EN | FR
Membre intronisé

Join our e-newsletter list for Sport + Spirit!

X

Membre du Panthéon

KATHY SHIELDS

Intronisé en 2014

Détails membres

Sport: Basketball
Catégorie: Bâtisseurs

Faits saillants

A été nommer entraîneure de l’année à neuf occasions par Canada West et une fois par l’USIC/SIC

Hall of Famer KATHY SHIELDS
Inspire

Biographie

Kathy Shields a connu une incroyable carrière comme athlète et comme entraîneure durant plus de trois décennies. Elle a grandi à West Vancouver dans les années 1960 et se souvient qu’il était peu fréquent de voir une fille jouer au basketball. Promenez vous maintenant le long des rues de n’impute quelle ville au Canada et vous verrez l’influence d’entraîneures telles que Kathy Shields. Vous verrez des filles de tous âges jouer au basketball, rêvant de marquer le panier victorieux en toute fin de match.

Kathy Shields a agi comme entraîneure adjointe des Vikettes de l’Université de Victoria (1977-1978), entraîneure-chef des Vikes de l’Université de Victoria (1979-2001), entraîneure adjointe d’Équipe Canada (1981-1994) et entraîneure-chef de l’équipe nationale senior féminine du Canada. Elle a mené les Vikettes et les Vikes à huit titres nationaux de l’USIC/SIC, et a conservé une fiche de 320 victoires contre seulement 50 défaites. Elle a été nommée entraîneure de l’année à neuf occasions par Canada West et une fois par l’USIC/SIC.

Entraîneure de l’équipe féminine de basketball de l’Université de Victoria pendant plus 20 années, elle était reconnue pour son incroyable éthique de travail et pour ses exigences envers ses joueuses, y compris lors des entraînements qui étaient toujours plus exigeants que les matchs eux-mêmes. Son mot d’ordre était : « La perfection conduit à la perfection. » Elle accordait aussi beaucoup d’importance au travail d’équipe et à la nécessité de travailler en vue d’un objectif commun.

Kathy Shields a eu à composer avec le fait d’être une entraîneure dans un monde du sport dominé par les hommes, surtout au basketball, et elle était souvent mise à l’épreuve, surtout au niveau international. De plusieurs façons, elle a contribué à l’image du basketball féminin canadien, alors que 14 de ses joueuses ont représenté le Canada sur la scène internationale. De plus, un nombre incroyable de huit de ses anciennes joueuses et entraîneures adjointes sont devenues des entraîneures-chefs d’équipes universitaires.

Diagnostiquée du cancer du sein en 2001, Kathy Shields utilise maintenant ses habiletés acquises au cours de ses nombreuses années comme entraîneure pour conseiller d’autres personnes subissant des traitements pour le cancer du sein. À l’automne 2007, les équipes masculines et féminines de basketball de l’Université de Victoria se sont associées avec les autres universités pour créer le premier « Lancez pour la guérison ». Cet événement réunit maintenant toutes les institutions membres de SIC et a recueilli plus de 500 000 $ en dons.