EN | FR
Membre intronisé

Membre du Panthéon

WINNIE ROACH-LEUSZLER

Intronisé en 2015

Détails membres

Date de naissance: 1926
Date du décès: 2004
Sport: Natation
Catégorie: Athlète

Faits saillants

1944

À l’âge de 18 ans, première Canadienne à remporter l’épreuve de 2,5 milles aux Championnats juniors de natation longue distance de la National Amateur Athletic Union, au New Jersey, aux États-Unis

1947 & 1948

Obtient la 2e place à l’épreuve de 5 milles aux Championnats du monde longue distance à l’Exposition canadienne nationale (CNE), à Toronto

1949

Obtient la 3e place à l’épreuve de 5 milles aux Championnats du monde longue distance au CNE, à Toronto

1951

Première Canadienne à traverser la Manche à la nage

1996

Intronisée au Temple de la renommée des sports des Forces armées canadiennes pour ses exploits en natation et au softball

1999

Intronisée au Temple de la renommée de natation de l’Ontario

Lauréate de l’ordre de l’Ontario

Hall of Famer WINNIE ROACH-LEUSZLER
Inspire

Biographie

Winnifred « Winnie » Frances Roach-Leuszler a été la première Canadienne à traverser la Manche en 1951, avec un chrono de 13 heures et 25 minutes. Elle possédait de multiples talents athlétiques, devenant notamment la première femme arbitre de baseball au Canada, mais elle a découvert sa passion, la natation de longue distance, très tôt en remportant sa première victoire à l’âge de neuf ans. Winnie s’entraînait au Maple Leaf Swim Club et a continué de participer à des épreuves, décrochant des médailles aux niveaux local, provincial, national, nord-américain et international durant sa carrière et comme membre du Service féminin de l’Armée canadienne.

Elle affichait son incroyable détermination en tout temps, mais jamais autant que lorsqu’elle a terminé deuxième au 5 milles des championnats mondiaux de natation en 1947, trois mois après avoir donné naissance à son premier enfant. Enceinte de quatre mois, elle a terminé deuxième à la même course en 1949. Durant les années 1940, Winnie a grandement contribué à la mise en place du premier programme de natation pour les handicapés et, après sa retraite de la natation compétitive, elle a appris à nager à d’innombrables enfants et adultes.