EN | FR
Inspire les Canadiens – dans le sport et dans la vie
Retour en haut de page

adresse

169 Canada Olympic Road SW
Calgary, Alberta, Canada
T3B 6B7

Membre Intronisé

HECTOR 'TOE' BLAKE

Intronisé en 1975

Détails membres

Date de naissance: Le 21 août 1912
Lieu d'origine: Victoria Mines, Ontario
Date du décès: Le 17 mai 1995
Sport: Hockey sur glace
Catégorie: Bâtisseurs

Faits saillants

1934-35

La coupe Stanley - les Maroons de Montréal

1938-39

Les trophées Hart et Art-Ross

1943-1946

La coupe Stanley - les canadiens 

1955-68

 Entraîneur-chef des Canadiens (huit coupes Stanley)

1966

Est intronisé au Temple de la renommée de Hockey

1982

Nommé à  l’Ordre du Canada

 

Honoured Member HECTOR 'TOE' BLAKE
Inspire

Biographie

En 1935, assis au bout du banc des joueurs, un jeune hockeyeur du nom de Toe Blake assiste à la conquête de la coupe Stanley des Maroons de Montréal. Une recrue dans la LNH, Blake compte bien peu d’expérience dans les rangs professionnels et doit se contenter de participer à cette victoire des lignes de côté. Blake ne se doute pas qu’il remportera huit coupes Stanley non pas à l’extrémité du banc, mais bien derrière le banc où il sera reconnu comme l’un des plus grands entraîneurs de l’histoire du hockey. Dans le rôle de joueur, Blake ne reste pas sur le banc bien longtemps. En 1936 il est échangé aux Canadiens de Montréal et dès 1939 il est choisi le Joueur par excellence de la LNH en plus de remporter le titre des pointeurs. Blake évolue sur le flanc gauche au sein de la célèbre Punch Line que complètent Maurice Rocket Richard, sur la droite, et Elmer Lach, au centre. La capacité de Blake à marquer des buts lui vaut le sobriquet de « Allumeur de lampe » (Lamplighter), lui qui fait allumer la lumière rouge derrière le but plus souvent qu’à son tour. Une grave blessure à la jambe force Blake a mettre un terme à sa carrière en 1948 après avoir enfilé 235 buts en 572 matchs disputés en saison régulière. Imperturbable, il se tourne vers le rôle d’entraîneur et après plusieurs saisons dans les rangs mineurs, il est appelé à prendre la relève de Dick Irvin comme entraîneur-chef des Canadiens en 1955. Cette promotion survient en partie en raison de ses succès comme entraîneur mais aussi car on croit qu’il est le meilleur homme pour contrôler les élans fringants du Rocket. Non seulement Blake parvient-il à garder Richard dans le droit chemin, il contribue à faire du Rocket un meilleur joueur et du même coup à compter sur une meilleure équipe. Sous sa férule, les Canadiens participent aux séries éliminatoires à chaque année. Durant ses 13 saisons derrière le banc du Bleu Blanc Rouge, Blake mène ses troupes à pas moins de huit conquêtes de la coupe Stanley, dont consécutives entre 1956 et 1960. Toe Blake tire sa révérence en 1968 au terme de sa dernière coupe Stanley et d’une fiche en séries éliminatoires de 82 gains contre seulement 37 revers. Blake a raconté que sa plus grande motivation provenait d’une citation du poète John McRae qui a orné le vestiaire des Canadiens au Forum de Montréal durant plusieurs décennies. On peut y lire : « Nos bras meurtris vous tendent le flambeau, à vous de le porter bien haut. »


adresse

169 Canada Olympic Road SW
Calgary, Alberta, Canada
T3B 6B7