EN | FR
Inspire les Canadiens – dans le sport et dans la vie
Retour en haut de page

adresse

169 Canada Olympic Road SW
Calgary, Alberta, Canada
T3B 6B7

Membre Intronisé

FRANK MAHOVLICH

Intronisé en 1990, 2005

Détails membres

Date de naissance: Le 10 janvier 1938
Lieu d'origine: Timmins, Ontario
Sport: Hockey sur glace
Catégorie: Athlète

Faits saillants

1956-74

Joué dans la LNH

1962-67

Les Leafs ont remporté la coupe Stanley à quatre reprises aux cours de six saisons 

1960-61

Un record de 48 buts

1972

Fait parti d’Équipe Canada

1998

Nommé au Sénat

1958

 Le trophée Calder - la meilleure recrue de la LNH de l'année

Honoured Member FRANK MAHOVLICH
Inspire

Biographie

Que ce soit sur l’aile gauche ou au Sénat, Frank Mahovlich a toujours été un des citoyens les plus respectés d’un océan à l’autre. Originaire de Timmins, Mahovlich s’est surtout fait connaître par ses prouesses sur la glace du Maple Leaf Gardens durant l’une des plus glorieuses époques des Leafs et de leur temple. Un ailier au gabarit imposant possédant un boulet de canon comme lancer, Mahovlich s’entraîne avec le St. Mike’s à Toronto avant d’obtenir sa chance avec les Leafs en 1957-1958. Il connaît un succès immédiat amassant 20 buts à sa première campagne et démontrant un talent certain. La saison suivante, il récolte 22 buts puis 18 en 1959-1960 avant d’exploser en 1960-1961 avec une campagne record de 48 buts. Une étoile était née. Le nom de Mahovlich est sur toutes les lèvres et sur la liste de souhaits des Hawks de Chicago qui offrent 1 million de dollars aux Leafs pour les services du « Big M » mais en vain. Avec Mahovlich dans leurs rangs, les Leafs remportent la coupe Stanley à quatre reprises aux cours des six saisons suivantes. Mahovlich ne connaîtra jamais une autre saison de 48 buts avec les Leafs, mais est un régulier parmi les marqueurs de 30 buts du circuit. Sa carrière dans la ville reine prend une tournure inattendue sous la férule de Punch Imlach qui ne se gêne pas pour vilipender Mahovlich sur la place publique. Les deux hommes sont continuellement à couteaux tirés. Mahovlich réagit négativement aux méthodes de son entraîneur qui cherche à motiver son joueur étoile, mais la tactique échoue et Mahovlich est plus malheureux que jamais et ne produit plus à la hauteur de son talent. En proie à la dépression, Mahovlich est finalement échangé aux Red Wings de Detroit dans une méga transaction qui voit les Leafs obtenir Norm Ullman et Paul Henderson en retour. Libéré du joug d’Imlach, il connaît un regain de vie avec une récolte de 49 buts dès sa première saison à Detroit. Jamais Mahovlich n’aura été plus près du chiffre magique de 50 buts. Par la suite, Mahovlich rejoint son frère Peter à Montréal où il passe un peu plus de trois saisons et grave son nom sur la coupe Stanley à deux autres reprises. En 1972, Peter et Frank font partie d’Équipe Canada à la célèbre Série du Siècle face aux meilleurs joueurs de l’Union Soviétique. À l’instar de plusieurs vétérans, Frank quitte le LNH pour se joindre à l’Association mondiale de hockey et profiter de la manne monétaire qui caractérise l’arrivée de cette ligue rivale. Mahovlich passe quatre saisons avec la concession de Toronto qui sera déménagée à Birmingham, mais maintenant à l’approche de la quarantaine ses meilleurs jours sont derrière lui. Il quitte le hockey et se lance en affaires. En 1998, le premier Ministre Jean Chrétien le nomme au Sénat où il siège depuis lors.


adresse

169 Canada Olympic Road SW
Calgary, Alberta, Canada
T3B 6B7