EN | FR
Inspire les Canadiens – dans le sport et dans la vie
Retour en haut de page

adresse

169 Canada Olympic Road SW
Calgary, Alberta, Canada
T3B 6B7

Membre Intronisé

YVON DURELLE

Intronisé en 1975

Détails membres

Date de naissance: Le 14 octobre 1929
Lieu d'origine: Baie Sainte-Anne, Nouveau Brunswick
Date du décès: Le 6 janvier 2007
Sport: Boxe
Catégorie: Athlète

Faits saillants

1953-57

Titre national de poids mi-lourd

1989

Est inscrit au Temple de la renommée de la boxe du Canada 

Honoured Member YVON DURELLE
Inspire

Biographie

Yvon Durelle, connu comme « Le boxeur qui venait de la mer », est un des athlètes les plus courageux et colorés des Maritimes. Originaire de Baie Sainte-Anne, au Nouveau Brunswick, Yvon partage son temps entre les phares et les combats mi-lourds du circuit de championnats de boxe des années 50. Partageant son domicile avec 13 frères et sœurs, Yvon ne cherche pas les occasions de se bagarrer dans sa jeunesse. Il dispute son premier combat enregistré en 1947, et il ne faudra que peu de temps avant que son formidable talent naturel ne retienne l’attention du sportif et promoteur Chris Shaban de Moncton, qui devient son gérant et entraîneur et le fait rapidement grimper dans les rings de la boxe professionnelle. Yvon Durelle est Champion du Canada mi-lourd dès 1953. Il perd son titre plus tard dans l’année mais le récupère en juillet 1954, le défend avec succès à deux reprises, et prend éventuellement sa retraite sans s’être incliné. En 1957, ses aptitudes sont suffisamment développées pour en faire l’aspirant au titre de Champion de l’Empire britannique poids mi-lourd. Le 30 mai, il rencontre Gordon Wallace et le défait haut la main en le mettant hors de combat à la deuxième ronde. Après cette victoire foudroyante, le boxeur qui venait de la mer est encore une fois confronté à Archie Moore aux Championnats du monde catégorie mi-lourd. Le 10 décembre 1958, dans un combat qui tient tout le Canada en haleine, il vient à un cheveu de remporter le titre. Il réussit à coucher le champion au plancher trois fois pendant la première ronde, et quatre fois au cours du combat. Il est lui-même sonné par trois fois et est finalement envoyé au tapis pour le compte une quatrième fois à la onzième ronde. En dépit du fait qu’il ne réussit pas à s’approprier la couronne, le combat est inscrit à l’histoire de la boxe canadienne comme le meilleur combat de la moitié du siècle. La réputation de Yvon Durelle en tant que boxeur endurant et déterminé est bien méritée. Shaban lui reconnaît une constitution de fer, tel que démontré lors d’un combat contre Floyd Patterson alors qu’il s’est fracturé la main six jours auparavant. On lui suggère de remettre la rencontre, mais il refuse parce qu’il a donné sa parole. Il troque son plâtre pour ses gants de boxe et défait Patterson par décision en huit rondes. Même s’il est redoutable dans l’arène, sa nature douce et aimable lui mérite l’affectueux sobriquet « Doux ». Il dispute son dernier combat important contre George Chuvalo en 1959 pour le titre de Champion canadien poids léger. Des ennuis chroniques aux jambes commencent à le déranger et, après avoir essuyé une défaite, il annonce sa retraite. Yvon Durelle tâte la lutte en 1961 puis fait un bref retour à la boxe en 1963 avant de se retirer dans les Maritimes. Sur 105 combats professionnels, il remporte 44 victoires par mise hors de combat et 38 par décision. Il en perd dix par décision, trois pour coup irrégulier et subit le K.O. neuf fois. Pour son bilan exceptionnel, le nom de Yvon Durelle est inscrit au Temple de la renommée de la boxe du Canada en 1989.


adresse

169 Canada Olympic Road SW
Calgary, Alberta, Canada
T3B 6B7