EN | FR
Inspire les Canadiens – dans le sport et dans la vie
Retour en haut de page

adresse

169 Canada Olympic Road SW
Calgary, Alberta, Canada
T3B 6B7

Membre Intronisé

GEORGE DIXON

Intronisé en 1955

Détails membres

Date de naissance: Le 27 juillet 1870
Lieu d'origine: Halifax, Nouvelle-Écosse
Date du décès: Le 6 janvier 1909,
Sport: Boxe
Catégorie: Athlète

Faits saillants

1888

Le titre de champion dans la catégorie poids coqs

1891

Le titre de champion dans la catégorie poids plumes

Le premier champion du monde de race noire 

A inventé la technique de boxe à vide

Honoured Member GEORGE DIXON
Inspire

Biographie

Originaire de Halifax, en Nouvelle-Écosse, George Little Chocolate Dixon détient successivement les titres de champion dans les catégories poids mi-mouche, poids coqs et poids plumes. Dixon, à qui on doit la technique de boxe à vide, deviendra en 1888 le premier champion du monde de race noire. Mais durant les années qui suivent l’abolition de l’esclavage aux États-Unis, ses combats ne se terminent pas avec une poignée de main dans le ring. S’élevant contre les pressions raciales, il cause tout un scandale en prenant une femme de race blanche comme épouse, soulève l’ire d’une bande du Klu Klux Klan en affrontant un boxeur blanc qu’il défait à Dixie avant de s’éteindre dans un hôpital de New York à l’âge de 39 ans. Sa carrière s’amorce en 1888 quand il remporte le titre mondial des poids coqs qu’il défendra avec succès à deux reprises. Passant à la catégorie des poids plumes, il livre un exténuant combat de 22 rondes face à Cal MacCarthy pour s’emparer du titre en 1891. Il défend ce titre trois fois avant de plier l’échine lors d’un combat de 20 rondes en 1897, mais le reprendra l’année suivante. Il perdra la défense de son titre le 9 janvier 1900 quand il s’incline en huit rondes devant Terry McGovern. George Dixon se bat à une époque où les gants de boxe sont encore inconnus et que les combats, plus souvent qu’autrement, sont de 20 rondes. Les combats de 10 et 12 rondes, comme c’est aujourd’hui la norme, ne seraient qu’un simple échauffement pour les pugilistes à l’époque de Dixon. L’année 1899 sera particulièrement ardue pour Dixon qui livre trois combats de 25 rondes, trois de 20 rondes en plus d’un de dix reprises et trois de six reprises. En Angleterre, où il affronte les meilleurs boxeurs de Grande-Bretagne, il livre trois combats de 20 rondes, trois de 15 reprises, 34 combats de six rondes et un combat de huit reprises. Le dernier combat de Dixon survient en 1906, alors qu’il est âgé de 36 ans. Lorsqu’il se retire de la boxe professionnelle, il continue de se battre, livrant des combats qu’on appelle jadis des « combats de basse-cour. » Dixon montera dans le ring plus de 800 fois au cours de sa carrière, mais seulement 158 de ses combats sont répertoriés comme des combats professionnels. Sur le déclin, il sombre dans la pauvreté la plus abjecte, mais ses amis et ses partisans lui restent fidèles. Ensemble, ils recueillent des fonds pour éviter que le « petit homme de fer » soit enterré au cimetière de bienfaisance Potter’s Field. Il reposera plutôt au cimetière Mount Hope de Boston, où il est enterré en 1909.


adresse

169 Canada Olympic Road SW
Calgary, Alberta, Canada
T3B 6B7