EN | FR
Inspire les Canadiens – dans le sport et dans la vie
Retour en haut de page

adresse

169 Canada Olympic Road SW
Calgary, Alberta, Canada
T3B 6B7

Membre Intronisé

JOCELYN LOVELL

Intronisé en 1985

Détails membres

Date de naissance: Le 19 juillet 1950
Lieu d'origine: Norwich, Angleterre
Date du décès:
Sport: Cyclisme sur piste
Catégorie: Athlète

Faits saillants

1970

Les Jeux Commonwealth - La médaille d'or 

Les Jeux Commonwealth - La médaille de bronze

Les Jeux Commonwealth - La médaille d'argent

1971

Les Jeux Panaméricains - La médaille d'or

1975

Les Jeux Panaméricains - La médaille d'or

Le Trophée Norton H. Crow de l’Athlète canadien masculin amateur de l’année

1978

Les Jeux Commonwealth - La médaille d'or

Les Jeux Commonwealth - La médaille d'or

Les Jeux Commonwealth - La médaille d'or

Championnat du monde - La médaille d'argent

Honoured Member JOCELYN LOVELL
Inspire

Biographie

Haut en couleur et sujet à controverse sont des qualificatifs qui se rapportent le plus souvent à Jocelyn Lovell alors qu’il domine le cyclisme canadien au cours des années 1970. À ces attributs, qui ne sont guère moins évidents quand sa carrière athlétique est tragiquement écourtée, s’ajoutent la défiance et la persévérance. Originaire d’Angleterre, il arrive au Canada à l’âge de trois ans. À quinze ans, en tant que junior, il remporte son premier de plus de 35 championnats de cyclisme nationaux. Il fait partie de l’équipe olympique de Mexico City en 1968 alors qu’il n’est qu’adolescent et termine avec une respectable septième place au 1 000m contre la montre. Mais c’est en 1970 qu’il fait sa marque sur la scène internationale. Grâce à sa victoire dans le 16 km scratch aux Jeux du Commonwealth de Edinburgh en 1970 il devient le premier Canadien en 32 ans à s’emparer de l’or en cyclisme, auquel il rajoute l’argent et le bronze aux mêmes Jeux. Jocelyn domine le 1 000m contre la montre tout au long des années 1970, remportant la palme aux Jeux panaméricains de 1971 et de 1975 et établissant du coup un record pour cette distance qui restera inégalé pendant 28 ans. Son côté plus controversé émerge en 1974 – une année où il est à une compétition près de remporter toutes les courses des Championnats canadiens – où ce qu’il appelle une « blague » occasionne sa suspension des Jeux du Commonwealth de cette année. Ses succès, par contre, lui valent le Trophée Norton H. Crow de l’Athlète canadien masculin amateur de l’année en 1975. Il participe aux Jeux Olympiques de Munich en 1972 et de Montréal en 1976, bien que ses blessures l’empêchent de reproduire ses exploits des Jeux du Commonwealth et panaméricains. Deux ans plus tard, il entreprend d’atteindre la gloire internationale sur son propre terrain. Aux Jeux du Commonwealth de 1978 à Edmonton, il décroche trois médailles d’or, établissant à chacune un record de temps, et devient le premier athlète à réussir un tel exploit. Plus tard dans la même année, il s’empare d’une médaille d’argent aux Championnats du monde de Munich. Jocelyn Lovell continue à concourir jusque dans les années 1980 comme un des plus grands cyclistes au Canada. C’est pendant un entraînement, le 4 août 1983, que sa carrière connaît une fin tragique et que sa vie prend un tournant dramatique. Frappé par un camion à benne et traîné sur plus de 30 mètres, ses blessures à la colonne vertébrale le laissent quadriplégique. Faisant preuve de la même compétitivité farouche et de la combativité qui l’auront caractérisé tout au long de sa carrière, il jouera un rôle de premier plan dans la promotion de la recherche sur les traumatismes médullaires.


adresse

169 Canada Olympic Road SW
Calgary, Alberta, Canada
T3B 6B7