EN | FR
Inspire les Canadiens – dans le sport et dans la vie
Retour en haut de page

adresse

169 Canada Olympic Road SW
Calgary, Alberta, Canada
T3B 6B7

Membre Intronisé

SAM LANGFORD

Intronisé en 1955

Détails membres

Date de naissance: Le 4 mars 1883
Lieu d'origine: Weymouth, Nouvelle-Ècosse
Date du décès: Le 12 janvier 1956
Sport: Boxe
Catégorie: Athlète

Faits saillants

1899-1926

Record de carrière: 168 victoires, 38 pertes, 37 matches nuls

Honoured Member SAM LANGFORD
Inspire

Biographie

Sam Langford est haut la main le meilleur boxeur à ne jamais remporter un championnat mondial. Cela peut sembler un triste éloge, mais dans son cas, une telle épitaphe souligne l’immense talent de ce boxeur de la Nouvelle-Écosse, le travail que doivent effectuer les champions de son époque pour ne pas l’affronter dans l’arène et, malheureusement, le racisme dont est teintée l’histoire de la boxe. Livre pour livre et once pour once, Sam Langford est considéré par certains comme un des meilleurs boxeurs de l’histoire. Cependant, à cause de la discrimination raciale qui prévaut à cette époque sur la scène de la boxe, il ne pourra justifier de telles louanges dans le ring puisque les champions du monde de race blanche évitent de confronter les boxeurs noirs, surtout ceux aussi talentueux que Sam. Né en Nouvelle-Écosse, Sam quitte la maison alors qu’il est encore jeune afin d’échapper aux prises d’un père abusif. Il fait son chemin jusqu’à Boston où il décroche éventuellement un emploi de concierge dans un gymnase de boxe au Lenox Athletic Club. Il commence rapidement à s’entraîner et à affiner sa propre adresse à la boxe. Il remporte le championnat amateur poids plumes de Boston à l’âge de 15 ans et un an plus tard, se bat professionnellement comme poids mi-moyen. Pendant plus de deux décennies, il affronte quelques-uns des plus grands boxeurs au monde, des poids mi-moyens aux poids lourds – en dépit de sa petite taille et de son poids comparativement léger – même si on ne lui accorde jamais le titre de poids lourd que justifie sa réputation. En 1903, il défait le champion poids plumes Joe Gans lors d’un combat de 15 rondes non officiel et l’année suivante, soutire un verdict nul aux dépens du champion poids mi-lourds Joe Walcott dans une rencontre que plusieurs situés près du ring jugent gagnée par Sam Langford. De toute sa carrière, ce sera la seule occasion officielle pour lui de se battre pour un titre de champion du monde. En 1910, le champion poids moyens Stanley Ketchel refuse de laisser son titre aux mains de Sam et ils se battront tous les deux dans une rude série de six rondes sans en arriver à une décision. En 1911, Sam mettra le champion de Philadelphie poids mi-lourds Jack O’Brien hors de combat à la cinquième reprise. Il se bat en 1906 contre le futur champion du monde poids lourds Jack Johnson, un homme autour de qui la discrimination raciale fait des remous. Plus léger de 9 kilos, Sam perd en 15 rondes par décision; une fois champion, Jack Johnson refuse de laisser Sam tenter sa chance pour le titre. Largement dû au racisme qui règne à l’époque, Sam Langford et plusieurs autres boxeurs de race noire très estimés doivent gagner leur vie à se battre l’un contre l’autre. Il semblerait que Sam ait affronté Joe Jeannette et Sam McVey à treize reprises et Harry Wills en dix-huit occasions. Il prend sa retraite à l’âge de 43 ans, après que presque 300 combats l’aient rendu aveugle d’un œil. Il se débat pendant tout le reste de sa vie pour vivre confortablement, même si les rédacteurs sportifs qui l’estiment organisent un fonds pour ses soins. En 1958, le célèbre rédacteur sportif le considère comme le 7e meilleur poids lourds de tous les temps, alors que Charley Rose le classe numéro un. Sam Langford est intronisé au Temple de la renommée de la boxe en 1955 et au Temple de la renommée de la boxe internationale en 1990.


adresse

169 Canada Olympic Road SW
Calgary, Alberta, Canada
T3B 6B7