EN | FR
Membre intronisé

Membre du Panthéon

PETER REID

Intronisé en 2011

Détails membres

Date de naissance: le 27 may, 1969
Lieu d'origine: Montreal, Quebec
Sport: Triathlon
Catégorie: Athlète

Faits saillants

1998, 2000, 2003

Or, Ironman Championnat du monde 

Hall of Famer PETER REID
Inspire

Biographie

« Il faut l’avoir » pour gagner le Championnat du monde Ironman. Cela fait référence à cette qualité particulière qui fait la différence entre ceux qui sont très bons et les champions. Chaque année, sur l’île d’Hawaii, cette qualité est mise à l’épreuve lors d’un défi surhumain qui comprend 3,9 km de natation, 180 km de vélo et 42,2 km de course, le tout lors d’une même journée. Les meilleurs athlètes requièrent un peu plus de huit heures pour compléter l’épreuve, et le temps limite est fixé à 17 heures. Le jour de la course, les athlètes doivent affronter des vents qui ont été chronométrés à plus de 80 km/h et des températures dépassant souvent les 38 degrés Celsius.

Né à Montréal et habitant maintenant Victoria, Peter Reid a commencé à s’entraîner au triathlon alors qu’il pouvait à peine nager 25 m en piscine. En 1989, il a pris part à son premier triathlon. Ses deux premières participations au Championnat du monde Ironman, en 1993 et en 1994, se sont soldées par des abandons. Mais la marque d’un véritable champion est de surmonter l’adversité et de revenir encore plus fort.

L’objectif de Peter Reid était de remporter le Super Bowl de l’univers du triathlon et d’être le premier Canadien à remporter le Championnat du monde Ironman. Sa persévérance et sa persistance ont porté fruit et en 1998, à peine quatre années après avoir été incapable de terminer l’épreuve, alors qu’il a gagné la médaille d’or à Kona, à Hawaii. Il a mérité deux autres titres en 2000 et en 2003.

Au cours de sa carrière, Peter Reid a remporté pas moins de dix épreuves Ironman partout dans le monde, y compris ses trois Championnats du monde. Afin de mettre cet exploit en perspective, seuls les légendaires triathloniens Dave Scott et Mark Allen ont remporté trois titres de Championnat du monde Ironman avant Reid. Après les 33 années de la tenue de cet événement, ce club exclusif ne compte que quatre membres.

Devenir une légende en sport exige non seulement de gagner, mais aussi d’être régulier. Petre Reid est monté sur le podium à Kona à huit reprises, lors de la course la plus éprouvante de ce sport. En plus de ses trois victoires au Championnat du monde Ironman, il a terminé au deuxième rang à trois occasions et aussi au troisième et quatrième rang. Lorsqu’il se présentait à la ligne de départ, ses adversaires savaient que ce serait une lutte à finir. Au fil du temps, Peter Reid a été reconnu comme étant un triathlonien ne possédant aucune faiblesse. Son engagement à travailler, travailler, et travailler encore a servi d’exemple à de nombreux triathloniens canadiens.    

Jeunes ou vieux, recrues ou vétérans de ce sport, tous les triathloniens se sentent à l’aise lorsqu’ils abordent le triple champion du monde Ironman. À sa retraite, Peter Reid conserve cette aura qu’il a eue tout au long de sa carrière.

Le médaillé d’or olympique Simon Whitfield a dit à propos de Reid : « Il est l’exemple parfait d’éthique de travail pour notre sport. Il faisait ce qu’il fallait faire, beau temps, mauvais temps, et même dans la neige. Il se levait tôt et se couchait tôt. J’ai constaté son souci du détail, s’assurant de faire avec minutie tout ce qu’il faisait. Il était à l’avant-garde en ce qui concerne son vélo, sa nutrition et son programme de préparation physique. »

Dès le début et tout au long de sa séquence de performances incroyables, Peter Reid « l’avait ».
Par Marnie McBean