EN | FR
Inspire les Canadiens – dans le sport et dans la vie
Retour en haut de page

adresse

169 Canada Olympic Road SW
Calgary, Alberta, Canada
T3B 6B7

Membre Intronisé

LENNOX LEWIS

Intronisé en 2008

Détails membres

Date de naissance: Le 2 septembre, 1965
Lieu d'origine: West Ham, Londres
Sport: Boxe
Catégorie: Athlète

Faits saillants

1986

Médaille d’or en boxe dans la catégorie des poids super-lourds aux Jeux du Commonwealth d’Edinburgh, en Écosse

1998

Médaille d’or en boxe dans la catégorie des poids super-lourds aux Jeux olympiques d’été de Séoul  

1999

Champion du monde indiscuté en boxe de catégorie poids lourd sur les terres de la Grande-Bretagne

2008

Intronisé au Panthéon des sports canadiens

Honoured Member LENNOX LEWIS
Inspire

Biographie

Lennox Lewis n'a plus rien à prouver. Âgé de 38 ans, il a déjà remporté une multitude de victoires à tous les niveaux de son sport, incluant l'or aux Championnats du monde juniors ainsi que les titres de champion olympique et de champion du monde dans la division des poids lourds. C'est en février 2004 que Lennox annonçait son retrait de la boxe, mettant fin à une remarquable carrière de 23 ans dans le ring. Il a vaincu les plus grands noms de sa génération en tant qu'athlète amateur et professionnel, pour le Canada et la Grande-Bretagne. Lewis est né à Londres, en Angleterre. Lui et sa mère émigrèrent au Canada et s'établirent à Kitchener, en Ontario. à l'école, ses talents furent très appréciés par les membres de ses équipes de football et de basketball, mais il démontrait davantage d'aptitudes et de passion pour la boxe. En 1983, à l'âge de 17 ans, il remporta les Championnats du monde juniors dans la division des poids lourds et un an plus tard, devenait membre de l'équipe olympique canadienne aux Jeux de Los Angeles, où il perdit un combat en quarts de finale contre l'éventuel champion Tyrell Biggs. Quatre ans plus tard, c'est un Lewis plus fort et plus expérimenté, vainqueur aux Jeux du Commenwealth de 1986 et aux Championnats nord-américains de 1987, qui se rendit aux Olympiques de Séoul, en Corée du Sud. Le boxeur canadien n'eut besoin que de 34 secondes pour mettre KO le champion de la Coupe du monde Ulli Kaden, de l'Allemagne de l'Est, et lui retirer son titre en quart de finale. Lewis battit ensuite l'américain Riddick Bowe en finale des super-lourds pour enfin remporter la médaille d'or aux Olympiques de 1988. Cette victoire mit fin à une séquence de 56 ans sans conquête du titre pour les boxeurs canadiens aux Olympiques. Lewis devint le premier boxeur canadien à remporter l'or aux Olympiques depuis que Horace « Lefty » Gwynne, de Toronto, fut couronné champion des poids coqs, aux Jeux de 1932, à Los Angeles. Ayant atteint les sommets de la boxe amateur, Lewis devint professionnel et choisit de retourner en Angleterre. Au cours de 44 combats professionnels Lewis amassa un record de 41 victoires, dont 32 par KO, deux défaites et un match nul. Parmi les adversaires vaincus se trouvent Mike Tyson, Evander Holyfield et Donovan « Razor » Ruddock. Le seul match nul fut lors d'un combat controversé contre Holyfield. Plusieurs des spectateurs présents croient que Lewis aurait dû remporter le match. Les deux boxeurs s'affrontèrent huit mois plus tard à Las Vegas et cette fois-ci, Lewis battit Holyfield en 12 rounds. Lewis vengea ses deux défaites contre Olivier McCall et Hasim Rahman. Lorsqu'il quitta le ring, Lewis devint le troisième boxeur, après Rocky Marciano et Gene Tunney, à se retirer alors qu'il était encore le champion mondial des poids lourds. Qualifié de meilleur au monde dans la classe junior, pour ensuite devenir champion olympique et champion mondial des poids lourds, Lewis n'avait clairement plus rien à prouver. (Redigée par Wendy Long. Wendy est une rédactrice indépendante qui vit à North Delta en Colombie-Britannique. Elle est aussi l'auteure du livre Celebrating Excellence: Canadian Women Athletes.)


adresse

169 Canada Olympic Road SW
Calgary, Alberta, Canada
T3B 6B7