EN | FR
Inspire les Canadiens – dans le sport et dans la vie
Retour en haut de page

adresse

169 Canada Olympic Road SW
Calgary, Alberta, Canada
T3B 6B7

Membre Intronisé

BRIG. GEN. DENIS WHITAKER

Intronisé en 1990

Détails membres

Date de naissance: Le 27 février 1915
Lieu d'origine: Calgary, Alberta
Date du décès: Le 30 mai 2001
Sport: Sports équestres
Catégorie: Bâtisseurs

Faits saillants

1938

Quart-arrière  de tout l'est 

 

1958

Champion de squash en simple pour les Anciens combattants du Canada

1959 - 1960

Deux fois champion de ski nautique canadien 

1960 - 1982

Le président de l’équipe équestre canadienne 

1968

L'équipe équestre canadienne a gagné la première médaille d’or aux jeux olympiques

1990

Est nommé à l’Ordre du Canada

Honoured Member BRIG. GEN. DENIS WHITAKER
Inspire

Biographie

Bien qu’il soit mieux connu pour son service militaire héroïque, le brigadier général Denis Whitaker aura aussi lutté sur le front intérieur pour créer une équipe équestre canadienne championne. Avant de prendre goût au circuit de saut d’obstacles, Denis Whitaker est une force redoutable sur le terrain de football du Collège militaire royal du Canada. Il devient plus tard quart-arrière pour les Tigers de Hamilton, jusqu’à ce que la Deuxième Guerre mondiale éclate. Outremer, il fait partie de l’équipe de football canadienne et joue plusieurs matchs contre l’Armée américaine. Suite au tragique raid sur Dieppe en 1942, Denis Whitaker, le capitaine de son escouade, reçoit le D.S.O. (Ordre du service distingué) pour sa bravoure. Par conséquent, il assume le commandement de son bataillon, la Royal Hamilton Light Infantry, dans le Nord-Ouest de l’Europe. Son unité sera alors engagée dans une des batailles les plus ensanglantées et les plus brutales de la guerre, avec Denis Whitaker comme commandant et donnant l’exemple. Pour son courage sur le champ de bataille, il recevra une agrafe pour son D.S.O.. La guerre terminée, il tourne son attention vers les chevaux et le saut d’obstacles. Il fonde le Hamilton Hunt Club et est nommé cavalier de l’année à deux reprises. Quand il assume le poste de président de l’équipe équestre canadienne en 1960, aucune structure officielle n’est encore en place dans l’organisation et les fonds sont recueillis de façon ponctuelle. Par l’entremise de levées de fonds intensive et de sollicitations personnelles, Denis Whitaker parvient à recueillir plus d’un million de dollars au cours des vingt prochaines années. Cette somme permet à l’équipe équestre canadienne de concourir à l’échelle internationale, mais ne constitue qu’un premier pas dans sa quête de générer un programme équestre prospère au Canada. Afin d’assurer une gestion adéquate de l’équipe, il organise les trois disciplines de saut à obstacles sous l’administration directe d’un nombre de présidents et engage un conseil de directeurs solide et actif pour superviser les opérations. Afin d’attirer les commandites et alimenter la croissance du sport à long terme, il aide à développer les premiers programmes de bourses et d’entraînement à travers le Canada et, pour en hausser la popularité, attire l’attention des médias et développe une relation entre la presse et les équipes canadiennes. Avec Denis Whitaker à la barre, les équipes de sauts à obstacles, d’épreuve de trois jours et de dressage remportent un nombre impressionnant de médailles, dont une médaille d’or olympique, une d’argent, deux d’or et une de bronze au Championnat du Monde, en plus de six médailles d’or, cinq d’argent et cinq de bronze aux Jeux panaméricains. Directeur du Comité olympique canadien au cours des années 1970, il est nommé Chef de Mission pour l’équipe canadienne aux Jeux Olympiques de 1972 et 1976, ainsi que pour les Jeux boycottés de Moscou de 1980. De plus, il aura été gouverneur du Trust Olympique du Canada, ainsi que membre du conseil d’administration de la Foire royale d’hiver. Tout en œuvrant au développement des sports hippiques, il demeure actif dans un vaste éventail de sports. Il aura été champion de squash en simple pour les Anciens combattants en 1958 et deux fois champion de ski nautique canadien en 1959 et en 1960. Selon Jim Elder, champion équestre olympique, « Denis Whitaker a fait du saut d’obstacles une épreuve croyable et réaliste alors que la plupart des gens ne le considérait strictement que comme un événement social aristocratique. » Son incroyable prévoyance, son dévouement inébranlable et son excellent leadership auront nourri le développement des sports équestres au Canada et aidé l’équipe canadienne à atteindre les plus hauts rangs au niveau international. Pour ses contributions militaires et sportives, Denis Whitaker est nommé à l’Ordre du Canada en 1990.


adresse

169 Canada Olympic Road SW
Calgary, Alberta, Canada
T3B 6B7