EN | FR
Inspire les Canadiens – dans le sport et dans la vie
Retour en haut de page

adresse

169 Canada Olympic Road SW
Calgary, Alberta, Canada
T3B 6B7

Membre Intronisé

ROBERT HAYWARD

Intronisé en 1960

Détails membres

Date de naissance: Le 27 janvier 1928
Lieu d'origine: Embro, Ontario
Date du décès: Le 10 septembre 1961
Sport: Bateaux de course
Catégorie: Athlète

Faits saillants

1959

Le trophée Harmsworth (La rivière Detroit)

1960, 1961

Le trophée Harmsworth (Picton, Ontario)

Honoured Member ROBERT HAYWARD
Inspire

Biographie

Dans un sport comme la course de hors-bord où la vitesse courtise la mort à chaque sortie, le magnat du pétrole James Thompson et le sympathique Bob Hayward vont à l’encontre des stéréotypes. Reconnus pour leurs victoires au volant de l’hydroglisseur Miss Supertest III, les deux téméraires pilotes deviennent la première équipe canadienne à remporter le trophée Harmsworth. D’une simple station service, John Gordon Thompson, le père de James, bâtit l’empire pétrolier Supertest dont James (Jim) est le vice-président. Avec l’assentiment, et les ressources financières, de son père, il consacre la plus grande partie de son temps et de ses énergies à la course de hors-bord et à la construction de l’hydroglisseur à hélices le plus rapide au monde. Les Thompson font leurs débuts dans le domaine des courses de hors-bord en 1950 en faisant l’acquisition de deux embarcations Miss Canada de Harold Wilson, lui-même membre du Panthéon des sports canadiens. Le benjamin des Thompson s’intéresse à la construction des hors-bord et entreprend de se familiariser avec les rudiments de leur conception dans le but de mieux comprendre les défis qu’il aura à relever. Il rebaptise le Miss Canada IV qui prend le nom de Miss Supertest I. En 1953-1954, son équipe, qui compte sur le concepteur Les Staudacher, se lance dans la construction du Miss Supertest II qui fera 31 pieds en longueur et 12 pieds en largeur et qui sera propulsée par un moteur Rolls-Royce Griffon développant 2 000 chevaux vapeur. Bien que rapide, le hors-bord ne performe pas à la hauteur des attentes en situation de course, laissant échapper la Silver Cup en 1954 et le Trophée Harmsworth en 1956. Néanmoins, le 1er novembre 1957, près de Picton, Ontario, avec le pilote Art Asbury aux commandes, Miss Supertest II éclipse le record mondial vieux de sept ans en atteignant une vitesse de 184,499 m/h en ligne droite. L’objectif de Thompson demeure cependant le Trophée Harmsworth et en 1958, Miss Supertest II est mise à la retraite et l’équipe se consacre à la construction d’une nouvelle embarcation en vue des compétitions de 1959. Baptisée en 1959, Miss Supertest III, également équipée d’un moteur Rolls-Royce Griffon de 2 000 chevaux vapeur est conçue spécifiquement dans le but de remporter le Trophée Harmsworth qui se veut une compétition internationale à laquelle participent des représentants de plusieurs nations. Le Trophée fut remis en 1903 par Sir Alfred Harmsworth afin d’encourager le développement des sports motorisés sur l’eau. Au moment de la compétition en 1959, les Américains détiennent le Trophée depuis 39 ans. Comptant sur une nouvelle embarcation et un nouvel équipage, les Thompson se présentent au championnat en 1959 avec confiance. Élevé sur une ferme avicole dans le sud-ouest de l’Ontario, Bob Hayward s’intéresse aux courses de voitures et de hot-rods ce qui, éventuellement, le mènera aux courses de hors-bord. Il se joint aux Thompson en 1957 à titre de mécanicien et de membre d’équipage du Miss Superstest II. Un an plus tard, on lui confie en permanence le poste de pilote. Peu de temps après, il remporte les régates St. Clair International à St. Clair, au Michigan. La première compétition du Miss Supertest III, et la seule course outre celle du Trophée Harmsworth à laquelle elle prendra part, est le Detroit Memorial, en 1959, qui constitue une épreuve de qualification pour la compétition du Trophée Harmsworth. Au cours de l’année 1959, Hayward guide Miss Supertest III à la conquête du Trophée Harmsworth disputé sur la rivière Detroit avec une vitesse moyenne de 104 m/h. L’équipage du Miss Supertest III défendra son titre avec succès en 1960 et 1961 à Picton, en Ontario et ainsi être les premiers à remporter cet honneur trois années de suite. Lors de la compétition de 1960, Hayward et Miss Supertest III établissent un record mondial pour le parcours de cinq miles avec une vitesse de 126,226 m/h Miss Supertest III est victorieuse dans les quatre courses auxquelles elle participe. Avec Hayward comme pilote, le hord-bord prend dix départs, au cours des quatre courses et termine premier à huit occasions en plus de prendre le second rang à deux reprises. Peu après sa troisième conquête du Trophée Harmsworth, la passion de Hayward pour la vitesse lui coûte la vie dans un tragique accident. Le 10 septembre 1961, aux commandes du Miss Supertest II, il file à une vitesse estimée à 155 m/h lors de la compétition de la Silver Cup quand il perd la maîtrise de l’embarcation qui effectue un tonneau et arrache Hayward à la vie. Les Thompson retirent immédiatement Miss Supertest II des compétitions et mettent Miss Supertest III en cale sèche en permanence. En hommage à Hayward, une baie du Lac Ontario située près de Picton porte le nom de Hayward Long Reach.


adresse

169 Canada Olympic Road SW
Calgary, Alberta, Canada
T3B 6B7