EN | FR
Membre intronisé

Membre Intronisé

SIMON WHITFIELD

Intronisé en 2017

Détails membres

Date de naissance: Le 16 Mai, 1975
Lieu d'origine: Kingston, Ontario
Sport: Triathlon
Catégorie: Athlète

Faits saillants

2000

A remporté une médaille d'or aux Jeux Olympiques à Sydney

2008

A remporté la médaille d’argent aux Jeux Olympiques à Beijing

Honoured Member SIMON WHITFIELD
Inspire

Biographie

Olympien à quatre occasions et dix fois champion canadien, Simon Whitfield est l’un des athlètes canadiens les plus complets et décorés. Il participe à son premier triathlon à l’âge de 12 ans, à Sharbot Lake, en Ontario, et prédit sa propre destinée lorsqu’il déclare au journal local que son objectif est de gagner une médaille d’or aux Jeux olympiques en triathlon.

En 1999, Simon mérite une médaille de bronze aux Jeux panaméricains. Plus tard, il devient l’un des rares athlètes dans le monde à prendre part à quatre triathlons olympiques depuis que ce sport a été ajouté au programme aux Jeux olympiques de 2000 à Sydney, où Simon réalise le rêve de sa vie en remportant la médaille d’or. Il poursuit en gagnant la médaille d’or aux Jeux du Commonwealth en 2002 et a inspiré le pays entier lors des Jeux olympiques de 2008 à Beijing, remportant une médaille d’argent.

Les réalisations de Simon en tant que triathlonien et ambassadeur de ce sport ont un impact énorme sur la communauté du triathlon. Simon prend son rôle d’ambassadeur du triathlon au Canada et dans le monde très sérieusement. Il continue d’inspirer et de mettre au défi tous ceux qui l’entourent de travailler avec ardeur, de viser l’excellence et plus important encore, d’avoir un style de vie actif et sain.

Simon appuie plusieurs organismes caritatifs et adore agir comme mentor auprès des jeunes pour qu’ils découvrent leur passion. Il a donné beaucoup de son temps à plusieurs organisations qui ont pour mission d’inspirer les athlètes à poursuivre leurs rêves ou à adopter un style de vie actif et sain. Les habiletés athlétiques incroyables de Simon ont inspiré les jeunes partout dans le monde. Il continue de visiter des écoles afin d’encourager les jeunes à ne pas avoir peur de ne pas réussir et de poursuivre leurs rêves. Son message est que la poursuite de l’excellence constitue sa propre récompense et que même si tous ne peuvent devenir Olympiens, ce n’est pas le résultat qui est la récompense, mais plutôt de performer au meilleur de ses capacités.