EN | FR
Inspire les Canadiens – dans le sport et dans la vie
Retour en haut de page

adresse

169 Canada Olympic Road SW
Calgary, Alberta, Canada
T3B 6B7

Membre Intronisé

MARC GAGNON

Intronisé en 2008

Détails membres

Date de naissance: Le 24 mai, 1975
Lieu d'origine: Chicoutimi, Quebec
Sport: Patinage de vitesse courte piste
Catégorie: Athlète

Faits saillants

1993, 1994, 1996, 1998

Champion du monde au classement général, patinage de vitesse sur courte piste

1994

Médaille de bronze sur 1 000 m aux Jeux olympiques d’hiver de Lillehammer

2002

Médaille d’or sur 500 m; médaille d’or au relais sur 5 000 m; médaille de bronze sur 1 500 m aux Jeux olympiques d’hiver de Salt Lake City

2008

Intronisé au Panthéon des sports canadiens

1998

Médaille d’or au relais sur 5 000 m aux Jeux olympiques d’hiver de Nagano

Honoured Member MARC GAGNON
Inspire

Biographie

Marc Gagnon a déclaré que c'était « la fin d'une époque. » La vedette de patinage de vitesse sur courte piste, originaire de Chicoutimi au Québec, vient de remporter sa première médaille d'or dans une épreuve individuelle aux Jeux olympiques après avoir été une force dominante dans le monde du sport depuis environ une décennie. C'était le 23 février 2002, à Salt Lake City, lors de sa troisième participation aux Olympiques. Gagnon, âgé de 26 ans à l'époque, avait déjà été le plus grand médaillé des Championnats du monde, à quatre occasions. Mais la pièce manquante était une première place dans une discipline individuelle aux Olympiques. Il s'en est emparé à l'épreuve de 500 mètres. Il avait atteint la finale des 500 m lors des deux Jeux précédents, mais était tombé chaque fois. Gagnon n'allait pas se voir refuser la victoire une fois de plus. Il était quatrième lorsqu'il a entamé le dernier tour, mais une accélération tardive lui a procuré une victoire inattendue à la demi-finale, où il a vaincu la vedette coréenne Dong-Sung Kim par un cheveu au fil d'arrivée, Gagnon a affronté sa peur de tomber à nouveau en tentant sa chance dans l'avant-dernier tour. « Tout ce qui me manquait c'était une médaille d'or dans une épreuve individuelle et je la voulais » a déclaré Gagnon, qui a remporté sa première victoire aux Championnats du monde en 1993, à l'âge de 17 ans. « J'ai fini par oublier (mes chutes) et je me suis dit : "OK, c'est le temps d'y aller." » La mémorable soirée olympique de Gagnon n'était pas terminée. Seulement 90 minutes plus tard, il mit la main sur la médaille d'or lors de l'épreuve de 5 000 m avec l'équipe canadienne de relais. Il a combattu la fatigue et a reporté la célébration de sa propre médaille d'or afin d'aider ses coéquipiers. « Je savais que trois autres gars comptaient sur moi. » La victoire au relais était la troisième médaille que Gagnon remportait à Salt Lake City, incluant une médaille de bronze aux 1 500 m. Il s'agissait de sa cinquième médaille olympique. à l'époque, Gagnon était le Canadien le plus décoré aux Olympiques d'hiver. Il a éclipsé le record de quatre médailles, établi par le patineur de vitesse Gaétan Boucher. Ce qu'il a plus tard décrit comme la plus belle soirée de sa vie est passée bien près de ne pas se réaliser. Gagnon, qui a fait ses débuts dans le patinage de vitesse à l'âge de quatre ans, avait décidé de se retirer du sport peu après les Championnats du monde de 1998. Il se disait satisfait de ses deux médailles olympiques et de son record impressionnant aux Championnats du monde. « Environ un mois et demi plus tard, j'ai réalisé que je n'étais pas prêt à accrocher mes patins », a déclaré Gagnon, qui a fait son retour officiel après un an de retrait. Ces débuts ont été difficiles, mais il s'est mis à remporter des compétitions de nouveau en 2001 pour finir par ajouter la pièce manquante à sa collection légendaire en 2002. Ça a été toute une aventure. « Tout est arrivé au bon moment et au bon endroit. » (Redigée par Gordie Sutherland. Gordie est un rédacteur Web pour le Chronicle Herald à Halifax.)


adresse

169 Canada Olympic Road SW
Calgary, Alberta, Canada
T3B 6B7