EN | FR
Membre intronisé

Membre du Panthéon

BRUCE WILSON

Intronisé en 2000

Détails membres

Date de naissance: Le 20 juin 1951
Lieu d'origine: Vancouver, Colombie-Britannique
Sport: Soccer
Catégorie: Athlète

Faits saillants

1974 - 1986

L’équipe nationale canadienne de soccer et capitaine pendant les années de 1976 à 1986

1980

Le Soccer Bowl - les Cosmos de New York

1985 - 1987

Joueur/entraîneur pour les Inex de Toronto

1986

A Aidé le Canada à se qualifier pour la première fois pour la Coupe du Monde

Hall of Famer BRUCE WILSON
Inspire

Biographie

Bien que le soccer soit un des sports récréatifs les plus populaires au Canada, rares sont ceux qui choisissent de l’exercer professionnellement, et encore moins réussissent à atteindre les rangs internationaux. Bruce Wilson fait partie de la poignée de Canadiens qui ont élevé leur amour pour ce jeu au plus haut niveau et mérité une importante reconnaissance sur la scène du soccer international. Natif de Vancouver en Colombie-Britannique, Bruce joue pour des ligues locales de soccer pendant sa jeunesse. Il débute sa carrière senior amateur avec les Columbus de Vancouver dans la Western Canada Premier Soccer League avant d’être repêché sur l’équipe d’étoiles de la Colombie-Britannique qui, en 1970, concoure au niveau interprovincial pour la Coupe Challenge. Il rejette l’offre de se mettre à l’essai pour les ligues professionnelles anglaises pour poursuivre ses études en vue d’un diplôme en Éducation à l’UBC mais, dès sa graduation en 1974, décide de tenter sa chance dans le monde du soccer professionnel ce côté-ci de l’Atlantique. Les offres arrivent rapidement. La même année, il est nommé sur l’équipe nationale canadienne de soccer et choisi pour jouer avec les Whitecaps de Vancouver dans la Ligue nord-américaine de soccer. Il profite d’une carrière prestigieuse de dix années dans la LNAS, jouant pour les Whitecaps jusqu’en 1977, les Sting de Chicago de 1978 à 1980, les Cosmos de New York en 1980, et les Blizzard de Toronto de 1981 à 1984. Pendant ce temps, il est capitaine de trois de ces équipes et aide les Cosmos à s’emparer du Soccer Bowl en 1980. Véritable « Homme de fer » sur le terrain, Bruce joue chaque minute de chaque match régulier et d’éliminatoires sur une période de six années, incluant un record de 161 parties consécutives entre 1975 et 1980. Ce brillant joueur de défense est aussi le premier joueur né au Canada à être sélectionné sur l’équipe d’étoiles de la Ligue nord-américaine de soccer. Il reçoit cet honneur à cinq reprises pendant ses onze saisons comme joueur. Dans son rôle de capitaine de l’équipe nationale canadienne, Bruce est souvent décrit comme un « modèle » et un « chef spirituel », tant sur que hors terrain. Il prend la barre en 1976 et, pendant les dix prochaines années, aide à établir de nouvelles bases sur la scène du soccer international pour les moins populaires canadiens. En 1984, il mène son équipe en quart de finales aux Olympiques de Los Angeles et, en 1986, aide le Canada à se qualifier pour la première fois pour la Coupe du Monde. Cette palpitante réalisation est pour lui le fait saillant de sa carrière. Bien que l’équipe n’ait pas réussi la première ronde, le simple fait de se rendre à la Coupe du Monde fait monter en flèche la réputation du Canada à l’échelle internationale, dans un sport traditionnellement dominé par les équipes d’Europe et d’Amérique latine. Après l’effondrement de la LNAS, Bruce abandonne la compétition et dirige son talent vers l’entraînement. Il est joueur/entraîneur pour les Inex de Toronto, anciennement les Blizzard de Toronto de l’éphémère Ligue de soccer canadienne, de 1985 à 1987. En 1988, il est nommé entraîneur en chef de soccer à l’Université de Victoria, menant l’équipe aux Championnats interuniversitaires canadiens à plusieurs reprises au cours des deux prochaines décennies. Un des faits saillants de sa carrière d’entraîneur vient en 1993 quand il est appelé à diriger l’équipe de soccer canadienne de la FISU. Il est aussi nommé Entraîneur de l’année du SIC (Sport interuniversitaire canadien) en 1993 et en 1997. Pour son talent exceptionnel sur le terrain ainsi que son dévouement au développement du sport au Canada, Bruce Wilson est intronisé au Temple de la renommée du soccer canadien en l’an 2000. Il est aussi un des rares Canadiens a être nommé à l’U.S. National Soccer Hall of Fame.