EN | FR
Inspire les Canadiens – dans le sport et dans la vie
Retour en haut de page

adresse

169 Canada Olympic Road SW
Calgary, Alberta, Canada
T3B 6B7

Membre Intronisé

WILLIAM COOK

Intronisé en 1975

Détails membres

Date de naissance: Le 8 octobre 1895
Lieu d'origine: Brantford, Ontario
Date du décès: Le 5 mai 1986
Sport: Hockey sur glace
Catégorie: Athlète

Faits saillants

1922-26

Remport trois fois le titre de champion compteur de la ligue

1927

Le trophée Art Ross - Les Rangers de New York

1928

Le coupe Stanley - Les Rangers de New York

1933

Le Coupe Stanley - Les Rangers de New York

Le trophée Art Ross - Les Rangers de New York

1952

Intronisé en le Temple de la renommée du Hockey

Honoured Member WILLIAM COOK
Inspire

Biographie

Avant Gordie Howe, il y a eu William Osser Cook. Considéré par plusieurs comme le plus grand ailier droit de l’histoire du hockey, ce compétiteur d’une détermination et d’un talent incontestables évolue comme ailier avec les Rangers de New York, au sein du célèbre trio de la « Bread Line » qu’il complète avec son frère Bun et Frank Boucher. Il fait ses débuts au hockey junior avec les Frontenacs de Kingston en 1916, après avoir appris à patiner tout près de chez lui sur le canal Rideau où il impressionne les amateurs locaux qui le comparent au légendaire Scotty Davidson. Après son service dans les Forces armées pendant la Première Guerre mondiale, William Cook revient pour revêtir l’uniforme des Frontenacs intermédiaires de Kingston et aide l’équipe à se rendre, cette année-là, aux finales de l’Association de hockey de l’Ontario. La saison suivante, il conduit les Greyhounds de Sault-Sainte-Marie au championnat de l’Association de hockey du Nord de l’Ontario. Il fait ses débuts professionnels au cours de la saison 1921-1922 avec les Sheiks de Saskatoon de la Ligue de l’Ouest. Pendant les cinq ans où il peint ses orteils avec du thé des bois pour prévenir les engelures avant d’enfiler ses bas et ses patins, l’équipe est rebaptisée les Crescents et il accède à la célébrité en remportant trois fois le titre de champion compteur de la ligue, ainsi qu’un record personnel de 31 buts en 30 parties durant la dernière saison de ce circuit en 1925-1926. En préparation pour la première saison de la Ligue nationale de hockey en 1926, Conn Smythe met William Cook sous contrat avec les Rangers de New York. Non seulement est-il le premier joueur à être officiellement engagé par le club de hockey, mais il en sera aussi le premier capitaine. Comme il se doit, il marque le premier but de l’histoire de la concession et le seul but du match du 16 novembre 1926 contre les Maroons de Montréal. Dès les débuts de la concession, William est rejoint par son jeune frère Bun et par le centre Frank Boucher pour former une des plus prolifiques lignes d’attaques du hockey. Connus par tous sous le nom de la « Bread Line », ils dominent la défensive opposée pendant plusieurs années avec leurs passes précises et leur implacable énergie. En 1928, ces trois joueurs guident les Rangers à leur premier triomphe de la coupe Stanley, enfilant chacun des buts de l’équipe lors d’une série de cinq matchs contre les Maroons. William et ses compagnons de trio maintiennent leur jeu exceptionnel jusqu’à leur défaite contre les Maples Leafs de Toronto en finale de la coupe Stanley en 1932. Ils sont toutefois ravivés l’année suivante, avec William Cook en tête qui remporte un deuxième titre de champion compteur et la victoire de la coupe Stanley des Rangers contre les Leafs. C’est lui qui marquera le tout premier et mémorable but en prolongation et remportera la victoire de la coupe Stanley de la LNH. Le « premier Ranger » reste un compteur régulier avec New York jusqu’à sa retraite à la fin de la saison 1936-1937. Outre ses deux titres de champion compteur en 1927 et 1933, William Cook est sélectionné comme ailier droit de la première équipe d’étoiles de la Ligue nationale de hockey à trois reprises et une fois sur la deuxième équipe. Ses 229 buts en saison régulière représentent pratiquement 20 % de l’ensemble des buts marqués par les Rangers au cours de la première décennie d’existence du club. Après avoir abandonné sa carrière de joueur, il sera entraîneur des Barons de Cleveland dans la Ligue américaine de hockey (AHL) pendant six saisons et les mènera à la coupe Calder en 1939 et en 1941. En 1950, il dirige les Millers de Minneapolis de la Ligue de hockey des États Unis (USHL) vers le Trophée Paul W.-Loudon et, la saison suivante, les Falcons de Denver avant de rentrer à Saskatoon. Alors qu’il dirige les Quakers de Saskatoon de la Ligue de la Côte du Pacifique (PCHL) en 1951-1952, William Cook est approché par son ancien camarade de ligne Frank Boucher, maintenant directeur général des Rangers de New York, qui lui demande de revenir et de revitaliser les joueurs sur Broadway. Il passera les deux saisons suivantes comme entraîneur de son ancien club avant de se retirer du jeu après la saison 1952-1953. Le 10 janvier 1986, en un hommage bien mérité pour sa considérable contribution à l’équipe, les Rangers de New York lui décerne leur prix de l’association des anciens devant une foule enthousiaste au Madison Square Garden. Il décédera trois mois plus tard.


adresse

169 Canada Olympic Road SW
Calgary, Alberta, Canada
T3B 6B7