EN | FR
Inspire les Canadiens – dans le sport et dans la vie
Retour en haut de page

adresse

169 Canada Olympic Road SW
Calgary, Alberta, Canada
T3B 6B7

Membre Intronisé

TED LINDSAY

Intronisé en 2002

Détails membres

Date de naissance: Le 29 juillet 1925
Lieu d'origine: Renfrew, Ontario
Sport: Hockey sur glace
Catégorie: Athlète

Faits saillants

1950-55

Quatre Coupes de Stanley

1949-50

Le trophée Art-Ross

1947-57

Joué​ dans onze jeux d'All-Star

1957

Essayé à établir un union de joueurs LNH

1966

Intronisé au Temple de la renommée du hockey

Honoured Member TED LINDSAY
Inspire

Biographie

Ted Lindsay est aussi combatif à l’extérieur de la patinoire qu’il peut l’être sur la glace, ce qui n’est pas peu dire. Considéré comme l’un des meilleurs ailiers gauches de tous les temps, il contribue à marquer l’histoire du hockey non seulement par ses buts et ses mises en échec, mais par son dévouement à la cause du hockey. Bien qu’il mène la LNH au chapitre des points et des minutes de punition quand il se retire du jeu en 1965, c’est particulièrement pour ses efforts à donner naissance au syndicat des joueurs de la LNH que sa contribution sera la plus grande. Homme au gabarit modeste, Lindsay réunit l’intensité et l’instinct de toute une équipe. Il se joint aux Red Wings de Detroit en 1944 et peu de temps après il se retrouve aux côtés d’un jeune joueur du nom de Gordie Howe et du vétéran Sid Abel. Ensemble, ces trois joueurs feront de la « Production Line » l’une des plus productives lignes d’attaque des années d’après-guerre. En 1947-1948, Lindsay mène le circuit avec 33 buts et en 1949-1950 les trois membres du trio prennent les trois premières places au classement des pointeurs de la LNH. Lindsay mène le bal avec 78 points et, pour la seule fois de sa carrière, remporte le trophée Art-Ross. Il mène aussi la LNH avec 55 mentions d’aide. Grâce aux exploits offensifs de ce trio, les Red Wings terminent au premier rang de la LNH sept saisons de suite et remportent la coupe Stanley quatre fois en six ans entre 1950 et 1955. Véritable poison en attaque, Lindsay ne recule devant personne qu’il s’agisse d’un adversaire un d’un spectateur qui tente de lui faire un mauvais parti ou de s’en prendre à un de ses coéquipiers. En tout et pour tout, Lindsay connaît 11 saisons de 20 buts ou plus, dont quatre d’au moins 30 buts. Il prend part à 11 Matchs des étoiles successifs, de 1947 à 1957, et devient le premier joueur à réussir un tour du chapeau à cette classique annuelle. Au moment d’accrocher ses patins, il revendique 1 068 matchs joués, 851 points et l’impressionnant total de 1 808 minutes au cachot. Son combat le plus important, il le livre à six hommes qui contrôlent la LNH; les six propriétaires d’équipe à l’époque où la LNH ne compte que six concessions. Au milieu des années 1950, Lindsay rencontre secrètement le défenseur Jim Thompson des Leafs, alors l’un de ses plus féroces adversaires, dans le but de mettre sur pied l’association des joueurs. Cette rencontre lance un message symbolique aux joueurs du circuit que même des ennemis jurés sur la glace peuvent s’unir pour former un syndicat. Une fois que la nouvelle de cette rencontre est connue, on tente de tuer la tentative dans l’œuf en troquant Lindsay aux Hawks de Chicago où il passera trois saisons dans l’obscurité. Lindsay décide de prendre se retirer, mais trois ans plus tard il retourne à Detroit où il joue une saison. Deux ans après avoir pris sa retraite pour de bon, les joueurs de la LNH font appel à un avocat du nom d’Allan Eagleson et le syndicat des joueurs voit enfin le jour. À compter de ce moment, la LNH s’en trouvera à jamais changée, une situation qui n’aurait pu être rendue possible sans les efforts acharnés de Ted Lindsay.


adresse

169 Canada Olympic Road SW
Calgary, Alberta, Canada
T3B 6B7