EN | FR
Inspire les Canadiens – dans le sport et dans la vie
Retour en haut de page

adresse

169 Canada Olympic Road SW
Calgary, Alberta, Canada
T3B 6B7

Membre Intronisé

DON JACKSON

Intronisé en 1962

Détails membres

Date de naissance: Le 2 avril 1940
Lieu d'origine: Oshawa, Ontario
Sport: Patinage artistique
Catégorie: Athlète

Faits saillants

1955

Le champion canadien junior masculin

1959

Le titre champion canadien senior masculin  

Le champion nord-américain

Une médaille d’argent au Championnat du Monde au Colorado

1960

La médaille de bronze aux Jeux Olympiques de Squaw Valley

Championnats du Monde - la médaille d'argent

1962

Championnat du Monde - la médaille d'or

Le Trophée Lou Marsh de l’Athlète canadien de l’année

1965

Le Championnat mondial professionnel par invitation 

1970

Champion du monde professionnel

Honoured Member DON JACKSON
Inspire

Biographie

Don Jackson, surnommé le « jack rabbit » du patinage artistique, est capable de sauter plus haut que tout autre patineur au monde. Il est le premier à réussir un triple en compétition et le premier Canadien à s’emparer du titre de Champion du monde masculin en 1962. À l’âge de 12 ans, Don sait déjà qu’il sera champion de patinage artistique. Il s’entraîne intensivement chez lui à Oshawa avant d’être pris en charge par l’entraîneur Otto Gold au Minto Skating Club d’Ottawa. En 1955, à l’âge de 14 ans, il remporte son premier titre important, celui du Championnat canadien junior masculin. Il passe les trois hivers suivants à s’entraîner à New York avec l’entraîneur Pierre Brunet et la championne américaine Carol Heiss. Pendant ce temps, le jeune patineur commence à gravir les rangs du championnat du monde avec régularité, se classant septième en 1957, et quatrième en 1958. En 1959, il s’empare du titre canadien senior masculin et de Champion nord-américain, et gagne une médaille d’argent au Championnat du Monde au Colorado. Il remporte la médaille de bronze aux Jeux Olympiques et termine à nouveau deuxième aux Championnats du Monde en 1960. Il est si près – il n’a besoin que d’une dernière poussée pour atteindre le sommet. Il l’obtient à l’entraîneur renommé Sheldon Galbraith du Cricket, Skating, and Curling Club de Toronto, qui s’est déjà taillé une réputation pour avoir produit des champions tels que Barbara Ann Scott et les duos en titre Norris Bowden et Francis Dafoe, mais Donald s’avérera un de ses meilleurs protégés. En 1962, après un an avec Sheldon, Donald arrive aux Championnats du Monde de Prague avec la médaille d’or dans sa ligne de mire. Suite l’épreuve de figures imposées, il se retrouve derrière le champion tchécoslovaque Karol Divin de 45 points, mais son assurance ne flanche pas. Il déclare plus tard à la presse : « J’ai demandé à M. Galbraith s’il y avait un moyen pour moi de gagner et il m’a répondu, ‘Il y a de la place au sommet », alors je suis allé sur la glace et j’ai patiné. » Mais il ne fait pas que patiner, il donne la performance de sa vie, une qui restera inscrite dans nos mémoires comme la plus brillante démonstration dont la patinoire de compétition ait jamais été témoin. Il débute son programme avec le premier triple Lutz réussi en compétition. Il poursuit en exécutant de nombreux sauts parfaits, incluant un triple Salchow et trois double Axels, dont l’un avec ses bras repliés sur sa poitrine. Ses acrobaties font un tabac, alors que ses compétences techniques laissent les juges bouche bée. Avec une fiche de sept pointages parfaits, Donald réclame sa couronne à juste titre. Comme plusieurs patineurs amateurs de son époque, Donald Jackson entre chez les professionnels peu après son extraordinaire victoire. Il fera des tournées avec les Ice Follies de 1962 à 1968 et sera éventuellement directeur exécutif du Minto Skating Club. Il continue à concourir au niveau professionnel, remportant le Championnat mondial professionnel par invitation en 1965 et les Championnats du Monde professionnel en 1970. Pour ses superbes exploits, on lui décerne le Trophée Lou Marsh de l’Athlète canadien de l’année en 1962, une place d’honneur au World Figure Skating Hall of Fame, et on le nomme à l’Ordre du Canada en 1998.


adresse

169 Canada Olympic Road SW
Calgary, Alberta, Canada
T3B 6B7