EN | FR
Inspire les Canadiens – dans le sport et dans la vie
Retour en haut de page

adresse

169 Canada Olympic Road SW
Calgary, Alberta, Canada
T3B 6B7

Membre Intronisé

DANNY GALLIVAN

Intronisé en 1989

Détails membres

Date de naissance: Le 11 avril 1917
Lieu d'origine: Sydney, Nouvelle-Ècosse
Date du décès: Le 24 février 1993
Sport: Annonceurs sportifs
Catégorie: Bâtisseurs

Faits saillants

1952-84

l’Annonceur de Hockey Night in Canada

1974

le prix du Commentateur sportif de l’année (l’ACTRA)

1984

Est admis au Temple de la renommée du hockey dans la catégorie des médias

Honoured Member DANNY GALLIVAN
Inspire

Biographie

Commentateur à la version anglaise de la Soirée du Hockey et la voix anglophone des Canadiens pendant 32 ans, Danny Gallivan est reconnu tant pour ses descriptions colorées des matchs de hockey que pour la créativité de son vocabulaire sportif. Originaire de Sydney, en Nouvelle-Écosse, Gallivan fait ses premiers pas à la station CJFX, la radio de l’Université Saint-François-Xavier, ce qui lui permet de défrayer une partie du coût de ses études. C’est en 1943 qu’il décrit son premier match de hockey à l’occasion d’une partie hors-concours entre Saint-François-Xavier et les Bombers de New Glasgow. En septembre 1946, Gallivan obtient un micro à la station CJCH à Halifax où il devient la voix de l’équipe de St-Mary’s, une formation junior locale. Au cours d’une série de la Coupe Memorial disputée au Forum de Montréal, Gallivan attire l’attention des Canadiens qui remarquent ses qualités de commentateur. Il obtient sa chance en 1950 quand Doug Smith, l’annonceur régulier des Canadiens, tombe malade et on demande à Gallivan de le remplacer à pied levé. Deux ans plus tard, il est l’annonceur à temps plein de l’équipe d’une nouvelle émission qui porte le nom de Hockey Night in Canada. Au cours de sa carrière de 32 ans, Danny Gallivan décrira près de 1 900 matchs en saison régulière et en séries éliminatoires, dont 16 conquêtes de la coupe Stanley des Canadiens. La précision, l’enthousiasme et la connaissance approfondie du hockey de Gallivan en font plus qu’un simple annonceur. Son éloquence, son vocabulaire imagé et ses descriptions imaginatives apportent une nouvelle dimension au match pour les auditeurs et, pour Gallivan, la transition de la radio à la télévision se fait comme un charme. Véritable artiste de la néologie, Gallivan excelle à trouver des mots et des expressions à point qui décrivent parfaitement le déroulement du jeu. Toujours à l’affût, Gallivan développe un style qui servira de modèle à une génération de commentateurs sportifs. La phrase la plus célèbre voit le jour durant un avantage numérique des Canadiens alors qu’il décrit un puissant lancer frappé en parlant d’un boulet de canon. L’expression allait désormais faire partie du vocabulaire du hockey. Le fameux pivot du défenseur Serge Savard qui virevoltait sur lui-même pour déjouer l’adversaire est décrit pas Gallivan comme le « Spinnerama Savardien. » Au fil des matchs et des saisons, la liste ne cesse de s’allonger. Certains puristes s’indignent de l’utilisation que fait Gallivan de la langue de Shakespeare, mais de façon générale ces « Gallivanismes » sont entrés dans l’usage pour faire partie du vocabulaire du hockey tel qu’on le connaît aujourd’hui. En 1974, l’ACTRA rend hommage à Danny Gallivan en lui remettant le prix du Commentateur sportif de l’année. En 1985, son alma mater, l’Université Saint-François-Xavier, lui décerne un doctorat honorifique en droit. Gallivan reçoit un autre hommage quand il est admis au Temple de la renommée du hockey dans la catégorie des médias.


adresse

169 Canada Olympic Road SW
Calgary, Alberta, Canada
T3B 6B7