EN | FR
Inspire les Canadiens – dans le sport et dans la vie
Retour en haut de page

adresse

169 Canada Olympic Road SW
Calgary, Alberta, Canada
T3B 6B7

Membre Intronisé

PHIL EDWARDS

Intronisé en 1997

Détails membres

Date de naissance: Le 13 septembre 1907
Lieu d'origine: Georgetown, République de la Guyana
Date du décès: Le 6 septembre 1971
Sport: Athlétisme
Catégorie: Athlète

Faits saillants

1928

Jeux olympiques d'Amsterdam - la médaille de bronze dans le 4x400m relais

1932

Les Jeux olympiques de Lake Placid - les médailles de bronze dans le 800m, le 1 500m et le 4x400m relais

1936

Le premier récipiendaire du Trophée Lou-Marsh de l’Athlète de l’année du Canada

Le Trophée Lionel-Conacher de l’Athlète masculin de l’année au Canada

Honoured Member PHIL EDWARDS
Inspire

Biographie

Originaire de la République de la Guyana, Phil Edwards immigre au Canada dans l’espoir de poursuivre sa carrière en athlétisme et de participer aux Jeux Olympiques. Ses vœux seront plus qu’exaucés ; il devient rapidement un des plus brillantes étoiles d’athlétisme de la fin des années 1920 et début 1930, ainsi que l’athlète olympique le plus décoré. Au total, Phil Edwards, « l’homme de bronze », remportera cinq médailles de bronze à trois Jeux Olympiques. Ce nombre impressionnant de médailles olympiques restera inégalé au Canada jusqu’en 2002. À ses débuts aux Jeux Olympiques en 1928, Phil gagne la médaille de bronze avec l’équipe canadienne de relais et termine en 4e position dans l’épreuve du 800m. Il revient en tant que capitaine de l’équipe olympique d’athlétisme en 1932 pour s’emparer du bronze dans le 800m, le 1 500m et le 4x400m relais. Phil ajoute une autre médaille de bronze à sa collection dans l’épreuve du 800m aux Jeux de 1936. Étonnamment, Phil Edwards atteint l’apogée de son succès olympique pendant qu’il fait ses études en médecine à l’université McGill. Pendant ses six ans à McGill, en plus d’étudier et de s’entraîner en vue des Olympiques, il prend part à tous les championnats universitaires et, chaque fois, mène l’université au titre d’athlétisme. En plus de ses succès olympiques, Phil établit treize records nationaux et remporte les titres demi-distance aux États-Unis, en Irlande, en Pologne et en Lettonie. En 1934, représentant la République de la Guyana aux Jeux de l’Empire britannique, (aujourd’hui les Jeux du Commonwealth), il rafle l’or à l’épreuve du 880m. Il sera le premier athlète de race noire à mériter une médaille d’or à ces Jeux. Sportif exceptionnel, Phil Edwards est le premier récipiendaire du Trophée Lou-Marsh de l’Athlète de l’année du Canada en 1936. La même année, il reçoit aussi le Trophée Lionel-Conacher de l’Athlète masculin de l’année au Canada. Après s’être distingué comme un athlète de niveau mondial, Phil Edwards met son éducation à bon usage et devient un médecin émérite et un spécialiste en maladies tropicales à Montréal. Malgré qu’il se retire du monde de la compétition, Phil Edwards trouve les moyens de rester actif sur la scène de l’athlétisme. En 1957, Jim Worrall et lui mettent en place le premier projet international de développement des sports au Canada. Ce programme, dont le but est d’aider les jeunes athlètes des Caraïbes orientales, sera le précurseur du Programme canadien de développement des sports.


adresse

169 Canada Olympic Road SW
Calgary, Alberta, Canada
T3B 6B7