EN | FR
Inspire les Canadiens – dans le sport et dans la vie
Retour en haut de page

adresse

169 Canada Olympic Road SW
Calgary, Alberta, Canada
T3B 6B7

Membre Intronisé

GORDIE HOWE

Intronisé en 1975

Détails membres

Date de naissance: Le 31 mars 1928
Lieu d'origine: Floral, Saskatchewan
Date du décès: Le 10 Juin 2016
Sport: Hockey sur glace
Catégorie: Athlète

Faits saillants

1946-80

Une carrière de 32 saisons au hockey professionnel

1946-71

25 ans avec les Detroit Red Wings

1948-80

23 jeux All-Star
 

1950-55

Quatre Coupes Stanley avec les Red Wings 

Honoured Member GORDIE HOWE
Inspire

Biographie

La carrière de Gordie Howe n’a pas d’égal dans le monde du sport professionnel. Elle début en 1946 à Detroit, alors qu’il n’est qu’un adolescent de 18 ans, pour se terminer à Hartford en 1980. À sa dernière saison, Howe qui est âgé de 52 ans, dispute les 80 matchs de son équipe et inscrit 15 buts et un total de 41 points. Sa carrière est une longue série d’exploits et une multitude de points qui font de Howe une légende comme aucune autre. Bien qu’il soit costaud et doté d’une force herculéenne, ce n’est que lorsqu’il est jumelé au jeune Ted Lindsay et au vétéran Sid Abel sur un même trio que la carrière de Howe se met véritablement en branle. Évoluant au sein de ce qui sera connu comme la « Production Line », ces trois joueurs sont de véritables machines à amasser les points, si bien qu’ils terminent la saison 1949-1950 aux trois premiers rangs des marqueurs de la LNH. Howe qui enfile 35 buts se souviendra des séries éliminatoires qui auraient pu mettre un terme à sa carrière. Dans un match face aux Maple Leafs, il tente de mettre solidement en échec Ted Kennedy, mais le capitaine des Leafs s’esquive et Howe, qui ne porte pas de casque protecteur, fonce tête première dans la clôture et du même coup se retrouve entre la vie et la mort. Sans Howe, les Wings parviennent à remporter la coupe Stanley, mais leurs pensées sont avec leur jeune coéquipier et le sort qui l’attend. Comme on s’en doute, Howe recouvre la santé et revient au jeu la saison suivante portant un casque protecteur. Il évite les bagarres et se concentre à marquer des buts, ce qu’il fait déjà mieux que quiconque dans le circuit. Au cours de la saison 1950-1951, il mène la LNH pour les buts (43) et les points (86) et remporte le championnat des marqueurs et le premier de six trophées Art-Ross en carrière. Lors des trois saisons suivantes, Howe mène les pointeurs de la LNH pendant que les Red Wings s’affirment comme un dynastie du hockey en réclamant la coupe Stanley quatre fois en six ans, soit en 1950, 1952, 1954 et 1955. Durant cette période, Howe amasse les points avec la régularité d’un métronome. En carrière, il connaît 22 saisons consécutives de 20 buts ou plus dont un sommet de 49 buts en 1952-1953. Curieusement, Howe ne franchira jamais la barre des 50 buts en une même année, mais jamais au cours de ses 25 saisons avec les Red Wings sa production annuelle sera inférieure à 23 buts. Howe obtient au moins 50 points lors de 22 saisons consécutives et sa meilleure campagne survient en 1968-1969 avec une récolte de 103 points. Imaginez, Howe est alors âgé de 41 ans et jouera encore 11 saisons avant de prendre sa retraite! Victime de douleurs arthritiques qui affligent ses poignets, Howe accroche ses patins en 1971. Mais deux ans plus tard, il se laisse convaincre et effectue un retour au jeu avec les Aeros de Houston de l’Association mondiale de hockey (AMH) où il jouera en compagnie de ses fils Marty et Mark. Pour le doyen Howe, c’est une occasion qu’il ne peut laisser passer. Comme on peut s’en douter, il s’agit de la seule combinaison père-fils dans l’histoire à évoluer ensemble dans la LNH. En 1979-1980, à l’âge plus que respectable de 52 ans, Gordie Howe joue sur une base régulière avec les Whalers de Hartford et termine la saison avec 15 buts et conclut ainsi une carrière de 32 saisons au hockey professionnel. Le point culminant de la saison survient lors de la présentation du Match des étoiles de la LNH à l’Aréna Joe Louis de Detroit où Howe est l’objet d’une longue et bruyante ovation des amateurs de hockey qui n’ont jamais oublié leur héros. Gordie Howe se retire définitivement en 1980 après avoir accompli tout ce qu’un joueur de hockey peut rêver et bien plus encore.


adresse

169 Canada Olympic Road SW
Calgary, Alberta, Canada
T3B 6B7