EN | FR
Inspire les Canadiens – dans le sport et dans la vie
Retour en haut de page

adresse

169 Canada Olympic Road SW
Calgary, Alberta, Canada
T3B 6B7

Membre Intronisé

GEORGE GROSS

Intronisé en 2005

Détails membres

Date de naissance: Le 23 janvier 1923
Lieu d'origine: Bratislava, Tchécoslovaquie
Date du décès: Le 21 mars 2008
Sport: Journalistes sportifs
Catégorie: Bâtisseurs

Faits saillants

1974

Le Prix de journalisme sportif National Newspaper Award

1976

Le prix de la fédération nationale de sport

1979

Le Prix Sovereign

1980

La Médaille d'or de la Fédération internationale d'hockey sur glace

1991

Médaille pour les services à la ville de Toronto

1994

l′Ordre olympique

2001

Le Sports Media Canada Achievement Award

Honoured Member GEORGE GROSS
Inspire

Biographie

Avant de couvrir rigoureusement la carrière et les exploits des athlètes canadiens, le journaliste sportif y est allé de quelques performances de son cru. Le temps a souvent raison des faits et le récit entourant la fuite de George Gross de sa Tchécoslovaquie natale n′y fait pas exception. Selon certaines versions, il se serait échappé À la nage ou aurait trouvé refuge dans une petite embarcation. La plus plausible, du moins la plus répandue, raconte que Gross et un ami auraient traversé le Danube pour rejoindre la frontière autrichienne en expliquant aux gardes qu′ils s′entraînaient en vue d′une régate. Mais peu importeé le récit, ce fut un excellent début pour quelqu′un qui allait connaître une longue et glorieuse carrière en racontant la vie des gens et faire des athlètes ses héros et héroïnes. Gross arrive au Canada en 1950. À l′époque, il est fréquent pour les immigrants venus d′Europe de passer une première année au Canada en travaillant sur une ferme au nord de Toronto avant de s′installer dans une ville. Pour sa part, George Gross se trouve en emploi dans la construction puis dans le commerce du détail pendant quelque années, le temps de peaufiner ses connaissances de l′anglais. Un sportif avide durant sa jeunesse qu′il passe À Bratislava, Gross s′adonne au tennis, au basket-ball et au soccer et travaille également comme journaliste sportif. À Toronto, il s′implique sur la scène sportive, se joint À une équipe municipale de soccer et publie un petit journal sur le foot. Son style et ses reportages attirent l′attention du Telegram, un journal de Toronto, qui l′embauche temporairement pour remplacer le journaliste attitré À la couverture du soccer. En 1959, il se retrouve journaliste sportif À temps plein. Lorsque le Telegram ferme ses portes en 1971, Gross se voit offrir le poste de rédacteur en chef de la section des sports au Toronto Sun. Ses chroniques À la fois intéressantes et divertissantes lui valent un lectorat fidèle alors que sa fiabilité et son style honnête en font un des reporters les plus respectés des athlètes. En tant que rédacteur en chef, Gross est exigeant envers ses rédacteurs qu′il incite À se surpasser. Les standards élevés qu′il met de l′avant contribuent À établir l′intégrité de la section sportive du Sun et lui valent le sobriquet flatteur de « Baron ». Outre la scène sportive qu′il couvre sur une base quotidienne, Gross est appelé À suivre le déroulement de nombreuses compétitions internationales dont les Championnats du monde de hockey, les Championnats mondiaux de patinage artistique, la Coupe du Monde de soccer, les Jeux Olympiques et le tournoi de tennis de Wimbledon. En 1974, son reportage exclusif sur la défection au Canada du hockeyeur et capitaine de l′équipe nationale tchèque Vaclav Nedomansky lui vaut le Prix de journalisme sportif National Newspaper Award, la reconnaissance la plus importante pour un journaliste au Canada. Sa fidèle couverture du hockey lui ouvre les portes du Temple de la renommée du hockey où il fait son entrée comme membre des médias en 1985. Pour son éloquence À décrire la gloire des Jeux Olympiques, le Baron est décoré de l′Ordre olympique en 1994 devenant du même coup le premier journaliste canadien À recevoir pareil honneur. Parmi les autres honneurs qui lui sont lui décernés, on compte le Sports Media Canada Achievement Award, en 2001, ainsi que l′Ordre de l′Ontario, 2003.


adresse

169 Canada Olympic Road SW
Calgary, Alberta, Canada
T3B 6B7