EN | FR
Inspire les Canadiens – dans le sport et dans la vie
Retour en haut de page

adresse

169 Canada Olympic Road SW
Calgary, Alberta, Canada
T3B 6B7

Membre Intronisé

GAETAN BOUCHER

Intronisé en 1984

Détails membres

Date de naissance: Le 10 mai 1958
Lieu d'origine: Charlesbourg, Québec
Sport: (Bâtisseurs)
Catégorie: Athlète

Faits saillants

1980

Jeux Olympiques de Lake Placid - la médailles d'argent​ dans l’épreuve du 1 000 m

1981

Record mondial dans l’épreuve de 1 000 m avec un temp de 1:13.29

Champion du monde de sprint avec 148.785 points 

1984

 Jeux Olympiques de Sarajevo, deux médailles d’or aux épreuves de 100 m et de 1 500 m et une autre de bronze dans l’épreuve de 500 m

le premier canadien masculin a gagné une médaille d’or en épreuve individuelle aux Jeux Olympiques d’hiver

Champion du monde de patinage de vitesse 

Le trophée Lou-Marsh

Honoured Member GAETAN BOUCHER
Inspire

Biographie

Avant 1984, aucun patineur canadien ne revendique une médaille d’or en épreuve individuelle aux Jeux Olympiques d’hiver. Par surcroît, l’absence du Canada sur la plus haute marche du podium aux Olympique d’été dure depuis 1972. Arrive ensuite le patineur de vitesse Gaëtan Boucher qui rafle trois médailles, deux d’or et une autre de bronze, aux Jeux Olympiques de Sarajevo en 1984. Avec sa médaille d’or remportée aux Olympiques de 1980, Boucher devient l’un des olympiens canadiens les plus décorés de l’histoire. Boucher s’adonne à priori au patinage de vitesse afin de parfaire son coup de patin pour jouer au hockey. À l’âge de 14 ans, ses intérêts changent et il se concentre dès lors uniquement sur le patinage de vitesse en route vers son premier Championnat canadien. En 1976, il participe pour la première fois aux Jeux Olympiques et termine au sixième rang à l’épreuve de 1 000 m. Malgré sa constante progression, il semble voué à terminer second. On se souvient des Jeux Olympiques de Lake Placid comme ceux du patineur américain Eric Heiden qui balaie tout sur son passage avec une récolte de cinq médailles d’or. Boucher se classe derrière lui dans l’épreuve du 1 000 m pour remporter l’une des deux médailles du Canada lors de ces Jeux. Il prend la seconde place aux Championnats du monde de sprint en 1980 et en 1982, un exploit remarquable en soi, mais pas pour Boucher qui vise l’or. Après la retraite de Heiden, on pense que le tour de Boucher est enfin venu, mais la maladie qui l’afflige durant l’hiver 1983 donne des résultats décevants. Il termine 9e au classement général des Championnats du Monde et voit sa saison prendre fin prématurément à la suite d’une blessure à la cheville. Remis de ses maux, Boucher effectue un retour miraculeux et ses performances en compétitions préolympiques font de lui le favori en vue des Jeux de Sarajevo. Aux Jeux Olympiques de 1984, il remporte d’abord le bronze dans l’épreuve de 500 m puis, affichant la confiance qu’on lui connaît, il rafle enfin l’or aux épreuves de 1 000 m et de 1 500 m. Les succès de Gaëtan Boucher ne prennent pas fin avec les Jeux de Sarajevo. Il continue de démontrer sa supériorité en prenant la mesure de son grand rival, le patineur soviétique Sergei Khlebnikov, lors des Championnats du Monde de patinage de vitesse en arrachant le titre de champion du monde. Boucher est accueilli en héros au Canada. On lui décerne le trophée Lou-Marsh à titre d’athlète par excellence au pays de même que l’Ordre du Canada.


adresse

169 Canada Olympic Road SW
Calgary, Alberta, Canada
T3B 6B7