EN | FR
Inspire les Canadiens – dans le sport et dans la vie
Retour en haut de page

adresse

169 Canada Olympic Road SW
Calgary, Alberta, Canada
T3B 6B7

Membre Intronisé

MARCEL DIONNE

Intronisé en 1997, 2005

Détails membres

Date de naissance: Le 1er août 1951
Lieu d'origine: Drummondville, Quebec
Sport: Hockey sur glace
Catégorie: Athlète

Faits saillants

1971

Dans sa première saison inscrivant un record de points pour un joueur recrue avec 28 buts, 49 aides 

1975, 1977

Le trophée Lady-Byng du Joueur le plus gentilhomme

1979, 1980

Le trophée Lester B.-Pearson en tant que Joueur par excellence de la LNH 

1980

Le trophée Art-Ross à titre de champion pointeur de la LNH 

1997

Est intronisé au Temple de la renommée du hockey

Honoured Member MARCEL DIONNE
Inspire

Biographie

Marcel Dionne est possiblement le joueur étoile le plus méconnu dans l’histoire du hockey. Au cours de ses 18 saisons dans la LNH, il n’a jamais remporté la coupe Stanley, ce qui a trop souvent tendance à éclipser ses remarquables réalisations et nombreux exploits individuels. Sélectionné par les Red Wings de Detroit en 1971, Dionne se démarque dès sa première saison inscrivant un record de points pour un joueur recrue avec 28 buts, 49 aides et un total de 77 points. Tout au long de sa carrière à Detroit, Los Angeles et New York il figure saison après saison parmi les meilleurs pointeurs du circuit. Au cours ses des 12 campagnes dans l’uniforme des Kings, Dionne amasse 100 points ou plus à sept occasions et au moins 90 lors de trois autres saisons. Il connaît aussi six saisons avec plus de 50 buts et remporte le trophée Art-Ross à titre de champion pointeur de la LNH en 1979-1980. Dionne connaît ses meilleures campagnes alors qu’il pivote le trio de la « Triple Couronne » complété par Dave Taylor et Charlie Simmer. Ensemble ces trois joueurs comptent parmi les plus productifs du circuit pendant plusieurs années. Au moment de sa retraite en 1989, Dionne n’est devancé que par Gordie Howe pour le nombre de buts en carrière. Au fil de ses 1 348 matchs dans la LNH, Dionne enfile 731 buts en plus de se faire complice de 1 040 autres filets amassant ainsi un formidable total de 1 771 points. En dépit de ces statistiques éblouissantes, Dionne et les Kings ne sont jamais de sérieux aspirants à la coupe Stanley. Dionne accomplit tous ces exploits sans tambour ni trompettes préférant se distinguer par la classe, la dignité et l’humilité qu’il démontre tant sur la glace qu’à l’extérieur de la patinoire. En 1975 et en 1977, on lui décerne le trophée Lady-Byng du Joueur le plus gentilhomme, ce qui est suivi en 1979 et 1980 du trophée Lester B.-Pearson en tant que Joueur par excellence de la LNH selon le vote des joueurs. En 1992, Marcel Dionne est intronisé au Temple de la renommée du hockey. Il est aussi reçu au Panthéon des sports canadiens à deux occasions, à titre individuel en 1997 puis, une seconde fois en 2005 comme membre d’Équipe Canada 1972.


adresse

169 Canada Olympic Road SW
Calgary, Alberta, Canada
T3B 6B7