EN | FR
Inspire les Canadiens – dans le sport et dans la vie
Retour en haut de page

adresse

169 Canada Olympic Road SW
Calgary, Alberta, Canada
T3B 6B7

Membre Intronisé

BOBBY HULL

Intronisé en 1988

Détails membres

Date de naissance: Le 3 janvier 1939
Lieu d'origine: Pointe Anne, Ontario
Sport: Hockey sur glace
Catégorie: Athlète

Faits saillants

1961-62

La deuxième​ joueur a marqué 50 buts dans une seule saison 

 

1965-66

Un nouveau record dans l'histoire de la LNH avec 54 buts

1968-69

Un nouveau record dans l'histoire de la LNH avec 58 buts

1972

 l’Association mondiale de hockey qui lui offre un contrat de 1 million $ pour une saison

Honoured Member BOBBY HULL
Inspire

Biographie

Doté d’une force herculéenne et possédant un lancer frappé aussi puissant qu’un boulet de canon, Bobby Hull file à la vitesse d’un météore sur le flanc gauche, ce qui lui vaut le sobriquet de « Comète Blonde ». Joueur spectaculaire, il fait bondir les spectateurs de leurs sièges et terrorise les gardiens de but de la LNH. À sa première saison à Chicago, en 1957-1958, Hull se contente d’une production de 13 buts avant d’en enfiler 18 à deuxième campagne. Il explose ensuite en marquant 39 buts pour mener la LNH qui n’avait pas fini de voir le nom de Hull sur les feuilles de pointage. Bien qu’il ne fasse bouger les cordages qu’à 31 occasions en 1960-1961, les Blackhawks de Chicago remportent leur première coupe Stanley depuis 1938. La saison suivante, l’ouragan Hull se déploie avec toute sa vélocité alors qu’il atteint le plateau des 50 buts, imitant ainsi Maurice Richard et Bernard Geoffrion qui sont alors les seuls à revendiquer pareil exploit. Hull remet cela entre 1965 et 1967 avec des campagnes de 54 et 52 buts. La première lui permet d’établir un nouveau record du circuit alors que la seconde en fait le seul joueur à réussir l’exploit deux saisons de suite. Le franc-tireur le plus prolifique de sa génération, Hull se surpasse en 1968-1969 avec une récolte de 58 buts, un nouveau record, et un total de 107 points, la meilleure saison dans l’histoire de la LNH. Après 15 saisons dans l’uniforme des Hawks, Hull change d’adresse avec fracas en se joignant à la nouvelle ligue de hockey; l’Association mondiale de hockey qui lui offre un contrat de 1 million $ pour une saison. La décision de Hull favorise un exode massif de joueurs à la recherche de lucratifs contrats pour exercer leur profession. Le départ de Hull vers des cieux plus cléments, en termes monétaires, jette une douche d’eau froide puisque l’Équipe du Canada ne pourra compter sur Hull dans la Série contre les Soviétiques. Même une pétition signée de la main du Premier ministre Pierre Trudeau ne peut permettre à la Comète blonde d’y participer car il ne fait plus partie de la LNH. Dans l’AMH, Hull porte les couleurs des Jets de Winnipeg et complète un trio international composé de deux talentueux Suédois en Ulf Nilsson et Anders Hedberg. Ensemble ces trois joueurs écriront le livre des records de la nouvelle ligue avant de se retrouver dans la LNH en 1979 lors de la fusion entre les deux circuits. Hull, dont la carrière tire à sa fin, ne joue que quelques matchs avant d’accrocher définitivement ses patins, lui qui s’est taillé une place enviable dans l’histoire du hockey. En saison régulière dans la LNH il inscrit 610 buts, un record pour un ailier gauche qui résistera aux assauts pendant plus de deux décennies.


adresse

169 Canada Olympic Road SW
Calgary, Alberta, Canada
T3B 6B7