EN | FR
Inspire les Canadiens – dans le sport et dans la vie
Retour en haut de page

adresse

169 Canada Olympic Road SW
Calgary, Alberta, Canada
T3B 6B7

Membre Intronisé

FRANK MCGILL

Intronisé en 1959

Détails membres

Date de naissance: Le 20 juin 1894
Lieu d'origine: Montréal, Québec
Date du décès: Le 28 juin 1980
Sport: Multisports
Catégorie: Athlète

Faits saillants

1911

Le Champion national - le 100 et le 440 verges en style libre

1913

A reçu le Trophée Sir Vincent Meredith - le meilleur athlète de l’Association des gymnastes amateurs de Montréal

1919

Le Champion interprovincial de la Rugby Football Union - l’Association des gymnastes amateurs de Montréal

Honoured Member FRANK MCGILL
Inspire

Biographie

Frank McGill est une étoile des sports tous azimuts tant avant qu’après la Première Guerre mondiale. Il excelle dans quatre disciplines – le football, le hockey, la natation et le polo – et est un athlète accompli au secondaire, à l’Université McGill et à l’Association des gymnastes amateurs de Montréal. Il grandit à Montréal en jouant au hockey pour des équipes telles que les Mod Emeralds, les Knox Church et les juniors de l’Association des gymnastes amateurs de Montréal, ainsi que sur l’équipe de son école secondaire. Mais c’est toutefois en représentant la célèbre Association des gymnastes amateurs de Montréal qu’il se démarque le plus. Frank McGill excelle dans les sports aquatiques et est un grand ami de George Hodgson, un autre nageur de l’Association des gymnastes amateurs de Montréal qui aura remporté deux médailles d’or aux Olympiques de 1912. À l’adolescence, Frank est champion national de natation. En 1911, il se rend à Halifax pour le Championnat national (une compétition «nationale» concurrente se tient aussi à Ottawa cette année-là). Représentant l’Association des gymnastes amateurs de Montréal, Frank remporte le 100 et le 440 verges en style libre, et termine aussi troisième au 100 verges en nage sur le dos. En plus, il fait partie de trois équipes de polo de l’Association des gymnastes amateurs de Montréal gagnantes des Championnats nationaux avant la guerre, une dont il est capitaine, et se joint à nouveau à celle-ci après la guerre pour s’emparer de deux autres titres canadiens. En 1913, Frank McGill est reconnu comme l’athlète le meilleur athlète de l’Association des gymnastes amateurs de Montréal et reçoit le Trophée Sir Vincent Meredith. L’année suivante, il obtient son diplôme de l’École de commerce de l’Université McGill, bien que ses tentatives d’entreprendre une carrière commerciale sont freinées par la Première Guerre mondiale. En 1915, il s’enrôle dans le Royal Naval Air Service et fait des patrouilles anti-sous-marines dans la mer du Nord. Après la guerre, Frank revient à l’Association des gymnastes amateurs de Montréal et reprend sa vie sportive, participant à deux Championnats de water-polo. Il est quart-arrière de l’équipe de l’Association des gymnastes amateurs de Montréal au Championnat interprovincial de la Rugby Football Union, ou le « Big Four ». En 1919, il mène l’équipe au Championnat du « Big Four » – il n’y a pas de match de la Coupe Grey cette année-là – dans une victoire légendaire sur les Tiger-Cats d’Hamilton. Frank réalise que les joueurs des Tiger-Cats comprennent les signaux de leur offensive et décide alors de faire l’appel des jeux en français, laissant la défensive d’Hamilton dans l’ignorance. Il revient comme quart-arrière de l’équipe en 1920 et cinq ans plus tard, il rejette l’offre de Tom Duggan, organisateur de franchises à New York, Boston et Pittsburgh, de jouer au hockey professionnel dans la Ligue nationale de hockey nouvellement agrandie. Après sa carrière dans les sports, Frank s’implique dans l’administration sportive. Il est directeur et vice-président de l’Association des gymnastes amateurs de Montréal, siège sur le comité consultatif du Comité olympique canadien, est président du « Big four », et enfin membre du comité des règles de la Canadian Rugby Football Union quand elle adopte le règlement sur la passe avant en 1929. Il continue son service dans l’Aviation royale du Canada et est promu vice-maréchal de l’Air au cours de la Deuxième Guerre mondiale. Après la guerre, il travaille comme aide de camp pour le Gouverneur général Viscount Alexander.


adresse

169 Canada Olympic Road SW
Calgary, Alberta, Canada
T3B 6B7