal de publicité, Power était l’ambassadeur tout désigné. On appréciait son audace et son agressivité sur le court. Encouragé par ses succès, il a continué de grimper dans les classements. Après avoir vaincu Nicol une autre fois en décembre 1998 ? l’Omnium de Qatar, Power récidivait un mois plus tard au Tournoi des Champions et s’emparait du premier rang mondial. Pendant les sept ans qui ont suivi, il s’est maintenu parmi les cinq premiers, incluant une séquence de plusieurs mois en première position. Mais son ascension aura laissé des séquelles. Professionnel depuis l’âge de 15 ans, Power a été ralenti par les nombreux tournois et les blessures qui l’ont empêché de fournir son plein rendement ? chaque semaine. Après être devenu le premier Nord-Américain ? occuper le premier échelon, il a atteint un autre objectif qui lui était cher quand il a défait Nicol, chez lui ? Manchester, en Angleterre, pour remporter le titre aux Jeux du Commonwealth en 2002. Jonathan Power a disputé son dernier match ? New York en mars 2006 s’inclinant en quart de finale du Tournoi des Champions. Au moment de tirer sa révérence il était toujours le premier joueur mondial. En carrière Power a remporté 36 tournois ? travers le monde tout en écrivant une page de l’histoire du squash. L’heure était venue de passer ? autre chose.