EN | FR
Inspire les Canadiens – dans le sport et dans la vie
Retour en haut de page

adresse

169 Canada Olympic Road SW
Calgary, Alberta, Canada
T3B 6B7

Membre Intronisé

GEORGE DUGGAN

Intronisé en 1962

Détails membres

Date de naissance: Le 6 septembre 1862
Lieu d'origine: Toronto, Ontario
Date du décès: Le 8 octobre 1946
Sport: Voile
Catégorie: Athlète

Faits saillants

1880

 A fondé le Toronto Yacht Club 

Honoured Member GEORGE DUGGAN
Inspire

Biographie

George Herrick Duggan, surnommé le « Doyen de la voile au Canada », est un maître concepteur, bâtisseur et skipper de bateau. Tout au cours de sa vie, il conçoit et construit 142 bateaux, dont neuf participent avec succès à la Coupe Seawanhaka, le prix le plus prestigieux de la classe petits voiliers au tournant du 20e siècle. Il passe une partie de sa vie de garçon sur l’île de Toronto, où William Armstrong, lamaneur de l’île, lui enseigne l’art de la voile et la science de la construction navale. Il commence à concevoir et à construire ses propres bateaux à l’adolescence, faisant ses essais sur les eaux du Lac Ontario. Empressés de développer et d’encourager la compétition de voile, George et quelques-uns de ses amis rompent leurs amarres avec le Royal Canadian Yacht Club en 1880, lancent leur propre Toronto Yacht Club, pour ensuite fonder la Lake Yacht Racing Association. Pendant ce temps, George approfondit ses aptitudes en conception navale en étudiant en ingénierie civile à l’Université de Toronto. Après avoir obtenu son diplôme en 1884, il décroche un emploi pour le CFCP, puis se joint à la Dominion Bridge Company à Montréal à titre d’ingénieur en chef et d’adjoint au président. Toujours passionné pour la voile, il continue à construire des bateaux pour le Royal Yacht Club Saint-Laurent à Montréal. En 1885, le Seawanhaka Corinthian Yacht Club de New York instaure la Coupe Seawanhaka, une compétition internationale pour les classes de petits voiliers. Le premier challenger est le Minima Yacht Club de Londres en Angleterre, qui envoie son Spruce IV de 4,5 mètres pour affronter l’américaine Ethelwynn à Oyster Bay. Le voilier du club Seawanhaka sera vainqueur, et la Coupe restera chez elle. La nouvelle de la défaite de l’Angleterre dérive vers le nord, et le comité de voile du Royal Saint-Laurent décide d’envoyer un voilier de construction canadienne à la compétition. Quelques 18 yachts seront construits à cette fin, dont cinq conçus par George Duggan. C’est son Glencairn, qu’il pilotera lui-même, qui est sélectionné pour les finales. Dans sa première course en eau salée, le yachtsman canadien coupe le vent à l’américain El Heirie et remporte la Coupe Seawanhaka pour le Canada. Pendant dix-huit ans, les bateaux de George Duggan resteront inégalés. Les adversaires américains et anglais persistent, mais la Coupe ne peut être retirée des mains habiles du capitaine Duggan. Brillant marin, il pilote tous ses bateaux victorieux, sauf le dernier; alors que ses affaires l’appellent à Halifax en 1904. Il laisse le dernier de ses champions sous la commande d’un autre capitaine. Son bateau le plus remarquable mais aussi le plus controversé est le Dominion. Construite pour la compétition de la Coupe Seawanhaka de 1898, la varangue du Dominion est arquée entre les deux cales, formant ainsi un tunnel plutôt qu’une surface plane. Les adversaires américains protestent, disant qu’elle est un catamaran, et que de tels voiliers à deux coques ne peuvent être autorisés en compétition. George Duggan maintient qu’elle est bien un voilier à coque simple avec deux lignes d’eau, et la course a lieu. Le Dominion remporte aisément la victoire, mais les officiels s’entendent pour ne plus autoriser ce type d’embarcation. En 1905, George et le Royal Yacht Club Saint-Laurent sont finalement défaits aux mains du Manchester du Massachusetts Yacht Club. Aucun autre club, cependant, ne pourra jamais égaler les incroyables neuf victoires consécutives des Canadiens. George Duggan continuera à travailler dans le monde de l’ingénierie. Il sera impliqué dans la conception de machines à papier haute performance et le développement du soudage électrique de l’acier. Il sera président de la Dominion Bridge Company de 1919 à 1936, et président du Conseil d’administration de 1936 à 1946.


adresse

169 Canada Olympic Road SW
Calgary, Alberta, Canada
T3B 6B7