EN | FR
Membre intronisé

Membre du Panthéon

FRANK READ

Intronisé en 2015

Détails membres

Date de naissance: 1911
Date du décès: 1992
Sport: Aviron
Catégorie: Bâtisseurs

Faits saillants

1956

A dirigé des équipes à quatre et à huit aux Jeux olympiques de Melbourne en Australie- Le huit a remporté​ une une médaille d’a

1960

A Dirigé le huit aux Jeux olympiques à Rome - une médaille d’argent 

Hall of Famer FRANK READ
Inspire

Biographie

Frank Read a amorcé sa carrière comme entraîneur d’aviron en 1949 et a rapidement établi une dynastie de puissants rameurs qui ont dominé la scène mondiale pendant plus d’une décennie. Frank était considéré comme un des plus grands entraîneurs au monde et on se rappelle de son règne d’entraîneur de 1950 à 1960 comme « l’âge d’or de l’aviron » au Canada. Souvent décrit comme étant très déterminé et d’une discipline rigoureuse, il a rapidement mis de côté les rameurs qui n’étaient pas totalement concentrés et dévoués envers le succès. Les athlètes qui ont excellé sous son régime d’entraînement astreignant admiraient Frank, car il était en mesure de transformer des étudiants universitaires inexpérimentés en compétiteurs de classe mondiale.

Frank a mené les équipes d’aviron à huit et à quatre de l’UBC-VRC et amassé une incroyable liste de victoires, exploit inégalé à cette époque en aviron canadien, culminant par une victoire contre toutes attentes du huit de l’UBC-VRC sur l’équipe anglaise, grande favorite, aux Jeux du Commonwealth de 1954. En 1955, Frank a aidé son équipe à décrocher une médaille d’argent à la régate royale de Henley, surprenant l’équipe russe championne du monde en demi-finale. En 1956, Frank a dirigé des équipes à quatre et à huit aux Jeux olympiques de Melbourne en Australie. Le huit a remporté une médaille d’argent et le quatre a remporté la première médaille d’or olympique du Canada en aviron. En 1958 et en 1959, même s’il n’était pas officiellement entraîneur en chef, Frank Read a apporté une aide critique durant le stade final de la formation et de la préparation pour les Jeux du Commonwealth de 1958 et les Jeux panaméricains de 1959. L’équipe a remporté une autre médaille d’or et trois médailles d’argent pour le Canada. Frank a repris le collier pour diriger le huit aux Jeux olympiques de 1960 à Rome, décrochant une autre médaille d’argent pour le Canada et concluant à juste titre sa carrière exceptionnelle.