EN | FR
Inspire les Canadiens – dans le sport et dans la vie
Retour en haut de page

adresse

169 Canada Olympic Road SW
Calgary, Alberta, Canada
T3B 6B7

Membre Intronisé

LAURIE GRAHAM

Intronisé en 1993

Détails membres

Date de naissance: Le 30 mars 1960
Lieu d'origine: Orangeville, Ontario
Sport: Ski alpin
Catégorie: Athlète

Faits saillants

1980, 1984, 1988

Membre de l’équipe Canadien olympique

1982

La médaille bronze en descente à la Coupe du monde

1983

Remport l'épreuve en descente de la Coupe du monde

1984-1985

Est la première athlète féminine en Amérique du Nord à remporter l’épreuve de slalom géant (super G) à la Coupe du monde

Remport l'épreuve en descente de la Coupe du monde

1985-1986

Remport l'épreuve en descente de la Coupe du monde

Remport l'épreuve en descente de la Coupe du monde

1986-1987

Remport l'épreuve en descente de la Coupe du monde

1991

Intronisés dans le Temple de la Renommée du Ski Canadien 

1988

L'ordre du Canada

Honoured Member LAURIE GRAHAM
Inspire

Biographie

Reine des pentes de ski, Laurie Graham domine le ski de compétition sur la scène internationale tout au long des années 1980. Surnommée la « puce du ski », elle débute sa carrière de ski de compétition à l’âge de neuf ans au Osler Bluff Ski Club de Collingwood en Ontario. Pratiquant plusieurs sports dans son enfance, elle décide de concentrer ses efforts au ski et gravit les échelons jusqu’à l’équipe provinciale, l’équipe de développement national et, finalement, l’équipe nationale de ski en 1977. En 1979, elle termine en troisième position en descente à la Coupe du monde de Val d’Isère en France. Une blessure la tient à l’écart de la compétition durant toute la saison 1980-1981, mais elle revient l’année suivante et s’empare de la médaille de bronze en descente aux Championnats de Schladming en Autriche. Lors de la dernière course de la saison 1982-1983, Laurie gagne pour la première fois l’épreuve de la Coupe du monde sur le parcours rapide et glacé du Mont-Tremblant au Québec. Cet exploit souligne la première fois qu’une épreuve féminine en descente de la Coupe du monde est présentée en sol canadien. En janvier 1984, Laurie est la première athlète féminine en Amérique du Nord à remporter l’épreuve de slalom géant (super G) à la Coupe du monde de Puy Saint-Vincent, en France. Cet exploit est toutefois aussi inattendu pour Laurie que pour toutes les personnes présentes. Alors que la jeune skieuse Canadienne débute la course en 21e position de départ, il semble impensable qu’un concurrent puisse réussir à égaler le temps déjà établi par la suissesse Michela Figini. À vrai dire, la skieuse helvète est déjà assaillie par les médias quand Laurie passe comme l’éclair la ligne d’arrivée avec 25 centièmes de seconde d’avance. Grâce à cet exploit, Laurie Graham rejoint les rangs de Nancy Greene et Betsy Clifford comme les seules Canadiennes à remporter des victoires dans deux disciplines de la Coupe du monde. En mars 1985, dans une compétition de la Coupe du monde à Banff en Alberta, malgré un départ de la 20e position, Laurie bondit et attaque le court et cahoteux parcours vers la gloire en 1 :19,50. Cet exploit couronne une saison remarquable où elle termine quatrième au classement général à l’épreuve de descente de la Coupe du monde. Au cours de la saison 1985-1986, qui s’avère sa plus remarquable, Laurie inscrit deux victoires en descente à la Coupe du monde, soit à Val d’Isère en France et à Crans-Montana en Suisse. Elle termine aussi deuxième à deux reprises et trois fois troisième dans d’autres épreuves en descente de la Coupe du monde. Laurie dispute la première place du classement en descente pendant la majeure partie de la saison jusqu’à ce qu’une chute au cours d’une course à Banff l’oblige à se contenter du troisième rang. Laurie débute la saison 1986-1987 avec une autre victoire, à nouveau à Val d’Isère. Elle termine deuxième en descente à la Coupe du monde de Mont Allan en Alberta ainsi qu’à Vail au Colorado. Elle sera nommée Athlète féminine de l’année par la Presse Canadienne en 1986. Gagnante de six courses de la Coupe du monde et du plus de victoires en descente par une Canadienne, la plus grande skieuse de compétition au Canada se retire à la fin de la saison 1988, marquant ainsi l’aboutissement d’une carrière de onze ans sur le circuit de la Coupe du monde. Pour avoir si brillamment représenté son pays sur les pentes, Laurie Graham reçoit l’Ordre du Canada en 1988.


adresse

169 Canada Olympic Road SW
Calgary, Alberta, Canada
T3B 6B7