EN | FR
Membres du Conseil des Gouverneurs

Join our e-newsletter list for Sport + Spirit!

X

Robert Rooney, président
Brad Robertson
Susan Anderson
Geoff Beattie
Sylvie Bigras
Michelle Cameron-Coulter
Brian Gallant
Jack Graham
Trevor Haynes
Blake Hutcheson
Kerrin Lee-Gartner
Scott Moore
Mark Smith


ROBERT ROONEY - PRÉSIDENT

Bob Rooney a été nommé vice-président exécutif et directeur des affaires juridiques de la société Enbridge le 1er février 2017 et est responsable de l’équipe juridique pour toute l’organisation.

Il possède plus de 30 années d’expérience dans le secteur de l’énergie. Il a occupé les postes de cadre supérieur, conseiller, fondateur, membre du conseil d’administration et président d’entités publiques et privées. Il possède une solide expérience en planification stratégique, affectation de capitaux, gestion et leadership, fusion et acquisitions, finances d’entreprises, opérations domestiques et transfrontalières, fonctions d’affaires et activités opérationnelles, gestion du risque en entreprise, gouvernance d’entreprise et relations avec les gouvernements et les parties prenantes. Avant de se joindre à Enbridge, il était directeur général d’une entreprise d’exploitation pétrolière et gazière en démarrage. Précédemment, il a été vice-président exécutif institutionnel de Talisman Energy et vice-président et membre du conseil d’administration de Repsol Oil & Gas Canada Inc. De plus il a été un associé avec la firme Bennett Jones LLP, où il était membre du comité exécutif et codirecteur de la section énergie et ressources naturelles.

Il est présentement membre du conseil d’administration de RimRock Oil & Gas, Athabasca Oil Corporation. Il a étudié à l’Université de Calgary et a obtenu son diplôme en droit de l’Université Western Ontario; il est membre du barreau de l’Alberta et a reçu le titre de conseiller de la reine en 2012.

En 2013, il a été élu comme membre du conseil des gouverneurs du Panthéon des sports canadiens et en 2017, il a été élu président du conseil.


BRAD ROBERTSON - SECRÉTAIRE/TRÉSORIER

Brad Robertson possède un diplôme de baccalauréat en commerce de l’Université de Calgary. Il a obtenu le titre de comptable agréé de l’Institute of Chartered Accountants de l’Alberta en 2002 et le titre de comptable agréé professionnel en 2015.

Il est un associé en vérification aux bureaux de Calgary du cabinet KPMG s.r.l. (« KPMG »). Il dessert les entités publiques et privées du secteur de l’énergie, y compris les sociétés de services énergétiques et les sociétés d’exploration et de production au Canada et à l’étranger.

Brad est un entraîneur actif au baseball mineur à Calgary depuis plus de 15 ans et occupe plusieurs rôles de bénévole au hockey mineur 

En 2013, il a été élu comme membre du conseil des gouverneurs du Panthéon des sports canadiens.

 


Susan anderson

Susan Anderson est présidente et chef de la direction de Cannonball Capital Inc., un investisseur institutionnel actif dans des sociétés de capital-risque, dans les sociétés ouvertes et fermées et aussi dans le secteur immobilier commercial et immeubles à logements multiples. Elle est membre G7 du Creative Destruction Lab de Calgary et de New York, un groupe qui agit comme mentor et qui finance des sociétés de capital-risque en démarrage.

Après avoir pratiqué en droit des sociétés et en droit commercial pendant dix années, Susan Anderson a cofondé DirectCash Payments Inc. en 1997, une société de services financiers cotée en bourse. DirectCash Payments a connu une croissance organique et grâce à des acquisitions pour devenir la deuxième plus importante société de guichets automatiques au monde jusqu’à sa vente à Cardtronics en 2017. Elle a cofondé la DC Bank, une institution financière à charte de l’annexe 1 et occupe présentement le poste de présidente du conseil d’administration.  

En 2010, Susan Anderson a reçu le prix Alumni Honour de l’Université de l’Alberta. La même année, elle a également été honorée à titre de l’une des femmes les plus influentes au Canada par le Réseau des femmes exécutives. En 2005, elle a été titulaire du prix d’entrepreneure de l’année (région des Prairies) d’Ernst & Young.

Susan Anderson a obtenu un diplôme en commerce avec mention de l’Université de Calgary en 1984 et un diplôme en droit de l’Université de l’Alberta en 1988.

Susan Anderson siège au conseil d’administration de WinSport, de la Lace Em Up Foundation for Kids et de la DC Bank. Elle siège aussi au Conseil du président pour l’avancement de l’Université de l’Alberta.

En 2019, elle a été élue comme membre du conseil des gouverneurs du Panthéon des sports canadiens.


GEOFF BEATTIE

Geoff Beattie a obtenu son diplôme en droit à l’Université de Western Ontario et a été un associé du cabinet Torys LLP à Toronto avant de se joindre à The Woodbridge Company Limited, où il a été président de 1998 jusqu’en décembre 2012. The Woodbridge Company Limited est une société de portefeuille d’investissements privée détenue par la famille Thompson au Canada et est actionnaire majoritaire de Thomson Reuters où M. Beattie en a été le vice-président de 2000 jusqu’en mai 2013 et membre du conseil d’administration de 1998 jusqu’en mai 2013. Il agit comme président et directeur général de la société Generation Capital depuis septembre 2013 et président de Relay Ventures depuis juin 2013. Il est également membre du conseil d’administration de la Banque Royale du Canada (où il agit comme président du comité de gestion des risques) et de Maple Leaf Foods Inc. En plus de ses participations aux conseils d’administration de sociétés publiques, il est fiduciaire du University Health Network de Toronto.  

En 2014, il a été élu comme membre du conseil des gouverneurs du Panthéon des sports canadiens.


SYLVIE BIGRAS

Propriétaire de sa propre entreprise en communication depuis 20 ans, Sylvie Bigras est spécialisée en organisation d’événements, discours publics, animation de conférences, relations médiatiques et travail vocal commercial. Parmi les événements qu’elle a animés, il y a eu des dîners d’État pour le président George W. Bush et le président Vincente Fox du Mexique, la cérémonie de citoyenneté de Nelson Mandela, les célébrations du jubilée de la reine, la conférence des Premières dames des Amériques, le Prix sportif canadien et les cérémonies pour l’Année internationale des bénévoles.

Sylvie est parfaitement bilingue et est une facilitatrice experte qui a dirigé de nombreuses séances, y compris des consultations nationales, des consultations de parties prenantes, des séances de planification stratégique, des projets de développement organisationnel et des processus de prises de décisions participatives avec diverses parties prenantes. Elle a travaillé au niveau local, national et international avec des départements du gouvernement fédéral, des organismes sans but lucratif et des clients d’affaires. 

Détentrice d’une maîtrise en gestion du sport de l’Université d’Ottawa, elle a travaillé dans le domaine des communications à 15 Jeux olympiques et à plusieurs grands Jeux internationaux. Elle a été chef de presse pour l’équipe canadienne aux Jeux panaméricains de 2007 à Rio de Janeiro, aux Jeux olympiques de 2008 à Beijing et aux Jeux olympiques d’hiver de 2010 à Vancouver. Elle faisait partie de l’équipe de télédiffusion de CBC et de Radio-Canada aux Jeux olympiques d’hiver de 2014 à Sotchi et a été chef de presse adjointe pour l’équipe canadienne aux Jeux panaméricains de 2015 à Toronto.

Sylvie maîtrise la langue parlée et écrite en anglais, en français et en espagnol et maîtrise les rudiments de l'allemand, l'italien et du portugais. Elle est née et a grandi à Ottawa, au Canada, et réside dans cette ville avec sa famille qui comprend deux garçons.

En 2015, elle a été élue comme membre du conseil des gouverneurs du Panthéon des sports canadiens.


MICHELLE CAMERON-COULTER

Michelle est née et a grandi à Calgary, en Alberta, dans une famille reconstituée de dix enfants. Elle a été championne du monde à six reprises et a nagé avec l’équipe nationale de nage synchronisée du Canada pendant plus de dix années. À Séoul, en Corée du Sud, elle est devenue la toute première Albertaine à gagner une médaille d’or à des Jeux olympiques d’été; elle est membre du International Swimming Hall of Fame, du Temple de la renommée olympique du Canada et membres du Panthéon au Temple de la renommée des sports de l’Alberta et du Panthéon des sports canadiens. Elle a reçu l’ordre du Canada et les Médailles des jubilés d’or et de diamant de la reine Elizabeth II en reconnaissance de son travail inlassable et de sa contribution à la société.

Michelle a fait partie du conseil d’administration de plusieurs sociétés et d’organisations, y compris Rogers Broadcasting National, l’Association canadienne des entraîneurs, Upstart Council of Champions, les Olympiques spéciaux, Parks Foundation et les Anciens Olympiens du Canada.

Michelle est aussi cofondatrice et directrice de “GEMS” - Creating a bigger definition of success for Women - www.gemstosucess.com. Elle est aussi membre fondatrice du conseil d’administration de WSA, une association mondiale de conférencières féminines.

Michelle Cameron-Coulter a été intronisée au Panthéon des sports canadiens en 1991.

En 2014, elle a été élue comme membre du conseil des gouverneurs du Panthéon des sports canadiens.


brian gallant

En 2014, Brian Gallant a été assermenté comme 33e premier ministre du Nouveau-Brunswick à l’âge de 32 ans, faisant de lui le plus jeune premier ministre élu au Canada depuis 100 ans. Lorsqu’il est devenu premier ministre, l’économie du Nouveau-Brunswick et sa population étaient en déclin. Pour renverser cette tendance, son gouvernement a investi des montants records en éducation et en services pour enfants et a amélioré la compétitivité de la province afin d’augmenter ses exportations et accroître sa population.  

Ces efforts ont porté fruit alors que l’économie et les exportations ont cru chaque année. Le taux de chômage, qui avoisinait autour des 10 % lorsque son gouvernement est entré en fonction, a été abaissé à un peu plus de 7 %. En 2016, KPMG a fait le constat que trois des quatre villes les plus compétitives pour faire des affaires au Canada et aux États-Unis étaient au Nouveau-Brunswick. En 2018, la province a vu un montant record d’investissements en capital de risque, alors que plus d’argent avait été investi en 2018 qu’au cours des quatre années précédentes. De plus, l’une des plus dynamiques grappes industrielles en cybersécurité en Amérique du Nord a été développée dans la capitale du Nouveau-Brunswick. La population de la province a atteint un niveau record et la province a vu son premier surplus budgétaire en près de 10 ans.

Le gouvernement de Brian Gallant a fait des investissements importants pour améliorer l’accès à des infrastructures sportives de grande qualité pour les familles du Nouveau-Brunswick et a mis en œuvre plusieurs initiatives pour encourager les familles à avoir un mode de vie plus sain et plus actif.

En plus d’avoir été premier ministre, Brian Gallant a servi le Nouveau-Brunswick comme procureur général, ministre responsable de l’Innovation, ministre responsable pour l’Égalité des Femmes et il a agi à deux reprises comme chef de la loyale opposition de Sa Majesté. Il a aussi agi comme président du Conseil de la fédération, où il s’est concentré à travailler avec ses collègues premiers ministres pour réduire les barrières du commerce intérieur au Canada.

Avant son entrée en politique, Brian Gallant a travaillé comme avocat en droit commercial et en droit des entreprises. Afin de payer pour ses diplômes universitaires, il a cofondé deux petites entreprises : On the Rise Tennis Academy and Gallant Sports Camps. Après l’obtention d’un baccalauréat en administration des affaires et un baccalauréat en droit de l’Université de Moncton, il a obtenu une maîtrise en droit de l’Université McGill. Il a été membre du conseil des gouverneurs de l’Université de Moncton et membre du conseil d’administration de la Commission de l’enseignement supérieur des provinces maritimes.

En 2015, Brian Gallant a été le seul Canadien sélectionné comme Jeune leader mondial par le Forum économique mondial.

Brian Gallant est un joueur de tennis passionné. Il a remporté plusieurs titres provinciaux, a pris part à des compétitions nationales, y compris les Jeux du Canada, et a été membre de l’équipe de tennis de l’Université McGill. Il a également été entraîneur-chef de l’équipe de tennis U-14 de l’Atlantique. Il a été membre de l’équipe masculine de volleyball de l’Université de Moncton et a agi comme entraîneur de l’équipe de volleyball de son école secondaire locale, la menant à son premier titre provincial en volleyball au niveau AAA masculin en 2004. Il a aussi joué au hockey et au soccer au niveau compétitif. Au mois de juin 2019, il a été intronisé au Temple de la renommée du tennis du Nouveau-Brunswick. Il réside au Nouveau-Brunswick avec son épouse Karine.

En 2019, il a été élu comme membre du conseil des gouverneurs du Panthéon des sports canadiens.


JACK GRAHAM

Jack est un associé aux bureaux de Halifax de McInnes Cooper et exerce en droit du travail dans les provinces de l’Atlantique, se concentrant sur les domaines suivants : litiges liés à l’emploi, arbitrage, négociation collective, relations de travail, droits de la personne, indemnisation des accidents de travail, et santé et sécurité au travail. À McInnes Cooper, il est également chef du secteur des affaires gouvernementales et institutionnelles.

Il a été reconnu par Best Lawyers in Canada et par Lexpert comme l’un des meilleurs avocats en droit du travail de 2006 à 2015.

Jack est membre de l’Association du Barreau canadien, du Barreau de la Nouvelle-Écosse et est président sortant de l’Association canadienne des avocats d’employeurs, la principale association canadienne d’avocats pratiquant dans le domaine du droit du travail et de l’emploi pour le compte d’employeurs.

Jack a été très impliqué en sport pendant de nombreuses années. Il a été président de Tennis Canada de 2003 à 2006 et durant ces années, il a joué un rôle important dans la refonte de sa structure de développement national. Il est toujours membre du conseil d'administration à titre de membre émérite. Il siège également au conseil d’administration de la Fédération internationale de tennis, étant le premier Canadien à être élu au sein de cet organisme de régie mondiale de tennis; il effectue présentement son 4e mandat. Il est également membre de la Cour arbitrale du sport (CAS), qui a son siège social à Lausanne, en Suisse.

En 2012, ses contributions au sport ont été reconnues par son intronisation au Temple de la renommée des sports de la Nouvelle-Écosse et en 2013, le Comité olympique canadien lui a remis la Médaille du Jubilé d’argent de la reine Elizabeth II pour sa contribution exceptionnelle au sport canadien.

En 2014, il a été élu comme membre du conseil des gouverneurs du Panthéon des sports canadiens.


Trevor haynes

Trevor Haynes a été le cofondateur du Black Diamond Group en 2003 et en a été le président et chef de la direction depuis sa création. Il a plus de 25 années d’expérience, en Amérique du Nord et au niveau international, en installations pour l’hébergement des travailleurs, en services énergétiques et dans l’industrie de la construction modulaire.

Avant de cofonder le Black Diamond Group, Trevor Haynes a été actif et a eu du succès dans la création et le développement de sociétés de services énergétiques et de sociétés œuvrant dans le secteur de la construction. Auparavant, il a occupé des fonctions progressivement plus importantes au sein d’une importante société multinationale canadienne.

Au cours de sa carrière, Trevor Haynes a dédié de son temps à d’importantes organisations et à la communauté. Présentement, il agit comme directeur du PTW Group Inc. et de Claryn Equities Inc. Il est aussi président sortant de la Petroleum Services Association of Canada (PSAC) et de la Fig Tree Foundation.

Il détient un diplôme de baccalauréat de l’Université de Toronto.

En 2019, il a été élu comme membre du conseil des gouverneurs du Panthéon des sports canadiens.


BLAKE HUTCHESON

Blake Hutchison occupe le poste de directeur des investissements immobiliers et des plateformes de placements chez OMERS, supervisant près de vingt pour cent du portefeuille de placements d’OMERS, comprenant les avoirs immobiliers de ce fonds de pension, les investissements directs dans le secteur de l’énergie et les entreprises ainsi que les autres nouvelles plateformes de placements. À titre de président et chef de la direction du Oxford Properties Group, il est responsable de superviser la totalité des affaires de ce groupe comprenant des avoirs de près de 42 milliards de dollars sous gestion et 2200 employés au Canada, en Europe et aux États-Unis. Le portefeuille comprend 58 propriétés de bureaux, 24 de ventes au détail, 19 résidentielles et 50 industrielles, ainsi que 6 hôtels. Avant d’occuper ce poste, M. Hutchison était à New York comme président de Global Real Estate Investing, une société d’investissement privée poursuivant de nombreuses stratégies et possédant des bureaux à New York, Londres, Hong Kong et Mumbai. Auparavant, il était président et président du conseil d’administration de CB Richard Ellis pour le Canada (1999 - 2008) et pour l’Amérique latine (2001 – 2008), supervisant toutes les opérations dans plusieurs pays et plus de 2500 employés.

M. Hutcheson a également siégé au sein de plusieurs conseils d’administration et comités, y compris les suivants : le comité exécutif et le comité consultatif des transactions de OMERS; le conseil d’administration de Algoma Central Corporation (cotée à la Bourse de Toronto); le groupe de travail du maire de Toronto sur le logement abordable en 2015; président de Build Toronto (2010 – 2012); le comité consultatif du premier ministre concernant la stratégie d’investissement en transport (2013); président du comité consultatif en matière de finances du maire de Toronto (2008); président du University Club de Toronto; membre du conseil d’administration de RealNet Canada; membre du conseil d’administration de REALpac et président  du Canadian Real Estate Forum (2005 et 2016). Il est également le récipiendaire du prix ICONS of the Industry de BOMA, Ottawa, et du prix honorant les anciens élèves émérites du Columbia University Masters Real Estate Development Program. Il a été nommé comme l’un des 100 cadres supérieurs les plus influents des entreprises immobilières de New York de 2013 à 2017. M. Hutcheson est membre de longue date de YPO et de WPO et a été sélectionné comme l’un des 40 Canadiens performants de moins de 40 ans au Canada. Il est diplômé de l’Université Western Ontario, de la London School of Economics en Angleterre (avec distinction) et possède un M. Sc. en opérations immobilières de la Columbia University de New York. Il est marié et a deux enfants.

En 2017, il a été élu comme membre du conseil des gouverneurs du Panthéon des sports canadiens.


KERRIN LEE-GARTNER

Kerrin est devenue la première Canadienne à gagner la descente olympique de ski, le 15 février 1992, aux Jeux olympiques d’hiver d’Albertville. Il s’agit toujours de la seule médaille d’or olympique canadienne en descente.

Au cours des dix années de sa carrière internationale, elle a fièrement représenté le Canada à trois Jeux olympiques et quatre Championnats du monde. Au cours de sa carrière, elle a gagné trois championnats canadiens en descente et obtenu 49 Top 10 lors de Coupes du monde, Championnats du monde et Jeux olympiques.

Kerrin a agi comme analyste et commentatrice en ski avec CBC Sports au cours des 20 dernières années, assurant la couverture lors de Coupes du monde, Championnats du monde et Jeux olympiques (1998, 2002, 2006), en plus d’agir comme journaliste pour la BBC aux Jeux olympiques d’hiver de 2010 à Vancouver.

Elle a pris sa retraite à la fin de la saison 1994. Elle se définit comme mère à temps plein occupant plusieurs emplois à temps partiel : analyste en ski pour CBC Sports, conférencière, travail caritatif et bénévolat sur les pentes de ski et en classe avec de jeunes athlètes et étudiants. Elle entretient son esprit compétitif grâce au golf et elle a récemment joué sous la barrière de 70 et possède un handicap de zéro.

Kerrin est membres du Panthéon des sports canadiens (1993), du Temple de la renommée olympique du Canada et des Temples de la renommée du sport de la Colombie-Britannique et de l’Alberta. Elle a reçu le Prix Velma Springstead en 1992 à titre de meilleure athlète féminine au Canada et son esprit d’équipe et son leadership ont été reconnus lorsqu’elle s’est vu remettre le Prix commémoratif John Semmelink. Elle a aussi reçu l’ordre de la Colombie-Britannique (1992) et la Médaille pour service méritoire du Canada. Récemment, elle a été nommée athlète féminine du siècle de l’Alberta.

Elle a été intronisée au Panthéon des sports canadiens en 1995.

En 2014, elle a été élue comme membre du conseil des gouverneurs du Panthéon des sports canadiens.


SCOTT MOORE

À titre de président de Sportsnet et de NHL Properties, Scott Moore est responsable de ces deux portefeuilles de sport prioritaires, utilisant les actifs de câblodistribution, de réseaux sans fil et autres produits médias pour offrir une expérience de calibre mondial en sport et en hockey aux amateurs partout au Canada.

Il est l’un des meilleurs producteurs et dirigeants de télévision au Canada, avec plus de 30 années d’expérience dans ce secteur. Ayant pris part à huit Jeux olympiques, cinq lancements de réseau et des centaines d’événements sportifs majeurs et de programmes de variétés, son expertise est sollicitée mondialement. 

Scott Moore s’est joint à Rogers Media en 2010 à titre de président de la diffusion, supervisant les domaines de la programmation, de la production, de la réglementation, de l’ingénierie et de la distribution pour les actifs télé et radio de la compagnie. Précédemment, il a été directeur exécutif de CBC Sports, directeur général du département des ventes et du marketing média de CBC et vice-président de CTV Sportsnet (devenu Sportsnet) de 1998 à 2003. Il a aussi occupé des postes seniors de réalisation chez TSN et CTV comme chef de production, responsable de la couverture olympique.

En 2017, il a été élu comme membre du conseil des gouverneurs du Panthéon des sports canadiens. Il a aussi siégé au conseil de 2011 à 2014.


MARK SMITH

Mark L. Smith est président de Pandion Investments Ltd, un bureau privé familial qui gère les affaires de Bill Sinclair et les investissements d’André Desmarais. Bill Sinclair est le cofondateur de JDS Uniphase, la plus importante société de fibres optiques au monde. André Desmarais est le vice-président et co-chef de la direction de Power Corporation du Canada, une société internationale diversifiée d’investissement et de gestion, avec des intérêts importants dans des sociétés de services financiers, d’énergie renouvelable, de communications et autres par le biais de sociétés tels La Great-West, compagnie d’assurance-vie du Canada, le Groupe Investors, la Corporation Financière Mackenzie, Putnam Investments et Power Renewable Energy Corporation. Power Corporation du Canada gère des avoirs totaux pour son groupe de plus d’un milliard de dollars.

M. Smith a étudié au Business School de l’Université McGill où il a obtenu son CA et a été un finaliste boursier Rhodes et un boursier James McGill. Il a débuté sa carrière en 1982 avec Touche Ross & Co. (Deloitte) et en 1986, il s’est joint au groupe Claridge à Montréal. Claridge est la société privée qui gère les affaires de la famille Charles R. Bronfman qui possédait et contrôlait la Compagnie Seagram Ltée, Cadillac Fairview, Netstar Communications (propriétaires de TSN, The Discovery Channel et RDS) et plusieurs autres entreprises en participation. Il a agi comme président de Claridge SRB Investments, vice-président principal des investissements pour le groupe Claridge au complet et chef des opérations de Claridge Israel.

M. Smith possède une vaste expérience variée dans le domaine des investissements dans plusieurs types d’industries, y compris les services financiers, les télécommunications, la technologie, les sports, l’industrie pharmaceutique et alimentaire, les médias et le divertissement, les soins de santé et les services médicaux et l’industrie agrochimique. Il a été ou est toujours membre des conseils d’administration de Netstar Communications (anciennement Labatt Communications), le Groupe Santé Medisys, Enterprise Capital, Venture Coaches, Interset, Osem Food Group, ECI Telecom Inc., The TNA Group, Campbell Resources, Crowntek Business Systems, Dalcor Canada et CBCI Télécom.

En 2013, il a reçu la Médaille du jubilée d’argent de la reine Elizabeth II pour sa contribution remarquable envers le Canada.

Il est membre du comité consultatif international du Business School de l’Université McGill, président du comité des investissements et membre du conseil d’administration de la Fondation de l’Hôpital général de Montréal, membre du conseil d’administration de la fondation Jack Nicklaus Family Children’s Health Care Foundation (Canada), membre du comité des investissements de Conservation de la nature Canada et président sortant du comité des investissements du United College’s Lester B. Pearson College en Colombie-Britannique. De plus, il est le président sortant du comité des investissements de l’Université McGill (PAC). En 2013, il a reçu la médaille Speirs de l’école Selwyn House pour sa contribution remarquable envers l’école.

En 2010, Mark s’est joint à Pierre Beaudoin (chef de la direction de Bombardier) et Jacynthe Côté (chef de la direction de Rio Tinto Alcan) à titre de coprésident de la soirée gala et des cérémonies d’intronisation du Temple de la renommée olympique du Canada au Centre Bell, à Montréal, qui a amassé une somme importante pour le Mouvement olympique canadien et qui a aussi servi à célébrer les succès canadiens des Jeux olympiques d’hiver de 2010 à Vancouver.

En 2017, il a été élu comme membre du conseil des gouverneurs du Panthéon des sports canadiens.

À propos de nous