EN | FR
Membre intronisé

Membre Intronisé

BECKIE SCOTT

Intronisé en 2007

Détails membres

Date de naissance: Le 1 août 1974
Lieu d'origine: Vegreville, Alberta
Sport: Ski de fond
Catégorie: Athlète

Faits saillants

2002

Jeux olympiques de Salt Lake City, médaille d'or - la course de poursuite

2005

A remporté 2 médailles d'or et 3 médailles d'argent au coupe du monde

2006

Jeux olympiques -  une médaille d'argent, l'épreuve de sprint en équipe (avec Sara Renner)

2ème au total dans les points de coupe du monde (saison)
 

Ses pairs l'ont élue membre de la commission des athlètes de la CIO

Honoured Member BECKIE SCOTT
Inspire

Biographie

Si la plus grande qualité qu'un athlète de niveau élite puisse avoir est la force de caractère, Beckie Scott est peut-être dans ce cas la plus grande de toutes. Rares sont les amateurs de ski de fond qui oublieront les exploits de cette grande sprinter qui a surmonté tant d'obstacles avec ardeur et élégance. Beckie Scott s'est mesurée à des tricheurs et a remporté bien plus que des médailles olympiques. Elle a su gagner nos coeurs et rétablir le respect envers tous les athlètes qui s'efforcent de concourir sans drogues sur la scène internationale. Beckie Scott a connu une carrière remarquable en participant notamment à trois Jeux olympiques d'hiver. En 1998, elle ne s'est classée que 45e aux Jeux de Nagano, au Japon, mais elle s'est transformée en pionnière quatre ans plus tard à Soldier Hollow, en Utah. C'est là qu'aux Jeux de 2002 elle a remporté le bronze dans la course de poursuite, devenant ainsi la toute première Canadienne - de fait, la première Nord-américaine - à monter sur le podium pour une épreuve de ski de fond. Après que les résultats d'analyse de dopage des deux médaillées d'or et d'argent se furent révélés positifs, on remit la médaille d'or à Beckie sur les marches du musée d'art de Vancouver deux ans bien comptés - et de nombreuses démarches judiciaires - après la course. C'était une douce vengeance pour celle qui s'était montrée si patiente et si déterminée à exclure toute forme de dopage du sport. Beckie Scott, qui a grandi à Vermilion, s'est jointe à sa concitoyenne albertaine Sara Renner pour remporter une médaille d'argent à l'épreuve de sprint en équipe à ses derniers Jeux olympiques en février 2006. En tout, elle a remporté 15 médailles de coupe du monde. Son travail infatigable pour des oeuvres de charité l'a amenée à devenir ambassadrice de l'UNICEF. En 2004, elle a remporté le prix de l'Histoire de l'esprit du sport de l'année à la remise des Prix sportifs canadiens, et ses pairs l'ont élue membre de la commission des athlètes de la CIO. En passant le fil d'arrivée devant une foule en liesse à Soldier Hollow, en Utah, ce resplendissant jour d'hiver 2002, Scott devait pressentir qu'elle ferait sa marque dans les livres d'histoire. En remportant cette médaille, elle avait redéfini la notion même de «pionnière». Beckie Scott a gagné grâce à sa force et à son physique, cela est vrai. Mais sa légende, elle la doit à la force de ses convictions et en sa croyance en l'esprit sportif avant tout.