EN | FR
Inspire les Canadiens – dans le sport et dans la vie
Retour en haut de page

adresse

169 Canada Olympic Road SW
Calgary, Alberta, Canada
T3B 6B7

Membre Intronisé

Danielle Goyette

Intronisé en 2015

Détails membres

Date de naissance: Le 30 janvier 1966
Lieu d'origine: Saint-Nazaire, Québec
Sport: Hockey sur glace
Catégorie: Athlète

Faits saillants

2014

Entraîneure adjointe de l’équipe nationale féminine du Canada de hockey sur glace qui remporte la médaille d’or aux Jeux olympiques d’hiver à Sotchi

2013

Intronisée au Temple de la renommée de l’IIHF (Fédération internationale de hockey sur glace) 

2012

À titre d’entraîneure-chef de l’équipe féminine de hockey sur glace de l’Université de Calgary, remporte le championnat national de SIC (Sport interuniversitaire canadien)

2010

Intronisée au Panthéon des sports du Québec 

2006

Porte-drapeau du Canada aux cérémonies d’ouverture des Jeux olympiques d’hiver à Turin

1998,2002,2006

Remporte une médaille d’argent en 1998 et des médailles d’or en 2002 et en 2006 comme membre d’Équipe Canada aux Jeux olympiques d’hiver à Nagano, Salt Lake City et Turin

Honoured Member Danielle Goyette
Inspire

Biographie

Danielle Goyette a amorcé son incroyable carrière athlétique comme joueuse de softball avant de gravir rapidement les rangs du hockey québécois et de devenir une des athlètes canadiennes les plus accomplies. En 1991, Danielle s’est jointe à l’équipe nationale de hockey féminin. Elle y est demeurée pendant plus de 15 ans.

Avant de devenir championne de hockey sur glace, Danielle Goyette participe aux épreuves de softball des Jeux d’été du Canada 1985 à Saint John, au Nouveau-Brunswick, au sein de l’équipe du Québec. Danielle a participé à trois jeux olympiques d’hiver, remportant l’argent à Nagano en 1998, l’or à Salt Lake City en 2002 et de nouveau l’or à Turin en 2006. Elle a disputé neuf Championnats mondiaux féminins de l’IIHF, récoltant huit médailles d’or et une d’argent. Danielle a été la meilleure marqueuse du Championnat mondial de hockey féminin de 1992 avec 10 points. La nuit précédant la cérémonie d’ouverture des Jeux d’hiver de Nagano en 1998, le père de Danielle a perdu son combat contre l’Alzheimer. Après de nombreux échanges avec ses sœurs, elle a décidé, avec leur soutien, de demeurer et de jouer. Elle a marqué le premier but de l’équipe durant le tournoi et a terminé première buteuse du tournoi avec huit. Danielle a de nouveau terminé au premier rang des pointeuses des Jeux olympiques d’hiver de 2002 à Salt Lake City, cette fois à égalité. Lorsque Danielle a joué sa dernière partie pour le Canada en 2007 à 41 ans, elle était deuxième buteuse de tous les temps aux Jeux olympiques d’hiver, avec 15, et quatrième pointeuse de tous les temps, avec 68, aux Championnats mondiaux de hockey féminin. À sa retraite, Danielle était une des trois joueuses canadiennes ayant marqué plus de 100 buts et elle était deuxième au chapitre des points totaux.

Danielle est aujourd’hui entraîneuse en chef de l’équipe de hockey féminin de l’Université de Calgary, menant l’équipe à un Championnat du SIC en 2012. En 2013-2014, Danielle a pris congé de ses tâches d’entraîneuse en chef pour devenir entraîneuse adjointe de l’équipe nationale de hockey féminin où elle a aidé l’équipe à remporter une médaille d’or aux Jeux olympiques d’hiver de 2014 à Sotchi. Danielle est reconnue pour son travail acharné qui lui permet d’aider chacune à devenir une meilleure joueuse de hockey. Elle consacre aussi du temps à des groupes moins favorisés, notamment auprès des adolescents en difficulté et des enfants malades. 


adresse

169 Canada Olympic Road SW
Calgary, Alberta, Canada
T3B 6B7