EN | FR
Membre intronisé

Join our e-newsletter list for Sport + Spirit!

X

Membre du Panthéon

DEREK PORTER

Intronisé en 2012

Détails membres

Date de naissance: Le 2 Novembre, 1967
Lieu d'origine: Belfast, Irlande du Nord
Sport: Aviron
Catégorie: Athlète

Faits saillants

1992

Les Jeux olympiques à Barcelone - l’équipe canadienne du huit a gagné l’or 

1993

A remporté les Championnats du monde

1996

A remporté la médaille d’argent aux Jeux olympiques d'Atlanta 

2000

Aux Jeux olympiques à Sydney -  l'épreuves d’aviron - quatrièmes places

Hall of Famer DEREK PORTER
Inspire

Biographie

Né à Belfast, en Irlande, Derek Porter est le fils de Hugh Porter, athlète du Royaume-Uni médaillé de bronze à l’aviron aux Jeux du Commonwealth de 1958. Ce dernier a de toute évidence transmis les gènes de l’aviron à son fils, reconnu aujourd’hui parmi les meilleurs athlètes de ce sport au Canada.

Pratiquant l’aviron chez lui à Victoria, Derek est devenu membre de l’équipe nationale en 1989. Dès cette année-là, il goûta à l’or sur la scène internationale lorsqu’il remporta le San Diego Crew Classic avec l’équipe du huit de pointe masculin.

Cette performance gagnante mena ensuite à une longue série de victoires, y compris aux Championnats nationaux des États-Unis en 1990 et aux régates internationales d’Amsterdam.

Derek fit ensuite partie de la puissante équipe masculine canadienne qui remporta la médaille d’argent deux fois d’affilée aux Championnats du monde de 1990 et 1991, terminant deux fois derrière l’Allemagne.

Vinrent ensuite les Jeux olympiques de 1992 à Barcelone. Dans le cadre d’une des finales les plus chaudement disputées de l’histoire de l’aviron, l’équipe canadienne arracha l’or, évinçant le huit de la Roumanie par à peine 14 centièmes de secondes. Les champions du monde allemands furent également repoussés de justesse, terminant 1,5 seconde derrière le Canada et se méritant ainsi la médaille de bronze.

Après les Jeux de 1992, Derek se lança dans l’épreuve d’un rameur en couple. Reconnu comme un puissant rameur dans le huit de pointe masculin, Derek serait maintenant seul dans le bateau, avec les Jeux olympiques de 1996 à Atlanta dans sa mire.

Il connut un excellent début, remportant les Championnats nationaux des États-Unis et terminant deuxième aux Championnats du monde universitaires de 1993. Puis, aux Championnats du monde de la même année, il a dominé ses opposants en franchissant les 2 000 mètres de la course en un temps de 6 min et 59,03 s, ce qui lui valut la victoire.

Comme les années suivantes furent également couronnées de succès, Derek était perçu comme l’un des favoris aux Jeux d’Atlanta. Il mena l’épreuve du 2 000 mètres jusqu’à la toute fin, avant que Xeno Müller ne l’évince au cours des 500 derniers mètres. Derek revendiqua néanmoins la médaille d’argent, devant le double champion olympique en titre, Thomas Lange.   

Aux Jeux olympiques de 2000 à Sydney, les spectateurs attendaient avec impatience les épreuves d’aviron qui furent chaudement disputées. Derek connut une solide performance, donnant au Canada l’une des meilleures quatrièmes places de son histoire olympique. Avec moins de deux secondes séparant la quatrième de la première place, cette course fut l’une des plus serrées de l’histoire.

Cette performance était assez bonne pour reconfirmer Derek, compétiteur redoutable et ardent défenseur du sport, comme l’un des grands de l’aviron canadien.