EN | FR
Membre intronisé

Membre du Panthéon

JOE PRIMEAU

Intronisé en 1975

Détails membres

Date de naissance: Le 29 janvier 1906
Lieu d'origine: Lindsay, Ontario
Date du décès: Le 14 mai 1989
Sport: Hockey sur glace
Catégorie: Athlète

Faits saillants

1932

La Coupe Stanley - Les Maple Leafs de Toronto

Hall of Famer JOE PRIMEAU
Inspire

Biographie

Intronisé au Panthéon des sports canadiens dans la catégorie des athlètes, Joe Primeau aurait tout aussi bien pu l’être comme bâtisseur, lui dont la carrière derrière le banc est tout aussi spectaculaire que sur la glace. Un favori de Conn Smythe du temps où ce dernier dirige les Rangers de New York, Joe Primeau se verra offrir un contrat pour jouer avec les Leafs par Smythe qui retourne à Toronto après avoir été limogé par les Rangers. Primeau évolue au centre avec les Leafs durant toute sa carrière de neuf saisons. Primeau dispute deux matchs avec les Leafs en 1927-1928 et six autres la saison suivante tout en poursuivant son apprentissage dans les rangs mineurs. En 1929, il se taille un poste régulier à Toronto et à Noël il pivote un trio complété par Charlie Conacher et Harvey Jackson. Les trois jeunes joueurs seront connus sous le nom de « Kid Line » et constitueront l’une des plus excitantes lignes d’attaque de la LNH au début des années 1930. Évoluant au centre, Primeau excelle comme fabricant de jeu. Il transporte la rondelle en zone offensive où ses passes précises atteignent le bâton de ses rapides ailiers avec une rare précision. Primeau marque moins de buts que ses compagnons de ligne Conacher et Jackson, mais il mène la LNH pour les mentions d’aide à trois occasions entre 1930 et 1934. Mais surtout, en 1932 il aide les siens à remporter la coupe Stanley, la première des Leafs dans leur nouveau domicile qu’est le Maple Leaf Gardens. Primeau se retire en 1936 après seulement 310 matchs dans la LNH ce qui constitue un maigre total même à cette époque. Il n’a alors que 30 ans, mais comme ses affaires personnelles roulent à fond, il ne peut se permettre de poursuivre deux carrières de front et opte pour le monde des affaires. Il revient au hockey en 1944, cette fois comme entraîneur des St. Mikes Majors qu’il mènera à la coupe Memorial la saison suivante. Il atteint la finale de la coupe Memorial deux autres fois, l’emportant encore en 1947. Trois ans plus tard, en 1950, il mène les Marlies Sr. à la coupe Allan avant de prendre la barre des Leafs. Un an plus tard, son doigté derrière le banc le mène à la conquête de la coupe Stanley sur la glace du Maple Leaf Gardens. Du même coup, Primeau devient l’un des rares entraîneurs à guides ses équipes à trois championnats majeurs, soit la coupe Memorial, la coupe Allan et la coupe Stanley. Il tire sa révérence en 1953 pour s’occuper de ses intérêts personnels. En 1963, il est intronisé au Temple de la renommée du hockey.