EN | FR
Inspire les Canadiens – dans le sport et dans la vie
Retour en haut de page

adresse

169 Canada Olympic Road SW
Calgary, Alberta, Canada
T3B 6B7

Membre Intronisé

DUNCAN MCNAUGHTON

Intronisé en 1955

Détails membres

Date de naissance: Le 7 décembre 1910
Lieu d'origine: Cornwall, Ontario
Date du décès: Le 15 janvier 1998
Sport: Athlétisme
Catégorie: Athlète

Faits saillants

1932

Les Jeux olympiques -  une médaille d’or en saut en hauteur

1933

Championnats intercollégiaux américains -  saut en hauteur masculin (à égalité avec Vincent Murphy)

Honoured Member DUNCAN MCNAUGHTON
Inspire

Biographie

Duncan McNaughton demeure le seul homme canadien à remporter une médaille d’or olympique en saut en hauteur. Sa victoire aux Jeux de Los Angeles de 1932 est un témoignage d’amitié plutôt que de compétitivité. Originaire de Cornwall, Duncan grandit à Vancouver, où il est un athlète talentueux à l’école secondaire tant au baseball qu’en athlétisme. En 1930, il s’inscrit à l’University of Southern California pour étudier la géologie. Cependant, cette année-là il concoure pour le Canada lors de la toute première édition des Jeux de l’Empire britannique (aujourd’hui les Jeux du Commonwealth) à Hamilton en Ontario. Il termine l’épreuve masculine de saut en hauteur en quatrième place, après avoir été disqualifié pour avoir utilisé une technique de saut illégale. Pendant ses études à l’USC, Duncan change son style de saut pour le plus traditionnel « rouleau californien » afin d’éviter d’autres disqualifications. Il est assisté dans sa transformation par Bob Van Osdel, un collègue en saut en hauteur, coéquipier et ami puis, utilisant sa nouvelle méthode, remporte le titre intercollégial de l’état en saut en hauteur avec un saut record en Californie. Duncan est sélectionné pour représenter le Canada aux Jeux Olympiques de Los Angeles en 1932. Il ne participe pas aux qualifications olympiques mais étudie à Los Angeles à l’USC et les effets de la Dépression rendent difficile pour les athlètes du monde entier le trajet pour se rendre aux Jeux. Durant la dramatique épreuve de saut en hauteur, Duncan et son ami, Van Osdel, sont les seuls à réussir le saut de 6'6". Alors que la compétition dépasse la marque des trois heures, la médaille d’or n’est pas encore décernée. Les deux sauteurs refusent de partager la première place, et ne peuvent non plus sauter plus haut. La barre est donc baissée à 6'6" (officiellement mesurée à 6'5 ?"). Duncan est le seul à réussir à nouveau le saut à cette hauteur. Il remporte donc la médaille d’or contre un ami qui l’aura aidé à perfectionner son saut. Son exploit représente la dernière médaille d’or pour le Canada dans une épreuve « piste et pelouse » aux Jeux Olympiques. L’année suivante, il démontre que sa victoire n’aura pas été un coup de chance. Encore étudiant à l’USC, Duncan concoure aux Championnats intercollégiaux américains de 1933, à Chicago. Lui et Vincent Murphy de Notre Dame passent tous les deux la barre à 6'4" et déclarés covainqueurs du championnat de saut en hauteur masculin de l’année. Duncan se retire de la compétition athlétique à la suite de sa carrière universitaire. Ayant complété ses études en géologie, il décroche un emploi auprès de la Canadian Geological Survey avant de service dans l’Aviation royale canadienne pendant la Deuxième Guerre mondiale. Après la guerre, il termine son doctorat en géologie pour œuvrer dans l’industrie pétrolière.


adresse

169 Canada Olympic Road SW
Calgary, Alberta, Canada
T3B 6B7