EN | FR
Inspire les Canadiens – dans le sport et dans la vie
Retour en haut de page

adresse

169 Canada Olympic Road SW
Calgary, Alberta, Canada
T3B 6B7

Membre Intronisé

JOHN EMERY

Intronisé en 1964

Détails membres

Date de naissance: Le 4 janvier 1932
Lieu d'origine: Montréal, Québec
Sport: Bobsleigh
Catégorie: Athlète

Faits saillants

1957

Ont fondu la Laurentian Bobsleigh Association

1964

Une médaille d’or aux Jeux olympiques 

Honoured Member JOHN EMERY
Inspire

Biographie

Nombreux sont les spectateurs qui croient être témoin d’un canular en voyant un groupe de jeunes Canadiens se présenter à Innsbruck en 1964 pour prendre part à la compétition de bobsleigh. Le Canada ne possède même pas de piste d’entraînement et encore moins d’un programme de développement pour le bobsleigh. En tout et pour tout, le Canada ne compte que sur Victor Emery, John Emery, Peter Kirby et Douglas Anakin, quatre jeunes athlètes déterminés qui sont prêts à surprendre le monde entier avec une médaille d’or. C’est en 1956, après avoir été témoin d’une descente de bobsleigh lors des Olympiques à Cortina d’Ampezzo, que Vic Emery a le coup de foudre pour cette discipline. Sa passion est contagieuse et se propage rapidement à son frère John. Ensemble, les frères Emery fondent la Laurentian Bobsleigh Association en 1957. En 1959, ils s’inscrivent pour la première fois aux Championnats du monde à Lake Placid et terminent 13e parmi les 16 équipes en lice. Déçus mais aucunement découragés, les quatre équipiers participent chaque année aux compétitions et progressent si bien qu’en 1962 ils se hissent au 4e rang. Comme il n’y a pas de piste au Canada, les quatre équipiers sont forcés de s’entraîner à Lake Placid. En fait, le Comité olympique canadien refuse d’envoyer une équipe aux Jeux Olympiques de 1960 prétextant qu’il n’y a aucun intérêt pour ce sport. Avant la tenue des Jeux d’Innsbruck, ils doivent pratiquer leurs courses de départ sur terrain sec en gymnase et s’entraîner occasionnellement à Lake Placid. À Innsbruck, ils ne disposent que de quatre descentes préparatoires comparativement aux Italiens et aux Autrichiens qui s’entraînent sur cette même piste depuis des semaines. Malgré ces conditions d’entraînement plutôt inadéquates, Anakin, Kirby et les frères Emery effectuent une descente tout à fait extraordinaire pour devenir les premiers Canadiens à remporter l’or au bobsleigh. À leur dernière descente, ils déambulent la piste de 14 courbes en 1 minute 4 secondes et 1 centième pour terminer avec un total combiné de 4 :14 .46 pour les quatre descentes ce qui leur vaut la médaille d’or aux Jeux d’Innsbruck. Les Canadiens surprennent les Italiens qui étaient les grands favoris pour l’emporter. Cette victoire au bobsleigh sera la seule médaille d’or pour le Canada aux Jeux d’hiver de 1964. Pour prouver hors de tout doute que leur médaille d’or aux Jeux Olympiques n’est pas le fruit du hasard, Vic Emery et Peter Kirby appuyés de deux nouveaux coéquipiers mènent le Canada à la plus haute marche du podium une fois de plus l’année suivante en l’emportant aux Championnats du monde à St-Moritz. Avant de s’adonner au bobsleigh, Peter Kirby est un skieur émérite. Il remporte les Championnats canadiens de ski alpin chez les juniors en 1953 et est membre de l’équipe canadienne en 1954. Deux ans plus tard, il sera le capitaine de l’équipe de ski de l’Université Dartmouth. Il forme avec Vic Emery l’équipe de bobsleigh à deux qui termine au quatrième rang lors des Jeux de 1964 à Innsbruck. L’année suivante, Victor Emery et Peter Kirby veulent prouver que leur victoire ne fut pas qu’un coup de chance. Puisque John Emery et Douglas Anakin ne peuvent former équipe avec eux, ils recrutent Gerald Presley et Michael Young qui complètent l’équipe dans sa conquête pour le titre de Champion du monde. Lors des Championnats du monde de 1965 à St-Moritz, les Canadiens remportent trois des quatre descentes et coiffent une fois de plus les Européens pour s’adjuger l’or. De plus, Emery et Young récoltent une médaille de bronze dans l’épreuve de bobsleigh à deux hommes. Leur médaille d’or revêt une signification particulière pour Vic Emery qui dira : « Pour être un vrai champion, il faut être en mesure de répéter l’exploit une deuxième fois. » Emery, Kirby, Presley et Young confirment que le Canada est un aspirant de taille sur la scène mondiale du bobsleigh. Leurs performances ouvrent la voie au développement de cette discipline par le biais de l’élaboration d’un programme national de bobsleigh. Emery et Kirby sont intronisés au Panthéon des sports canadiens en 1964 suite à leur triomphe olympique en 1964. Ils seront rejoints par Presley et Young l’année suivante. John Emery est un athlète exceptionnel qui se distingue dans de nombreuses disciplines sportives dont l’athlétisme, la boxe et le ski avant d’effectuer sa première descente en bobsleigh. Après l’éclatante victoire de l’équipe canadienne aux Olympiques, Emery embrasse une carrière de spécialiste en chirurgie plastique mais demeure un athlète actif. Il court le marathon de Boston en 1979 et, l’année suivante, il prend part à des compétitions de triathlon.


adresse

169 Canada Olympic Road SW
Calgary, Alberta, Canada
T3B 6B7