EN | FR
Inspire les Canadiens – dans le sport et dans la vie
Retour en haut de page

adresse

169 Canada Olympic Road SW
Calgary, Alberta, Canada
T3B 6B7

Membre Intronisé

CATRIONA LE-MAY-DOAN

Intronisé en 2005

Détails membres

Date de naissance: Le 23 décembre 1970
Lieu d'origine: Saskatoon, Saskatchewan
Sport: Patinage de vitesse
Catégorie: Athlète

Faits saillants

1996-2002

Athlète féminine de l’année au Canada - Patinage de vitesse

1998

Olympiques à Nagano - L’or dans le 500m (un temps record olympique)

Olympiques à Nagano - Médaille de bronze, 1 000m

1998, 2001 & 2002

Le Trophée Velma Springstead

Le Trophée Bobbie Rosenfeld

2002

Olympiques de Salt Lake City - La médaille d’or, 500m

Le Trophée Lou Marsh

2005

Est élue Officier de l’Ordre du Canada

Honoured Member CATRIONA LE-MAY-DOAN
Inspire

Biographie

La Canadienne la plus rapide ne court pas sur les pistes – elle vole sur ses patins. Tout au long d’une période de huit ans, Catriona Le May Doan joue un rôle clé dans la relance du patinage de vitesse international au Canada. Athlète talentueuse de la Saskatchewan aux Jeux du Canada, elle représente le Canada en patinage de vitesse aux Jeux Olympiques d’hiver de 1992 et de 1994. Elle y acquiert une expérience précieuse, malgré le fait qu’elle ne réussit pas à se classer parmi les dix premières dans aucune des épreuves. C’est toutefois en 1996 que Catriona est propulsé sur le devant de la scène et qu’elle se distingue comme une des meilleures sprinteuses au monde. Elle décroche le championnat du monde au 500m sprint et accumule les médailles aux épreuves du 500m et du 1 000m de compétitions de la Coupe du Monde de 1996 et 1997. Aux Olympiques de 1998 à Nagano, elle s’empare de l’or dans le 500m dans un temps record olympique, ainsi qu’une médaille de bronze dans le 1 000m. Elle remporte aussi la palme au classement général à la fin de la Coupe du Monde dans le 500m et le 1 000m. À la fin de l’année, on lui décerne le premier d’une série de trois trophées de l’Athlètes féminine de l’année au Canada. Après les Olympiques, Catriona continue à dominer le sprint lors de compétitions internationales en patinage de vitesse. Elle remporte le titre de championne de la Coupe du Monde au 500m en 1999 et, en 2001, s’empare du titre de championne du monde de sprint et de championne du monde sur 500m, et couronne sa saison en dominant à nouveau le classement de la Coupe du Monde. En ses propres mots, l’an 2002 est « une saison de rêve ». Aux Olympiques de Salt Lake City, elle porte le drapeau et mène l’équipe canadienne lors des cérémonies d’ouvertures. Bien qu’elle n’obtienne qu’une décevante neuvième place sur le 1 000m, elle file vers la médaille d’or dans sa spécialité, le 500m, établissant un record du monde dans sa première course de la compétition. Sa victoire fait d’elle la première Canadienne à défendre une médaille d’or dans l’histoire des Olympiques. Elle gagne aussi au Championnat du Monde en 2002 et décroche le titre de la saison de la Coupe du Monde. À la fin de l’année, elle est nommée Athlète par excellence au Canada et reçoit le Trophée Lou Marsh. Catriona Le May Doan abandonne la compétition en 2003. À l’époque, elle détient les records du monde, olympique et canadien sur le 500m et aura abaissé le record du monde sur cette distance à six occasions différentes. Elle est élue Officier de l’Ordre du Canada en 2005. Au moment de sa retraite, elle travaille comme conférencière spécialiste de la motivation et commentatrice à la télévision où, de la cabine d’entrevues, elle peut apprécier de première main l’impact de son succès sur les futures générations de patineuses canadiennes.


adresse

169 Canada Olympic Road SW
Calgary, Alberta, Canada
T3B 6B7