EN | FR
Inspire les Canadiens – dans le sport et dans la vie
Retour en haut de page

adresse

169 Canada Olympic Road SW
Calgary, Alberta, Canada
T3B 6B7

Membre Intronisé

FOSTER HEWITT

Intronisé en 1975

Détails membres

Date de naissance: Le 21 novembre 1902
Lieu d'origine: Toronto, Ontario
Date du décès: Le 21 avril 1985
Sport: Annonceurs sportifs
Catégorie: Bâtisseurs

Faits saillants

1923

A diffusé le premier jeu de hockey en direct sur la radio

1931

Maître de cérémonie à l’occasion de l’inauguration du Maple Leaf Gardens 

1952

A été au microphone pour la télédiffusion du premier match de hockey au Canada

1972

Appelé a Série du Siècle de 1972

 

Honoured Member FOSTER HEWITT
Inspire

Biographie

Pendant près d’un demi-siècle, sa voix est la plus célèbre au Canada. À chaque semaine, c’est lui qui livre le hockey dans tous les foyers et contribuer à faire des Maple Leafs de Toronto l’équipe du Canada. On lui doit la « gondole » où il sera juché dans les hauteurs du Maple Leaf Gardens pour faire la description des matchs. Il invente et popularise l’expression « He shoots ! He scores” (il lance et compte) pour décrire un but et, en 1972, prononce les cinq mots qui marqueront l’histoire du pays en s’écriant : « Henderson marque pour le Canada ! » William Hewitt, le père de Foster, est impliqué dans le hockey dès 1920 alors qu’il dirige l’équipe canadienne qui remporte la médaille d’or aux Jeux olympiques. Foster, pour sa part, est champion à la boxe durant ses études universitaires, mais une fois diplômé il se consacre au métier de descripteur. Le 23 mars 1923, il écrit une page d’histoire en décrivant le tout premier de hockey sur les ondes de la radio à l’occasion d’une rencontre mettant aux prises Parkdale et Kichener au Mutual Arena. Quatre ans plus tard, quand Conn Smythe se porte acquéreur de la concession des St. Pats de Toronto dans la LNH pour lui donner le nom de Maple Leafs, c’est de ce vétuste amphithéâtre que Hewitt fera la description des matchs. Lorsque Smythe fait construire le Maple Leaf Gardens, Hewitt se rend au magasin à rayons Eaton sur la rue Yonge, au centre-ville de Toronto, et s’arrête à chacun des étages pour juger du point de vue sur la rue. Une fois qu’il eut trouvé la hauteur idéale, il demande de faire installer sa gondole à la même hauteur au-dessus de la patinoire du nouvel aréna. Foster Hewitt agit comme maître de cérémonie le 12 novembre 1931 à l’occasion de l’inauguration du Maple Leaf Gardens et fait cadeau au monde du hockey de l’expression « He shoots ! He scores ! ». Pendant près de 20 ans, il décrit tous les matchs le samedi soir et le 1er novembre 1952, il est au microphone pour la télédiffusion du premier match de hockey au Canada alors que les Canadiens affrontent les Maple Leafs. Hewitt met fin à sa carrière de commentateur en 1957, cédant le microphone à son fils Bill, mais se garde le privilège d’annoncer les Trois Étoiles du match et d’agir comme hôte de l’émission d’après match. En 1963, il se retire complètement afin de consacrer plus de temps à sa station de radio CKFH (les deux dernières lettres de l’acronyme étant ses initiales). Il reprend du service en 1972 à l’occasion de la Série du Siècle et sa carrière prendra fin quand avec grande stupeur, il prononce les mots les plus célèbres de l’histoire du hockey au pays en décrivant le but gagnant de Paul Henderson : « Henderson marque pour le Canada ! » Hewitt n’aurait pu choisir un chant du cygne plus approprié. La voix d’or du hockey termina sa carrière au sommet.


adresse

169 Canada Olympic Road SW
Calgary, Alberta, Canada
T3B 6B7